Humeurs

18 ans l’âge d’être mère.

30 ans… âge doré, âge critique??? peu importe c’est souvent pour beaucoup d’entre nous l’heure du tic tac bien retentissant… Oui oui ce tic tac bien sonore et régulier comme un métronome… Celui de notre petite horloge biologique… Merci mère nature de nous avoir faites comme une cocotte minute! Dring Dring c’est l’heure! Après t’es cuite…

18 ans l’âge d’être mère.Alors… pourquoi ce titre? Ben moi je suis passée au travers… Comment? Une jolie petite fille réceptionnée sous forme de Kinder surprise en même temps que mon bac à 18 ans.

Attention vous ne trouverez pas ici l’apologie de la jeunemèrittude! Pas glop tout de même de se prendre un gros coup de maturité dans la tronche pendant que les copines s’éclatent en boîte, penser au travail et aux factures pendant que les autres pensent partiels et vacances à Ibiza…

Bon certes je me suis bien amusée tout de même, mais la gueule de bois avec un gosse en face qui croit que vous avez la gastro rapport au matin passé à évacuer le trop plein d’alcool… c’est pas génial… Je ne m’étendrai pas sur le bonheur d’avoir une petite fille magnifique, intelligente, brillante (suis un peu mère juive sur les bords…) , ce n’est pas le propos. quoique… ;

Mais…Mais… le constat est là… après avoir été quelque peu envieuse de la vie de mes amies me voici à 30 ans dans le rôle de la chanceuse... Quand les copines décrochent enfin (!) le CDI tant convoité après moult études,stages et déconvenues, j’ai un joli petit parcours derrière moi et déjà une bonne expérience…Mais le plus flagrant est l’absence de pression quant à l’envie d’un miniMoi.

Je ne regarde pas chaque homme comme un procréateur potentiel, ne m’extasie plus devant chaque petit ventre rond ou petite bouille toute mignonne en babygro. Je le vois bien, mes meilleures amies se rongent les ongles d’angoisse: pas de mecs et une folle envie de BB. Et pourtant elles sont brillantes (évidemment c’est mes copines!!!), jolies, marrantes, pas casse-couille, pas de névroses trop rebutantes… Mais elles ont la pression… Elles se sont amusées, on déjà tenté le couple… Mais bon, quelles que soient les raisons, elles n’ont pas trouvées le BON…

A 30 ans, beaucoup d’entre vous avec le même parcours ne veulent plus se permettre de “perdre” du temps avec un mec. Commencer une relation…passer 2 ans avec quelqu’un et se rendre compte que ce n’est pas LUI… Plus le temps, pas possible… Du coup chaque homme devient un père potentiel: vous le scrutez sous toutes les coutures, le soupesez, le disséquez en oubliant parfois de simplement vivre et aimer.

C’est pour ça que j’ai de la chance. Je comprends à peu près ma fille (elle a 12 ans, l’adolescence commence), en tout cas bien plus que quelqu’un qui a 30 ans de différence avec son miniMoi; pas mal de complicité; pas trop perdue pour les devoirs…

Quand la plupart d’entre vous commencerez à apprendre à lire à vos joli(e)s anges, moi à 36 ans j’aurai ma magnifique fille (mère juive is back) qui passera en principe son bac. Ce qui veut dire potentielle LIBERTAD! En tout cas beaucoup moins de responsabilité et de contraintes. Une deuxième jeunesse en somme… A moi les matins en croix, les grosses bouffées d’insouciance, les voyages HORS vacances scolaires avec la foule!!!! Bon on peut toujours rêver… j’aurai peut-être une Tanguy à la maison…

Donc les Miss, courage! Ne désespérez pas. Souriez, vivez, aimez… et vous le trouverez le BON et l’horloge se taira toute seule.

Moi.. oui oui j’y pense au deuxième… mais pas sûre que je sois prête à rempiler avec les pleurs, couches qui puent, dents qui poussent, adolescence en crise… mais j’y pense…

Photo: © Sanja Gjenero via stock.xchng

6 Responses to “18 ans l’âge d’être mère.”

  • Ton horloge n’est pas muette, elle a juste fonctionné plus tôt. Etant donné que tu as déjà une magnifique progéniture, tu ne ressens pas le besoin de procréer: c’est déjà fait. Tes copines ressentent ce besoin pcq c’est bien connu une femme a une date de péremption (pour séduire et pour procréer dans de bonnes conditions). Se mettre en couple avec une idée en tête n’est jamais bon. Et c’est bien connu, ça se passe rarement comme prévu!!!

  • Très joli témoignage… et rassurant pour celles qui deviennent mère jeune. On sent que tu aimes ta fille en tout cas.

  • Autant pour moi Madi, d’ailleurs j’ai remplacé Muette par déjà fait tic tac… ça change beaucoup de choses rapport à la compréhension du texte et mon point de vue. Je suis consciente que mon réveil a sonné plus tôt avec un Kinder en surprise et c’est par friendAmor pour mes copines qui galèrent que j’ai écris cet article. Leur fais pleins de bisous au passage

  • En tout cas, je suis d’accord avec toi être mère n’empêche pas de s’amuser et de bien élever son enfant!!

  • Tous les chemins, aussi tortueux soient ils, mênent au bonheur, comme on dit…

  • Ouh là Moi je crois bien que le deuxième ne passera pas par moi.
    Mon fils, je l’ai eu à 25 ans. Mariée, un job et tout le tralala. Pourtant je l’ai élevé seule, mon ex-mari étant sans arret en déplacement pro. La fusion mère-fils a fini par prendre de l’ampleur hein !! Hop Divorce !!
    AUjourd’hui il va sur ses 6 ans et c’est le pied. Il est presque autonome. Bon pour ce qui est des congés Hors période scolaire je peux encore me brosse mais je peux l’emmener partout … et on est complice, et il est beau etc … etc … Et c’est vrai que je n’ai pas du tout le même stress face à un homme que mes amies. De mon mec, je n’attends plus rien sauf de passer de bons moments ensemble. C’est tellement plus cool !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>