My Space

Paris je t’aime?

C’est l’histoire d’un Parisien qui est malade et qui se demande s’il va mourir. Son état lui donne un regard neuf et différent sur tous les gens qu’il croise. Le fait d’envisager la mort met soudainement en valeur la vie, la vie des autres et celle de la ville toute entière.
Des maraîchers, une boulangère, une assistante sociale, un danseur, un architecte, un SDF, un prof de fac, une mannequin, un clandestin camerounais… Tous ces gens, que tout oppose, se retrouvent réunis dans cette ville et dans ce film.
Vous pouvez penser qu’ils ne sont pas exceptionnels mais, pour chacun d’entre eux, leur vie est unique. Vous pouvez croire que leurs problèmes sont insignifiants, mais, pour eux, ce sont les plus importants du monde.

J’ai vu ce film tout récemment même si il est sorti il y a presque un mois…J’ai aiméé tous les films de Cédric Klapisch, même si celui-ci est un peu différent, dans le rythme par exemple…Beaucoup de critiques ont comparé ce film à du Lelouch parceque ce sont des tranches de vie sans réel début ni fin, un peu accumulées en vrac, et puis peut-être aussi par rapport au rôle de Lucchini…

Je ne trouve pas moi que ça ressemble à du Lelouch même si comme c’est lui le cinéma de Klapisch a sa propre pâte, ses caractéritisques que l’on retrouve d’un film à l’autre…

Certes j’avoue, ce film n’est pas mon préféré de lui (même si il faut souvent revoir plusieurs fois de bons films pour les apprécier à leur juste valeur) mais il y a de bonnes surprises (je trouve que Juliette Binoche, pourtant pas apprêtée pour un sou, irradie!) et il vaut d’être vu sur grand écran:Klapisch filme, comme peu l’ont fait, la ville de Paris et moi,petite provinciale toujours fascinée, j’ai adorée ça!

Et puis ce film, c’est la vie:l’amour, la mort, l’amitié, le boulot…Peu de films montrent le quotidien des années 90 ou 2000…Nos enfants ou petits-enfants pourront peut-être à travers les films de Klapisch se représenter la vie en France à cette période!

Il n’y a pas vraiment de fin dans ce film donc pas de danger que je vous la raconte!En revanche mon “interprétation” à moi, c’est qu’il est aussi un peu la fin d’un cycle:Romain Duris (acteur de prédilection des films de Klapisch) a joué, entre autre, un ado se libérant des carcans du lycée dans “le péril jeune”, un étudiant découvrant la vie dans”l’auberge espagnole”, un trentenaire s’installant dans la vie dans “les poupées russes” (je schématise!) et là un homme à l’agonie dans “Paris”…

Les rôles marquants de Romain Duris ont essentiellement été ceux qu’il a joué dans les films de Klapisch et cette image lui colle un peu à la peau…Peut-être que l’acteur et le réalisateur vont passer à autre chose maintenant?

Bref allez vite voir ce film(si ce n’est déjà fait!) tant qu’il est encore temps, et revenez vite me donner votre “interprétation”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>