My Space

“je sais que c’est toi”

“Est-ce que si on l’avait fait,on s’ferait l’effet que l’on se fait chaque fois…”

Ces paroles anodines, d’une chanson de variétoche banale dont je ne citerais pas l’interprète, résonnent pourtant en moi comme une situation bien connue.

Ah l’ambiguïté d’une relation homme-femme…amicale je veux dire!Puisque c’est bien de cela dont il s’agit ici.

Dans mon petit cas précis voilà l’histoire:un collègue homme est devenu de fil en aiguille et de flirt en flirt un très bon copain.Dès le départ il était clair que rien ne serait possible entre nous:travail dans une même équipe et casés tous les deux depuis plusieurs années avec un bébé pour lui et un futur mariage pour moi…et de toute façon notre relation n’a jamais eu ce but et ne saurait être gâchée par un adultère minable.

J’ai quitté mon boulot (mais pas mon fiancé) et nous avons continué de nous voir régulièrement.Avec toujours cette petite crampe d’estomac comme avant un rancard et toujours ce même plaisir à se retrouver, sentiment plus fort qu’en amitié…Il y a entre nous une connivence et un rapport de séduction implicite.Pas besoin d’exprimer clairement que l’on se plaît et que c’est parfois du désir que l’on ressent l’un pour l’autre.Tout passe par des regards, des gestes.Et sans se l’être jamais dit clairement, nous savons aussi que passer à l’acte gâcherait tout…

Alors oui moi je trouve que l’ambiguïté est toujours présente dans une amitié entre une femme et un homme et que c’est justement ça qui est bien.

Cette “tension sexuelle”, ces moments qui ressemblent à ceux d’une “pré-relation” amoureuse et qui sont finalement les meilleurs, moi je les vis pour toujours avec cet homme. Pas de risque de déception, de routine qui s’installe…

Avez-vous déjà vécu ce genre de moments délicieux que la vie nous offre?

8 Responses to ““je sais que c’est toi””

  • C’est dangereux, l’ambiguité, non?

  • Moi aussi je trouve assez dangereux tout ca… D’autant que si mon mec vivait quelque chose comme ça avec une autre, je t’avouerais franchement que je le prendrais très mal, comme une trahison…

  • Du même avis que Pepite2choco. Et me connaissant, tôt ou tard je plaquerai tout pour tenter l’aventure avec l’autre, quit à tout perdre et à le regretter amèrement.
    Mais c’est évident que ça a quelque chose de sacrément excitant, l’ambiguité…

  • et bien moi, je vis la même chose, mais en ayant consommé& avec le monsieur. On a même tenté une vague histoire, avant de se rendre compte que visiblement, nous n’étions pas fait pour vivre une histoire d’amour… Tout au plus et vraiment mieux : une amitié ambigüe. Ca nous permet maintenant de vivre chacun de notre côté une histoire qui nous épanouit : il va même être papa dans un mois. Mais quand on se voit, il y a ce passé. Et je mets une jolie robe :)

  • @PhotoFilm et Pepite2choco:oui je suis d’accord avec vous mais c’est aussi ce qui rend l’affaire intéressante je pense…en même temps j’aime mon “régulier” et les deux sont tellement différents!Je ne peux pas choisir!!
    @Miss Lili:comme je te comprends pour la jolie robe ;)

  • Ben je crois qu’il s’agit pas de choisir puisque le choix est fait! Dans le fond, tu as déjà décidé : cet homme restera à sa place et tu reste avec ton jules… Le problème se pose quand le choix n’est pas encore fait…

    Et je mets de jolis talons aussi :)

  • @miss lili:tout à fait moi je suis heureuse comme ça, c’est mon équilibre!
    et c’est toujours une occasion pour se faire plus belle que d’habitude et de tester son pouvoir de séduction, n’est-ce pas?!

  • Ouhla, je te parle meme pas du test hein… les talons, la robe, le maquillage, les gestes, on est en plein dedans! Complètement à l’abri de tout en plus, puisqu’on ne risque rien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>