My Space

Boucherie productions : manu m’a tuer.

En lisant ce titre, les plus de 30 ans vont essuyer une larme de nostalgie, les moins de 30 ans vont se dire que je vais leur relater un fait divers tragique ayant pour cadre une boucherie avec un assassin prénommé Manu…Boucherie productions : manu m’a tuer.

Mais, mes chères lectrices et lecteurs, car je pense que les mecs de plus 30 ans ayant pogoté comme des fous sur “Salut à toi” des Beruriers Noirs et “Amsterdam” de Parabellum vont se précipiter sur cet article dans une vaine quête pour retrouver leurs 18 ans, je prends aujourd’hui la plume pour replonger dans mes souvenirs d’adolescence mais également, pour dénoncer un homme qui se présente comme un anti-capitaliste qui “boit de la téquila avec le commandant Marcos”….

Or, ainsi que mon article va brillament le démontrer, ça n’a pas toujours été le cas….

Remontons un peu dans mes souvenirs et je l’espère, les votres.

Nous sommes pratiquement à la fin des années 80. Le mur de Berlin va tomber, nous ne le savons pas encore. Mandela va être libéré, nous l’ignorons aussi. Nous avons cru au changement socialiste et nous avons perdu nos illusions. Mais tout de même, Jack Lang qui a été un grand ministre de la culture nous a offert la fête du cinéma et la fête de la musique.

La musique, justement parlons-en.

Au milieu d’une impressionnante collection de nullités, les années 80 ayant été une des pires décennies pour la musique, une bande d’allumés se bat pour exister. Ils ne sont pas au top 50 présenté par Marc Toesca, ne passe pas sur NRJ qui a eu droit à une grande manif de solidarité quelques années plus tôt, mais existe notamment grâce à un olibrius dont le moins qu’on puisse dire est que son aspect physique prouve qu’il se fiche des recommandations sanitaires actuelles (car ça parait incroyable mais dans ces années-là, on considérait que les gens étaient responsables de leurs actes, donc on ne leur bombardait pas des recommandations à tout bout de champ…) : François Hadji Lazaro.

François Hadji Lazaro, fondateur de la maison de disques indépendante, boucherie productions. François Hadji Lazaro, chanteur des Garçons Bouchers et de Pigalle. François, un phénomène et le chef de file du mouvement alternatif.

Dans son sillage, d’autres groupes sont venus les rejoindre : je ne citerai que les plus connus et mes préférés : Berurier Noir et le dantesque “Salut à toi”, Parabellum et sa reprise allumée de l’ “Amsterdam” de Jacques Brel, Ludwig von 88 et ses “trois petits keupons” OTH qui réclamait l”euthanasie pour les vieux rockers”.

Et les Wampas.

Les Wampas ! Même aux plus de 30 ans, ce nom évoque quelque chose ! Durant l’été 2001, “Manu Chao” refrain ironique et décapant a envahi les ondes offrant à ce groupe qui tourne depuis des années quasiment son premier tube. Reprenons en choeur le refrain éternel “si j’avais l’portefeuille de Manu Chao, j’partirai en vacances avec tous mes potos si j’avais le compte en banque de Louise Attaque j’partirai en vacances au moins jusqu’à Pâques !”

Ce que bon nombre d’entre nous ignorent, c’est que derrière ce refrain rigolard se cachait une vieille rancoeur…

Avant son bonnet, son “clandestino”, ses indiens chappas, son altermondialisme et sa haine de l’impérialisme et des USA, Manu Chao était le chanteur d’un groupe fantastique : la Mano Negra.

Ah ! La Mano Negra ! Pour ceux et celles qui ne connaissent de Mano Negra que les ennuyeuses complaintes latinos, précipitez vous chez les disquaires vous procurer “Patchanka” et éclatez vos enceintes en écoutant le méga tube “mala vida” le véritable film noir “laventura” (“paul carbone est tombé du train en se tenant le ventre à deux mains c’était en 1963 qe l’aventure se termina pour Paul Carbone dit Ventura et plutôt mal comme il se doit pour un truand sans foi ni loi…”) et au passage vous apprendrez que Delanoé n’a pas eu le premier l’idée des nuits blanches.

La Mano Negra était le premier groupe ayant signé aux Boucheries à avoir un vrai succès populaire…évidemment, celà attirait les vautours.

Les vautours arrivèrent, prenant la forme de la maison de disque virgin…

Que croyez vous qu’il s’est passé ? Que l’alter mondialiste donneur de leçons a refusé les avances du grand capital et du fort peu marxiste Richard Branson ? Qu’il s’est accroché à la petite maison de productions qui lui avait donné sa chance ?

Si vous croyez ça, je vous le dis tout net, amis et amies : je vais vous bousiller vos illusions d’un seul coup de souris.

Manu Chao et la Mano Negra ont signé. Ils sont partis chez Virgin et y ont sorti leur second disque “puta’s fever” qui annonçait le Manu Chao latin et (selon moi) enquiquinant.

La Mano Negra a fini par se séparer, Manu Chao a continué en solo et est devenu extrêmement riche en crachant sur le grand capital à qui il a pourtant vendu son âme et surtout l’esprit des Boucheries Productions.

Les Wampas en ont fait un tube, belle vengeance.

François en a lui fait une de ses plus belles chansons “chez Rascal et Renant” qui en quelques mots simples

“chez Rascal et Renant, c’était comme au bal

pourquoi vous tous qui veniez là

vous avez changé, vous avez renié

tout ce qui nous faisait rêver…”

décrit l’étendue de sa tristesse et de sa déception.

Depuis Boucherie Productions ont fermé leurs portes et Didier Wampas continue à conduire son métro pour gagner sa vie…Pas la peine de vous dire que Manu Chao n’en a pas besoin.

PS : pour ceux qui désireraient en savoir plus sur les groupes de ce mouvement, je conseille la lecture de “bye bye blondie” de Virginie Despentes. Je ne l’apprécie guère d’habitude mais ce roman est d’une mélancolique nostalgie…comme je l’espère, cet article.

26 Responses to “Boucherie productions : manu m’a tuer.”

  • Avatar of kim
    kim

    Merci Serena pour ces souvenirs ! je n’avais qu’une dizaine d’années en fin d’années 80, mais j’ai aussi écouté les Bérus “en 1983, les Béruriers sont les rois, en 1984, les Béruriers sont les rois, etc…” , ainsi que les Ludwig (“houla houla houla la”), les Wampas, les Caméléons…je connaissais moins les garçons bouchers.

    Mais c’est vrai : bonjour la chanson française à l’époque…
    en tous cas, heureusement qu’ils étaient là ces groupes pour élever le niveau…(et dans les autres pays, merci Lou Reed, Iggy Pop, David Bowie, Queen…)

    Quant à Manu, opff je n’ai jamais accroché…j’aimais mieux la Mano.

  • Avatar of kim
    kim

    ps / ah tiens, ça y est, tu as un avatar digne de ce nom !
    :)

  • bizarrement, cet article est peut-être le plus important pour moi..car pour moi les boucheries c’était important et rappeler, que non, manu chao n’est pas un gentil altermondialiste, ça me tenait à coeur…
    et en hommage aux prochaines nuit blanches :
    “paris se meurt aujourd’hui,
    paris va crever d’ennui,
    paris se meurt,
    rendez lui ses nuits blanches !”
    merci pour la photo de mon cher françois !

  • Merci pour cet hommage à François (non il n’est pas mort), ce monstre de musicien, affublé d’un magnifique portant-qui-tourne pour caser les nombreux instruments qu’il sait manier (avec brio) sur scene… et aux autres groupes susnommés..
    Oui décidément, le petit manu n’a plus grand intérêt… Mala vida.

    Boucherie Prod’ qui éditait également une feuille de chou du nom de “l’écho des cotelettes”… elle aussi, disparue… Pareil, lié à Boucherie Prod’ le fameux catalogue “Goeland” mais il me semble que ça a mal tourné entre eux depuis. Enfin, bref.

    Dans un autre genre, Les VRP, ont, eux aussi, fait leur petit bonhomme de chemin indépendant… et ça fait plaisir de retomber sur leur DVD et les ambiances d’alors ! Un des membres, Néry, bête de scène et de texte, précurseur de la contrebassine continue à officier en solo.
    Respects pour ces monstres de VRP…

  • “nous on fait un beau métier
    mais ça s’est pas fait tout seul
    pour devenir vrp,
    on s’en est pris pleins la gueule….”

    j’ai un souvenir particulier lié à une chanson nommé “macramé les doigts” l’histoire édifiante d’un skinead devenu baba cool….
    Et je me souviens aussi de LSD, le plus vieux groupe de france.
    j’ai conscience que ça fait éloge funèbre, mais que voulez vous c’est ainsi…

  • J’ai beaucoup aimé le premier album de manu chao… Pas la suite!

    J’adore la Mano Negra, qui se doit d’être écoutée a fond la caisse si possible! J’en ai de fabuleux souvenirs avec mon homme, en voiture, a hurler a tue tête les paroles des chansons dans Paris, et a faire des coucous aux gens totalement hallucinés…

    Oui ça fait éloge funèbre, parce que des gens comme ça y’en a plus des masses… Juste un petit exemple de ce désastre musical, pas tout a fait dans le meme registre mais bon… Le dernier album de Coldplay, qui avait demandé des années de préparation (au moins un an) a eu le malheure de sortir le meme jour que crazy frogg, la ptite grenouille a la con qui peut etre rigolote une fois mais pas deux. La grenouille a explosé les ventes et a laissé coldplay sur le carreau parce que personne n’en a parlé. parait-il qu’ils étaients verts de rage… Comme je les comprend!! Nous sommes dans une ère de merde musicale, moi je regrette de ne pas avoir pu voir Queen ou les Bérus, de grands groupes qui respectaient leurs idées sans jouer sur les deux tableaux. Je ne connaissais absolument pas Boucherie Productions, alors pour ce fabuleux et génialissime article qui mériterait lui aussi largement sa place en Une…

  • Ah bah tiens j’avais pas vu qu’il était en Une. Donc félicitations Serena, tu le mérites vraiment, je le répète : fabuleux article.

  • Je crois que Francois Hadji-Lazao a signé depuis chez Universal…

    Et que Francois Béru avait avoué des sympathies pour Chevénement… tout se perd, mes bonnes dames :o).

    Merci pour ton article, je me suis reprise à fredonner Paul Carbonne. ET je file écouter LSd de ce pas.

  • Je confirme Hrançois Hadji-Lazaro est désormais signé chez AZ (Universal Music Group) mais c’est le cas de beaucoup d’autres comme Noir Désir (chez Barclay me semble) ou même Trust chez Mercury. Santi le batteur d’ailleurs Directeur de Mercury jusqu’en 2006.
    M’enfin ils sont suffisamment grands pour imposer leurs choix, et ne bénéficient souvent que de la structure…
    J’ai adoré ton article Serena. Salut à toi

  • je suis vraiment heureuse et émue de toutes vos réactions.
    Merci.
    Pour Noir Désir (on ne reviendra pas sur le fait divers tragique qui a jeté une ombre noire sur son chanteur…) c’était presque pire car tout en signant chez universal, ils continuaient à cracher dessus !
    Je rigole de tous ces rebelles à la mie de pain…
    ceci dit, merci pour tous ces renseignements !
    Valérie, moi aussi je l’aime bien chevènement….lol !

  • Info du jour :
    (de retour de l’Olympia hier soir où se produisaient Les Ogres de Barback), j’ai chopé parmi les nombreux flyers, la prochaine date de François qui reforme PIGALLE au BATACLAN, le 22 mai.
    Et un CD à sortir en avril, incluant 6 nouveaux titres et un DVD sur François.
    A bon entendeur… ;)

    Donc nos petits Ogres (4 frères et soeurs multinstrumentises from Cergy, banlieue power !) pour ceux et celles qui ne connaissent pas, c’est à voir, à écouter et à partager sans modération !

    Tiens, j’ai pensé à toi Serana, le clodo manu est passé en coup de vent annoner un de ces morceaux… (urk)

  • ouch…
    instrumentisTes hein
    :)

  • ça c’est de la nouvelle, badwitch !
    il est passé manu ? il veut toujours faire croire qu’il n’a pas oublié son passé…dommage, il est le seul à le croire…

  • vi Serena, il a chanté Panik sur le Périphérik… et un truc en Espagnol que je n’ai point reconnu de fait.
    J’avoue j’ai du mal avec sa voix nasillarde… ça passait mieux avec la Mano (je dois pas être objective hihi)
    bon we à toutes !
    Pour de nouvelles aventures culturesques…

  • moi aussi, je ne suis pas du tout objective, un voile noir me couvre les yeux quand j’entends prononcer le nom “manu chao, “mais en même temps, “clandestino” j’aime bien surtout la fin et son fameux cri “marijuana, illegal !”
    sinon, badwitch, sais tu s’il existe une compile des boucheries ? car je cherche en vain.;;

  • Désolée, je sèche là.

    He bien, peut etre via le catalogue Goeland rubrique musique (sur ternet), mais je suis pas sûre vu qu’il me semble que les relations s’étaient détériorées…

    Compilation Cd : Boucherie Goes To Hollywood, 12 Titres

    Ya dû en avoir d’autres…

  • Merci serena

    J’ai plus de 30 ans et j’écumais tous les concerts de rock francais…Alors avant la mano negra, ils ont sorti une excellent disque sous le nom des Hot pants.
    Et que dire du groupe formé à l’époque par Manu(mano negra), Francois( garcons bouchers, pigalle) et schultz (parabellum), alain(wampas) et d’autres: los carayos… Des concerts d’enfer!

    Et pour les compils boucheries:
    Mon grand frère est un rockeur
    Ma grand mère est une rockeuse
    Et pour celle qui veulent voir à quoi ca ressemblait à l’époque:
    emission rock à paris dispo sur youtube

  • Nous on l’appelait Tchahut Mano quand il a commencé en solo et qu’on était déçus parce qu’on préférait la mano à sa sousoupe toute refroidie… et pis j’ai continué à l’appeler comme ça je trouvait que ça lui allait bien, même que le jour où il m’a accosté dans un p’tit bar à barcelone, je l’ai mm pas reconnu et que je l’ai snobé et mm que j’étais tellement blindée que j’suis partie avec un beau grand monsieur avec une peau qu’on aurait dit de l’ébène et qu’on à danser sur du dub toute la noche dans une cave ou j’étais la seule en porcelaine et que le tchahut mano n’a même pas fait de chahut dans mes hormones tellement qu’il était pas très intéressant comme type du bar du coin…

  • pfou, tentant ton monsieur kyboon, sacrément même ! et génial le surnom, je regrette de ne pas y avoir pensé moi même !

  • J’ai connu cette période grâce à un tonton qui pogotait sur l’”Empereur Tomato-Ketchup” (des inimitables Béru) lorsqu’il séchait la fac , alors gangrenée par les manifs anti-lois Devaquer en 1986 (j’avais 3 ans et lui 21). Et il m’a fait découvrir toute la scène underground… Et puis je suis allée en fac d’Histoire, où ma copine la plus à droite était présidente du MJS 22, c’est pour dire. Et j’ai redécouvert tout un univers… François Hadji-Lazaro, j’aime sa poésie, et j’ai été très déçue quand je n’ai pas vu de bar-tabac dans la rue des Martyrs…

  • J’adorais la Mano et j’ai les poils qui se hérissent qd j’entends Manu Chao!!! Qd je pense à cette époque, ces groupes de rock et à la scène rock actuelle avec tous ces baby rockers du 16ème, beurkkkkkkkk, je me sens vieille et nostalgique !

  • wafa, je partage ton avis. C’est vrai que les bbbrunes, je n’ai rien contre mais c’est vraiment les mômes qui sortent de leur quartier chic et qui font un groupe de rock après leurs cours à Louis le Grand….

  • Et puis même, Boucherie, c’était tout un esprit parisien : Les Halles, Pigalle, Oberkampf… Tous ces quartiers qui, pour certains, deviennent bobo.

  • @serena: bon, moins de 30 ans
    mais j’ai quand même ma compil de la Mano Negra dans mon mp3, ouiouioui…

    super article! c’est vrai qu’à force de voir et d’entendre Manu Chao partout, à nous sortir ses belles paroles sur le monde qui doit changer, on sentait bien qu’elle n’étaient là que pour faire joli dans ses chansons.
    (même si j’aime pas la pose snob qui consiste à ne pas aimer systématiquement quand ça a du succès)

    tiens, je vais plonger un peu dans les groupes de la Boucherie, moi qui suis en période de chais-pas-quoi-écouter.
    vu que les rockeurs à mèche ça me débecte…

  • c’est à dire que je le trouverai plus crédible si par ailleurs, je ne savais pas tout cela…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>