My Space

La St Valentin, une invention du diable

Nous voici le 14 février, une journée qui ne représente vraiment rien pour moi mais apparemment, je dois être la seule de la planète…

Alors, messieurs dames, choisissez votre camp :
a) Je suis célibataire et je me sens aussi désirable qu’une vieille chaussette trouée en ce jour où tous les amoureux exhibent leur amour.
b) Je suis en couple et j’ai la méga pression, je dois faire trop plaisir à ma moitié sinon ça va faire des histoires.

Je travaille en open space dans un univers ultra féminin et les célibataires ne sont pas légions (on est 3 sur une douzaine à ma connaissance). Les nanas en couple sont surexcitées. Une a reçu un bouquet et sourit tellement que je me demande si elle est pas coincée en fait. Une autre a reçu un nounours qui dit I love you. Sauf que tout le monde a trouvé ça marrant. Moi, au bout d’une demi heure de “I love you” en voix synthétique, allez savoir pourquoi, ça me fait plus rire du tout, j’ai juste envie de jeter le nounours dans les toilettes.

Et voilà et après, on s’étonne que les célibataires finissent par s’aigrir !

One Response to “La St Valentin, une invention du diable”

  • c) je suis en couple mais mon homme est trop loin pour qu’on puisse ne serait-ce que s’avoir au téléphone, et je me cloître chez moi pour ne pas subir une journée dégoulinante de salive et de miévreries ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>