Humeurs

J’ai des gros nichons

Y’a du monde au balcon, j’ai des gros lolos, une grosse poitrine, des gros seins. Enfin bref, tu les appelles comme tu veux, mais moi, ce qui qualifie les miens c’est GROS. Et même pas eu besoin de chirurgie esthétique !!

J’ai des gros nichons Là, en général, la gente féminine se divise en deux. Celles qui me regardent avec envie, me félicitent, voudraient être à ma place. Et il y a celles qui sont comme moi, et qui me lance un regard plein d’empathie. Pourquoi? Parce qu’elle savent ! Oui, elle savent que :

- Le soutif tout mignon avec des nounours tu oublies, à moins de perdre 2 tailles de bonnets dans la nuit.

- Tu vas débourser au minimum 50 euros pour un maillot qui ne t’iras même pas. Seulement tu as été obligée d’acheter le haut et le bas séparément, et comme les armatures sur un maillot c’est bof, tu as pris un triangle qui maintient rien du tout, mais qui à coup sur, te lacérera la nuque.

- Les jolies hauts l’été, c’est niet. Que à chaque fois que je craque sur un haut, je découvre qu’il est dos nu et que donc, je ne peux pas le mettre. Pareil pour les robes d’ailleurs. Sauf que là, tu oublies toutes les robes. A moins de vouloir soit flotter au niveau de la taille, soit étouffer au niveau poitrine.

- T’habiller en général, c’est l’horreur. Tu as l’option entre tee-shirt de mémé, ou le tee-shirt qui met en valeur les formes sauf que là, rapport à la grosse poitrine, tu as très très vite fait d’avoir l’air vulgaire.

- Il faut s’habituer à ce que tout le monde, filles comme garçons, se retournent sur ton passage l’été. Pas parce que tu es jolie non, ni que ta robe est magnifique. Non, c’est plutôt du genre “woa mec, mâte ces nichons !! Mais c’est énooooorme.” Ça, c’est la version polie. L’autre c’est “Eh toi là, t’es bonne tu sais ! Tu suçes?”.

- Tu déprimes en te disant que si l’on en croit les médecins, vu que tu faisais déjà du D/E à 16 ans, logiquement, tu vas prendre au moins une taille de bonnet en plus d’ici à la ménopause. Ne parlons même pas du jour où tu seras enceinte.

- Que t’as déjà des vergetures partout sur les seins (qui croit toujours que les gros seins c’est glam?) et qu’ils commencent à pencher dangereusement vers le bas. Donc tu sais que d’ici à la trentaine, tu seras foutue, et bonne pour le billard.

- Parce que si tes seins étaient deux fois plus petits, ta balance te dirait merci. En bref, tu pèserais direct 2 ou 3 kilos de moins facile.

La liste est longue.

Moi, je suis jalouse des filles avec des petits seins, qui sont elles jalouses de moi. C’est balo quand même.

Mais en fait, en général, quand je réfléchis un peu, je ne les envie pas non plus. C‘est vrai, ça doit aussi présenter beaucoup d’inconvénients d’avoir des petits seins. Je ne suis pas sure que les filles avec des petits seins soient mieux loties que moi, même si elles ont l’avantage indiscutable de ne pas devoir économiser dès 20 ans en vue d’un redressement des seins vers les 30 ans.

Mais en fait, si les filles avec des petits seins y réfléchissaient elles aussi, j’espère qu’elles se rendraient compte que je ne suis pas à envier. Non, vraiment pas. Alors tout ça pour dire, que si tu lis ça, et que tu voudrais avoir des gros seins, et bien arrête de te traumatiser, les gros seins, c’est la poisse !

65 Responses to “J’ai des gros nichons”

  • Bah écoute, je sais pas si je suis à classer dans la catégorie petits ou gros seins (plus petits je dirais), moi je trouve qu’ils sont assortis au reste de mon corps, bin je peux t’assurer que moi non plus je ne peux pas acheter de dos nus car je ne supporte pas d’avoir les seins à l’air.
    Pareil que toi, je débourse beaucoup d’argent dans les soutiens-gorge car j’aime être bien tenue et pour les nounours je crois que je n’en ai jamais eu car je trouve ça un peu gnan gnan.
    Et puis si ça peut te consoler, petits ou gros, la loi de l’apesanteur n’épargnera personne.

  • Girli> Je comprends, je compatis. Ceci dit, j’aime bien mes gros seins, malgré les désavantages que tu décrits si bien : ils me permettent d’avoir une silhouette équilibrée. Etant pourvue d’un gros cul ( ou cul de mammouth), avoir de gros seins me permet de passer de la silhouette “bouteille de perrier” à la “grosse de partout”. Bon, on fait comme on peut :)

  • Même problème ici avec un 85H-90G (oui, ça existe. mais pas chez les marques qui font des jolis soutifs). La seule marque de qualité à ce niveau c’est prima donna, mais c’est 80-100€ le soutif. Bref je compatis.

  • Oui, il y a des inconvénients à avoir une petite poitrine, ils sont peu nombreux mais ils existent. Il m’arrive régulièrement d’essayer des tops et des robes dans lesquels je flotte au niveau du buste car je n’ai pas assez de poitrine. Et il y a l’horrible sensation d’avoir toujours 14 ans et d’attendre que ses seins poussent.

  • c’est marrant, j’ai abordé le même sujet sur mon blog, il y a 3 semaines.
    Si tu veux aller voir ça, soeur de nichons, c’est par là:
    http://princesse.mabulle.com/index.php/2008/02/19/119914-y-a-du-monde-au-balcon

  • Intéressant, c’était un grand débat avec une amie il y a quelques temps, elle est pourvue d’une poitrine opulente alors que je suis presque aussi plate que Keira Knightley, sans non plus être spécialement filiforme… Ce qu’il en est ressorti : comme tu le dis, il y a des avantages et des inconvénients des deux côtés, à vous les robes Marylin, à nous les dos nus sans soutifs en été… à vous les remarques désobligeantes et directes, à nous les remarques désobligeantes mais pas pour les même raisons… Et puis du moment qu’on arrive à bien le vivre, tout va bien finalement, vous ne croyez pas ?!

  • J’avoue que si j’aimerais avoir mes seins un chouia plus gros je crecherais pas dessus mais honnêtement ça m’est un peu égal. Mais je n’aimerais pas voir un trop gros bonnet, justement a cause des seins qui tombent, et les autres raisons que tu décris si bien, aussi je compatis moi aussi. Une copine de ma soeur a du se faire enlever de la poitrine parce que son dos ne le supportait pas. De toute façon les complexes sont subjectifs et je ne pense pas que des gros seins ou des petits soient a envier, l’important étant que ce soit esthétique et confortable et comme dit Cloé, de bien s’entendre avec ses nichons!

  • Copiiiiine :)

    Hm…je me calme, mais je compatis de tout coeur avec toi. Tu peux ajouter aussi que :
    - ado, tu souffres des regards libidineux,
    - ensuite, tu parviens enfin à t’habituer à ta poitrine (quand elle arrête de grossir) et là, certains te trouvent prétentieuse…mais quand on en a bavé, c’est normal de compenser après, non ?

  • Pour me remonter le moral, j’estime mes seins à 4 kg chacun….et hop ! Plus de régime à faire !

  • Je fais juste un C (enfin juste…) mais j’ai remarqué un autre inconvénient à avoir des seins (même s’ils ne sont pas énormes mais juste présents) c’est pour courir! C’est super pénible même avec les horribles soutifs de sports qui sont censés les soutenir. C’est pour ça que je cours jamais. (*mauvaise foi off)

  • Bon moi je fais un bonnet DD (entre D et E, quoi) et ton article m’a beaucoup fait rire, mais en même temps c’est tellement vrai!
    Je te rassure cependant, avec un bon soutien (sans nounours, ça c’est clair, faut pas rêver), à 30 ans tu n’as pas encore besoin de chirurgie…

  • Philesb

    En parlant de poitrines généreuses,lorsque j’étais jeune je me demandais pourquoi parfois des femmes marchaient en croisant les bras…
    Yummy…

  • Philesb

    @Girlizounette:est-ce toi sur la photo?Juste curieux…

  • euhhh non. C’est la redaction qui l’a ajoutée

  • Philesb

    @Girlizounette:je vois,elles en ont profité!

  • Je n’ai jamais envié les filles à gros seins… B, c’est bien. Les mêmes à (presque) 30 ans qu’à 16, pas de gros machins qui sautent dans tous les sens au sport, les dos nus, non, définitivement, jamais envié.

    Anne-Laure > ouais, pis pour la cravate de notaire, c’est pas top non plus :-)

  • Avatar of
    Petite_bulle

    Moi j’dirai que je les voudrai une taille au dessus ^^
    Bonnet B, pcq Bonnet A, c’est la louze :)
    Ca se voit pas qd t’es en pull, du coup on dirait la nana prépubère qui essaye de mettre ses formes en valeur… Bref ^^

  • Je crois que je ne peux que vous rejoindre toutes, l’important c’est de se sentir en phase cosmique avec ses nichons à soi ! Même si nos seins, c’est un peu comme les hommes et leur b***, on trouve toujours à y redire, et puis, on peut pas s’empêcher de comparer les siens à ceux des autres.

    Enfin, j’ai quand même un avantage à avoir des gros seins, c’est mon chéri qui l’a dit : c’est moelleux, on peut dormir dessus, c’est comme un oreiller. Et toc.

  • je ne comprends pas. moi j’ai des gros nichons et je n’ai jamais eu l’impression qu’on me regardait pour cela. ça m’ennuyait même pas mal les fois où j’aurais eu envie qu’on me remarque. alors ou je suis trop innocente ou trop grosse ou trop moche.

    mais je les aime bien mes nichons ça me permet d’être grosse de partout!!

  • Avatar of kim
    kim

    moi j’ai l’impression qu’ils sont encore plus petits après ma grossesse (et après la montée de lait, là j’avais l’impression d’avoir des seins siliconés..!) …c’est grave docteur ?

  • Ce qui serait top, ce serait de pouvoir échanger durant qq jours avec quelqu’un d’autre.

    Par exemple, j’échangerais avec Petite Bulle son bonnet A, contre mon bonnet F.
    Et je suis certaine qu’on regretterait toutes les deux “nos” seins à nous :)

  • Ah ben moi, c’est clair que j’ai eu du mal à apprivoiser mon bonnet E. A l’adolescence, j’étais meme prete à me faire opérer pour en avoir moins. Ma mère ayant heureusement entendu ma demande, nous nous étions déjà renseignées et la gynéco de l’époque avait été elle aussi très à l’écoute. Elle m’a conseillé d’attendre un peu… Et elle a eu raison : savoir que si je voulais, je pouvais vraiment en avoir moins était ce que je voulais. Je ne voulais pas être coincée avec cette poitrine… je ne me suis jamais faite opérer, et aujourd’hui, je ne le regrette pas.

  • Avatar of kim
    kim

    j’aurais bien aimé en avoir plus quand même (bonnet B). J’achète toujours des soutifs “rembourrés” sinon c’est ridicule..mais une copine qui fait du bonnet F ou G m’envie car c’est sûr que quand je mets un “dos-nu” ou une petite robe c’est loin d’être indécent !
    alors qu’elle a eu une réflexion au boulot par son chef car elle était en débardeur…(ce qui était impressionnant quand même et attirait tous les regards…)

  • Oh que je te comprends ! J’ai le même problème ! Chaque fois que je suis de bonne humeur et que j’ose remettre un décolleté (petit le décolleté, je précise !), j’ai le droit aux regards sévères ou jaloux des autres mamans sur ma route et aux coups d’oeil chargés de sous-entendus des mecs… Bref, de quoi avoir envie de rentrer chez moi et mettre un col roulé (cet été, ça va donner…) !
    Merci pour cet article ;-)

  • Avatar of
    Petite_bulle

    Bon le son je le trouve bien ” pouc pouic” ou ” coinc ” aprés la douche :)
    J’aime mes nichons c’est l’important ^^ Pi ma nvelle pillule les gonfles mdr !

  • Emma Pill

    Perso j’ai des petits seins et, passé la période adolescente où j’attendais qu’ils poussent encore (j’ai lâché l’affaire vers 20 ans), je le vis plutôt bien.
    Je n’ai jamais envié les filles qui avaient de gros seins (des seins juste un peu plus gros que les miens, si, j’avoue), la raison principale : j’ai très vite remarqué, étant très sportive (avant), que mes seins ballotaient dès que je m’activais un peu alors qu’ils étaient tout petits, et donc je me suis toujours dit que ça devait être franchement chiant d’avoir des gros seins, parce que même des petits, quand tu cours ça fait mal si t’as pas mis le super soutif de chez Décat, et t’as l’impression qu’ils vont finir par se détacher, alors des gros j’imagine même pas mais ça doit vraiment être douloureux!

  • Faudra qu’en cause à mon mâri…

  • Je fais du 90 D/E, et j’ai tout le temps mal au dos. alors que j’ai 20 ans. une vraie mamie…
    et le médecin a joliment dis “c’est parceque vous avez le buste assez lourd”… c’est ti pas mignon ça comme formule?

  • @Dear Catastrophe, si ça engendre des problèmes de dos tu peux les faire réduire et je crois que c’est remboursé… Quand ça devient pour raisons médicales en fait!

  • Une amie est passée du bonnet A au bonnet D en l’espace de trois mois! (et oui c’est possible merci la pillule les hormones et tous les trucs typiquement féminins qui peuvent faire que…) outre les regards interloqués de gens qui pensent directement à la chirurgie esthétique (à 16 ans, hum…) c’est vraiment pas pratique pour faire du sport (aussi “doux” soit-il), visiblement on a très vite des maux de dos et de nuque (c’est que ça pèse tout ça), surtout quand à la base on a une carrure très très fine…
    On est décidément jamais contente de ce qu’on a…
    _Dear catastrophe: il y a des soutifs avec des bretelles croisées dans le dos qui arrangent un peu le problème, parait que ça permettrait de repartir la masse différement, faudrait que je demande la marque spéciale à l’amie en question tiens…

  • perso, j’en ai des petits, ils sont jolis MAIS ils sont petits…. Tu veux m’en donner un peu ? :-)

  • Ho bah ya du monde qu’a du monde au balcon dirait-on…
    Bon he bien je m’ajoute à la liste des gros modèles !
    En ce qui me concerne le mal de dos aidant, les soucis pour s’habiller et pratiquer le sport, je pense sérieusement à une opération de confort (bon jai les ch’tons hein mais j’ai pris rdv en juin…)
    pffiou

    allez courage les filles, petits ou grands modèles !
    :)

  • Et bien, je vais vous donner ma petite expérience!

    Je suis passée sur le billard -et oui, même jeune comme je suis- (ils étaient gros mais juste un D-E, 3/4 de D en fait lol), pas pour les réduire à l’origine, mais plus parce que la gravité avait été très méchante avec moi (à côté, les mamies avaient beaucoup de charme). Du coup aujourd’hui je fais un gros C, petit D, et c’est GENIAL! En fait c’est surtout génial parce qu’ils sont hauts, mais je vous dis les filles, ça fait très mal s’il faut beaucoup les remonter… En gros, on détache tout et on le recolle ailleurs… 50 points de suture, des soins, ça saigne beaucoup… (bon je passe les autres détails hmhm)

    Donc oui, passer sur le billard ça peut être tentant, mais on doit beaucoup y réfléchir, comme l’a dit Miss Lili “je ne me suis jamais faite opérer, et aujourd’hui, je ne le regrette pas.”
    Il faut se demander si c’est une réelle souffrance psychologique. La guérison est lente, et les cicatrices très visibles. Mais je ne regrette pas, je vis mieux à peine 5 mois plus tard, même si je ne me tiens toujours pas droite par habitude (position de vieille mémé).

    Et surtout, sachez que se faire opérer ne signifie pas que l’on est superficielle, j’ai beaucoup hésité à cause de ça… Mais au final, c’est tellement personnel les seins que personne ne peut me dire “tu as succombé à l’appel de la chirurgie, booouhh!”.

    Le tout c’est d’avoir conscience de ce que l’on veut faire, et ensuite, de profiter, quelque soit la décision :).

  • Moi j’hésite encore ! Je trouve que moins ça serait mieux, mais comme tu le dis très bien, je ne sais si cela vaut des cicatrices et des semaines de douleur. La chirurgie ce n’est jamais anodin, ne serais ce qu’à cause de l’anesthésie.
    J’ai un ami dont la mère est toute petite et avec des seins plus gros que les miens et qui du coup a des problèmes de dos. Moi aussi d’ailleurs, mais jamais aucun docteur ne m’a dit que c’était lié, alors je ne sais pas trop.
    Enfin bref, je pense que la chirurgie j’y passerais, mais je vais attendre que ça soit vraiment plus vivable, bon d’ici à la trentaine quoi ;)

  • J’ai une ex-copine de classe qui est aussi passée par la case réduction. Elle avait vraiment mal au dos et en plus ça la touchait dans son image d’elle-même. Elle en dit la même chose : elle ne regrette rien. Mais… Douleurs +++, et ça fait réfléchir. De plus, autre petit détail : elle n’allaitera jamais ses enfants elle-même… Eh oui, les connexions qui permettent de mener le lait aux tétons ont été coupés et déplacés dans l’opération… là encore, un argument qui mérite d’être réfléchi…
    En ce qui me concerne, je ne suis pas du tout persuadée que je vais un jour avoir recours à la chirurgie esthétique, même si ma poitrine et la gravité ne sont vraiment pas copines… Ce qui est sur, c’est que je ne le ferai pas avant d’être sure que je ne peux plus avoir d’enfant.

  • Avec un 85E/F à 16 ans, j’ai opté pour l’option chirurgie et j’en suis ravie. Non contente de pouvoir voir mes pieds en étant debout, j’ai retrouvé le plaisir de pouvoir m’habiller sans avoir l’air d’une proposition indécente. Certes, l’opération laisse des cicatrices mais elles sont quasiment invisible 10 ans après (pfff ! ça passe trop vite). Bref, aujourd’hui je me fais plaisir avec mon 95 C et n’ai plus à souffrir les commentaires de la vendeuse en lingerie spécialisée qui me proposer une gaine assortie à mon soutif en couleur chair…

  • Je propose un article sur votre opération :) qu’on en sache un peu plus :)

  • Moi c’est 85G. Depuis que j’ai découvert que cette taille existait et que c’était la mienne (oui parce que vraiment, dans le 95E ça débordait) les maux de dos ont pour ainsi dire disparus! et quand ils reviennent, c’est qu’en général mes soutien-gorges sont fatigués et donc à renouveler (chouette, excuse shopping).

    Alors bon, c’étaient pas mes amis vraiment, mais mine de rien, on cohabitent pas si mal maintenant (mais bon, les seins qui tombent à 23 ans…pfff quand même)

    Ah et en farfouillant sur le net j’ai trouvé des bonnes adresses (et je vous met ma préférée) pour trouver de la lingerie mignonne, bonnet D à J, pas trop cher (environ 3 ensembles pour le prix d’un prima donna) et en plus y a des maillots de bains et des fringues (ben oui, vous trouvez des chemisiers ajustés ou des robes facilement vous?)
    http://www.bravissimo.com/

  • ça vous dirait un concours de nichons ?
    http://whispers-shadow.over-blog.com/article-17892493.html

    cest chez Gallïane, pas besoin de frapper avant d’entrer, y a quasiment toujours de la lumière…

  • Yen a déjà trente en lisse :
    http://www.fat.free.fr/mosaique/mosaique.html

    votez chez Gallïane (1 Comm’ pour 3 Choix)

  • Merci, merci davoir écrit cet article enfin quelqu’un qui comprend mon désaroi, ma galère quotidienne.

  • @Maynat… euh c’est le mâle qui lance ce concours?

  • @myamya : même pô! c’est une fille qui fait ça.
    mais c’est le mâle qu’est tombé dessus, évidemment. moi, j’ai des ptis tétés.

  • @Maynat: des pititété qui tiennent dans les mains du mâle?;-)

  • ouaip, tout juste! il les appelle mes ‘madeleines’. je sais bien qu’il reluque des plus grosses potrines chaque fois qu’il en passe sous son nez.
    une fois, je lui en ai parlé.
    il m’a dit que oui, c’était plutôt ça sa préférence… d’avant moi. “d’avant toi” qu’il a dit. en ajoutant que main-tenant (hi hi), il aurait du mal à se passer de mes ‘madeleines’.
    c pas coooool, ça ?

  • Aoh non, là chui trop crevée, j’y go (d’mouton). à + myaBella.

  • Pff, je fais du E et la moitié de ce que tu racontes c’est un peu du mito…

  • Et bien écoute moi aussi je fais du E et je trouve pas que je raconte du mytho ;)
    Si tu vis bien avec ta taille de bonnet tant mieux, donne nous plutôt tes trucs pour y arriver, parce que je pense bien que je ne suis pas la seule à penser comme cela.

  • Bon, ok, je reconnais avoir exagéré (et surtout ne pas m’être expliquée). C’est que je ne comprends pas pourquoi les filles, dès qu’elles font du D et +, se plaignent sans arrêt d’avoir des maux partout :|. Tant et si bien que je me demande si elles ne jouent pas un peu la comédie, parce que moi non plus, je ne pense pas être la seule à avoir des gros seins et ne pas en souffrir -_-. Si ça te pose vraiment des problèmes, je suis désolée si je t’ai blessée, mais ton article m’a vraiment donné l’impression que tu faisais partie de toutes ces filles qui ont des gros seins et qui en font tout un drame :).

    PS: j’ai précisé que je n’étais pas d’accord avec la moitié de ce que tu disais… En revanche, l’autre moitié de tes affirmations m’a fait sourire, parce qu’elle m’a rappelé des choses que j’ai -maintes fois- vécues. J’ai jamais eu de problèmes avec les t-shirts et rarement avec les robes; par contre, les chemisiers, c’est une autre histoire ^^. Parfois je me demande si certaines marques de soutifs savent qu’on peut avoir de gros seins ET un petit tour de poitrine ET un âge qui fait qu’on n’a pas trop envie de mettre les sous-vêtements de notre grand-mère.

  • Et moi j’en veux de gros nichons !

  • Oui, meme si mon mec adore mon95C, j’avoue que ma vie a changé quand j’ai eu un soutif correct qui mérite ce nom! Et a vrai dire je n’ai pas trouvé un truc trop moche… Cela dit, meme si on a des petits seins, il est important qu’ils soient soutenus, parce que en effet ça engendre mal au dos (pas evident à supporter, ce déséquilibre, tous les jours, pour notre colone vertebrale!).
    Cela dit, 70€ minimum pour une vie quotidienne sans douleur, ça peut valoir la peine. Au moins t’es sure que ce n’est pas de la camelotte. De toutes façons la lingerie, en France, elle coute chere. De plus est, je garde les jolies dentelles pour les occasions speciales xxx pleins de mamours… Au moins je sais que ce sera profité, et surtout ça ne me gênera pas longtemps!

  • Pour la précision, parce qu’elle n’a pas été donnée et que sûrement tout le monde n’est pas au courant, la réduction chirurgicale peut effectivement être remboursée par la sécu à partir de -300g par sein (oui c’est glamour comme détail technique). J’ai la joie de faire partie de la parfaite moyenne du ni-trop-ni-trop-peu, par contre ma mère est passée d’un 90E à un 90C (-900g en tout lol) et elle en est ravie.

  • je suis passée par la case opération, j’en suis ravie. j

  • Je vais aussi vous faire part de mon expérience. Depuis l’âge de 10 ans – et oui, c’est ça, être obèse aussi -, j’ai des seins, et je faisais déjà un 90B à 11 ans. J’ai toujours eu les seins lourds et tombants, mais avec une main d’homme, ça fait effet push-up. Aujourd’hui, je fais un 105B/C selon les marques. J’ai mes habitudes en lingerie, je sais que je dépenserai de toutes façons des fortunes, donc je choisis des modèles bien adaptés.
    Moi, si je devais faire une opération, ce n’est pas tant du bonnet (que je trouve pas mal) que du gras dans les côtelettes. Si j’arrivais déjà au niveau du 95D, au moins, je trouverais plus souvent ma taille et ce serait moins galère.
    Parce je ne sais pas si vous savez qu’il y a une correspondance entre la taille et le bonnet. Je m’explique : la vendeuse en lingerie dont je fais le chiffres d’affaires m’a expliqué un jour qu’on cousait parfois les mêmes bonnets, on changeait juste le tour de taille pour faire des correspondances. C’est-à-dire qu’une fille qui fait du 105B (comme moi) a les mêmes seins qu’une fille qui fait du 100C, du 95D ou du 90E. D’ailleurs, avant que je prenne du gras dans les côtelettes, je prenais du 95D à 16ans. Aujourd’hui, j’ai la même grosseur de seins, sauf qu’ils paraissent plus petits.

  • Je suis donc passée par la case opération car j’avais mal au dos Et un problème d’image avec mes seins. Maintenant, ils sont normaux, ça ne m’a rien couté et je suis ravie.

  • Avatar of
    Petite_bulle

    LES FILLES !
    J’ai pris du bonnet !!
    Il font plus scouis mais blebleuhh

    OUAAAAAAAAAAAAI

  • Je compatis avec cet article…
    Par rapport à d’autres, je ne fais “que” du D (parfois du E selon les soutifs) et j’en ai plus que marre.
    Entre l’impossibilité de mettre ce qu’on veut parce que la poitrine passe pas, l’impression que ça me grossit, dès le moindre décolleté ça devient tout de suite très vulgaire ou aguicheur…
    Je trouve qu’avoir des gros seins, ça n’a rien de subtil ou de classe. C’est juste “gros”.
    Et ça tombe plus vite.
    Et on trouve jamais les soutifs qu’on aime dans les tailles qu’on veut.
    Et on a mal au dos 75% du temps.
    Et quand on descend les escaliers ou qu’on se presse un petit peu ça ballote dans tous les sens.
    Qu’est-ce que je donnerai pas pour avoir ne serait-ce qu’un bonnet en moins… Je crois que ma vie en serait changée >_<

    90C, soyez heureuses d’être à votre place !

  • L’avantage des petits seins c’est effectivement de pouvoir mettre des vrais grands décoletés, même sans soutif sans passer pour vulgaire. Je le fais souvent et ne me suis jamais oh grand jamais pris une seule remarque ! Youpi.
    Je compatis avec les gros lolos car il faut porter tout ça et en été ça doit être encore plus fatiguant !

  • J’aimerais aussi avoir des petits seins…enfin plus petits que maintenant…
    C’est vrai que c la galère, quand on court, ça fait bien mal, c pas pratique..Enfin, bref, tout ce que tu as dit est malheureusement vrai..
    Mais le pire de tout, ce sont les regards des mecs qui te prennent pour une pièce de boucherie, ou encore pire, leurs commentaires…
    Car les remarques du style “t’es bonne, tu suçes ?” je ne les compte plus…Et bien que je leur réponde toujours avec mon joli majeur vers le haut, je me sens à chaque fois traitée comme un objet juste crée pour satisfaire ce genre de mecs pervers, grossiers…et je vais arrêter là pour ne pas commencer à devenir franchement grossière moi aussi…
    Et je n’ai jamais rencontré aucun mec (à part des potes gays) qui me regardait vraiment dans les yeux…De toute évidence, pour les femmes avec des gros seins..nos yeux sont situés nettement plus bas…un peu comme les mecs avec leur “cerveau…”

  • Moi j’ai arrêté de mettre des décolletés… Surtout depuis que je suis avec mon mec, au fait. Non seulement du fait que ça le rendait jaloux (il remontait la chemise toutes les 10s) mais parce que j’en avais marre qu’on me regarde… Par contre, quand ça m’arrive de mettre quelque chose d’un petit peu plus baillant, les mecs ne se sentent plus… Vous pouvez m’expliquer ce délire? C’est comme si pour eux ça correspondait à une invitation. Vraimenent n’importe quoi. Je suis tout à fait d’accord avec ton article, en particulier ce qui concerne les fringues. C’est comme si les filles ne pouvaient pas avoir de formes qui ne soient pas exponencielles de partout. Je ne fait que du 95E (pour celles qui en font plus, je dis “que”! ) mais c’est déjà assez galère comme ça. J’apréhende aussi le jour que je serais enceinte… Ma seule consolation c’est que mon chéri les aiment, même si moi je suis beaucoup moins enthousiaste (c’est pas lui qui les porte toute la journée)… Un conseil qui m’a changé la vie: les soutiens-gorge à grosses bretelles. Il y en a des sympas maintenant, qui ne sont pas pour les femmes enceintes ;) Et puis les lingeries, je me les met que pour m’amuser… dans le lit. De toutes façons ça ne tient pas 5 min :p

  • en ce qui me concerne j’ai une ” poitrine normale” (pas trop grosse) je fais du 90 C et ça ne m’empeche pas d’avoir des remarques obscènes d’autant que j’assume totalement, je met des décoletés plongeants, des wonderbras, des hauts moulants, c’est vrai que c’est chiant quand t’as des connards qui t’emmerde avec ça mais quand c’est des beaux mecs qui te disent que tu as des seins d’enfer, moi je suis aux anges.

  • yeah
    allez et une de plus qui a été réduite du poitrail !
    RE-NAIS-SAN-CE !!!

    un seul regret : ne pas l’avoir fait plus tôt…

    Alors moi j’ai pas eu des semaines de souffrances mais juste 2 nuits pourries… et les cicatrices se font la malle tranquillement mais sûrement !

    je confirme pour la prise en charge, ôter minimum 300 g par pôtrine mais comme a dit le boucher en me voyant encore habillée, “houla vous, ça va etre pris en charge direct hein !”
    héhé

    Et le mieux, c’est qu’il en reste encore de la pôtrine ! Vu que le boucher travaille en fonction de l’harmonie de la silhouette.
    Tout benef’ donc…

    courage à celles qui hésitent encore…

  • Voila un article très bien argumenté!! En tant que fille à petits seins (85 B c’est pas gros, lol), j’avoue que je n’ai jamais envié les gros grace à une copine (dotée d’un 105 F la pauvre) qui me faisait part des soucis que tu évoques!
    Moi j’apprécie de faire du sport sans galérer, de m’habiller comme je veux, de pouvoir zapper le soutif en été… au moins un complexe que je n’ai pas.. Il y a l’opération de réduction mammaire sinon, ma copine a résolu le souci et ça a changé sa vie.

  • jme sent tés bien dans mon 90 C et je n’en ni ceux qui en on plus ni ceux qui en on moins jme sent bien dans mon corps et c’est tous se qui compte les autres je m’en fiche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>