My Space

Tourne le bouton, le bouton tout rond..

S’il y a un livre que tous les hommes du monde devraient lire, et ce quel que soit leur âge, leur Q.I., leur pilosité ou leur tableau de chasse, c’est bien “La Revanche du Clitoris”.

Tourne le bouton, le bouton tout rond..Cet essai de Maïa Mazaurette et Damien Mascret compile faits scientifiques, anecdotes historiques, sondages, références littéraires et psy, aborde des sujets sensibles comme l’excision ou plus légers comme les sextoys, balaie les idées reçues avec pédagogie, sans tomber dans l’interprétation tirée par les cheveux ou le tout-technique difficile à digérer.

On ne nous assène pas froidement des vérités, mais on nous donne plutôt des pistes, des preuves, pour que chacun en tire ses propres conclusions, si conclusions il y a besoin de tirer, tout dépend du thème abordé. C’est vrai, on se perd un peu dans les chiffres, mais on apprend beaucoup de choses sur cette excision culturelle que le clitoris a subi, et aussi sur notre corps, notamment grâce à des schémas assez chouettes bien que parfois obscurs: vous le saviez, vous, que notre clitoris, comme un iceberg, a une partie immergée, un peu comme nos dents qui ont des racines, et que celle-ci qui se situe de part et d’autre des lèvres ? Bon, ben moi non.

“La Revanche du Clitoris” m’a un peu rassurée, aussi. Surtout quand j’ai vu le pourcentage de femmes qui ont un orgasme systématiquement: lors de la masturbation vs. lors d’un rapport sexuel. Je ne me doutais pas d’une différence aussi énorme. Même si mon expérience me prouve que pas mal d’hommes encore imaginent que titiller mon clitoris n’est utile que pour la lubrification, parce qu’après ils vont me fourrer leur pénis dans le vagin et je vais être super contente, roule ma poule. Et que de toute façon, si j’orgasme pas du clitoris pendant les préliminaires, j’orgasmerai du vagin pendant l’acte. Sans stimulation du clitoris. Ils sont drôles les garçons, vous trouvez pas ?

Bref: 135 pages, 11 euros: foncez. Et achetez-en un second exemplaire que vous n’oublierez pas de laisser trainer chez vos potes, votre mec, vos parents. Pour le bien des femmes dans le monde.
D’ailleurs ils devraient mettre sur la jaquette: Attention, ce livre est d’utilité publique.

8 Responses to “Tourne le bouton, le bouton tout rond..”

  • ah bah finalement, si ça peu me parler y a des chances que je le lise :)

  • Bin voilà, ça y est à force d’en avoir envie, je l’ai acheté. J’aime beaucoup ce qu’écrit Maïa en général, et le sujet m’intéresse… Je vous en dirai plus quand je l’aurai lu !

  • Je sais déjà tout ça ! Il me le faut pour ma tite soeur :)

  • Le laisser trainer chez des potes… Hum je n’y avais pas pensé, mais très bonne idée bichette.

    Sinon, j’ai essayé l’anneau vibrant :) C’est le méga pied yeahhh. Ouais, mon clitoris n’est pas en reste en ce moment.

  • And-now-I-m-the-queen-of-rodeo

    hein quoi, quel anneau brillant ?

    ““La Revanche du Clitoris” m’a un peu rassurée, aussi. Surtout quand j’ai vu le pourcentage de femmes qui ont un orgasme systématiquement: lors de la masturbation vs. lors d’un rapport sexuel.”…eh bien c’est ton article qui me rassure. Jusque là je compleais un peu et finissais par culpabiliser en douce, me disant que j’étais vouee à être une jeune femme frigide incapable d’accueillir l’autre … C’est que finalement le rapport à l’autre ne va pas de soi même dans ses moments là je trouve !

  • Bravo, ça devrait être un bouquin à étudier au lycée!

    et la stimulations des zones érogènes chez les mecs, c’est en projet j’espère!

  • Sable : “Zones érogènes chez les mecs” ? Le mâle tu lui sautes dessus et c’est fini, pas de chichis, son pénis bout comme une eau à 100°C.

    Sskizo : “parce qu’après ils vont me fourrer leur pénis dans le vagin et je vais être super contente, roule ma poule” : J’adore, d’un direct exquis !

  • @tinylizzie j’ai pas encore testé l’anneau vibrant, j’ai un peur à vrai dire !

    @and-now.. aaah je suis contente alors, il faut que tu le lises !

    @sable exactement, d’ailleurs il y a un chapitre sur l’éducation sexuelle, et c’est vrai qu’au collège/lycée on étudie la reproduction, les gamins connaissent par coeur la géographie d’un vagin, les trompes, etc. mais le clitoris n’est jamais, jamais cité !

    @levkatane j’ai failli mettre pire. “enlève ta culotte salope, c’est moi qui pilote”. mais c’eût été trop trash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>