Histoires

Si loin si proches

Ils sont nombreux. Ils sont puissants. Ils ont la langue la plus parlée d’Europe. Ils sont cools. Ils ont au moins quatre filles de Ladiesroom en otage sur leur territoire. Il est temps de partir à la découverte des Allemands, car au-delà de la sandale à chaussettes, il y a une culture, et même quelques surprises.

Si loin si proches- Je sais que je vais provoquer quelques évanouissements mais les Allemandes s’épilent. Mieux que moi. Le nudisme étant à la mode côté Berlin Est, les mois de juillet / août donnent une idée assez précise de la coupe adoptée, et elle est sévère. Parfois intégrale. Les Françaises ne font pas le poids – heureusement qu’il nous reste l’alimentation pour garder la ligne.

- Les Allemands combattent avec acharnement un nazisme qui n’existe plus depuis la fin de la seconde guerre mondiale (et pour cause, leur constitution interdit les idées extrêmes). Dans mon quartier, pas une semaine ne passe sans fête antifasciste. Quand on demande aux Allemands de se calmer, dans la mesure où c’est plutôt en France qu’on a 20% de FN, ils serrent les dents et pleurent. Et retournent à une fête antifasciste.

- Les Berlinois pensent sincèrement que le punk (comme les nazis) n’est pas dead. Et se trimballent en pleine époque Sex Pistols, total premier degré, avec les épingles, la crête multicolore et les jeans à trous. Le jeune rebelle n’est pas rappeur, il est punk. Sa grand-mère se contente des franges destructurées et du dégradé violet / blond / noir dans les cheveux. L’Allemagne est l’enfer de la coiffure. Mais bon, on ne peut pas avoir la saucisse et le bon goût capillaire, sinon ça s’appellerait le paradis.

- Les Allemands recyclent, mais mal. Concrètement, il y a plein de poubelles différentes, et tout le monde remplit n’importe comment parce que c’est trop compliqué. Mal recycler alors qu’ils sont censés être à la pointe de l’écologie ? Les Allemands, ça les fait rigoler.

- En Allemagne on mange de la saucisse n’importe comment. De la soupe format saucisse. Du pâté format saucisse. Parfois, de la saucisse sauce saucisse. Je sais qu’un jour ils sortiront un parfum à la saucisse, ou qu’ils vendront du démaquillant sous conditionnement saucisse. Il sera temps de déménager. Tant de symboles phalliques, ça vous use une femme.

- Les Allemands trouvent tous les trucs français super classes. Même Lorie et M. Pokora. Ils s’insurgent quand on n’écoute pas Gainsbourg. Ils veulent tous apprendre le français. De la même manière, toute nourriture française est bonne même quand elle est ratée (ce qui est pratique si comme moi vous n’êtes pas un cordon bleu). Français = bien. C’est tout. Aucune pression.

- Les Allemands sont fans de téléréalité. Leurs chaînes privées sont un cauchemar total de nullité, à côté Cauet c’est de l’art contemporain subtil, donc attention, ne dites pas de mal de la télé française. Bon, en même temps, c’est pratique pour apprendre la langue (“Jennie s’apprête à plaquer Hans, va-t-il révéler qu’il est en fait la femme de son père disparu ?“).

Mais à part les punks – antirecyclage – bouffeurs de saucisse – téléphages – fans d’épilation, les Allemands, j’admets, ce sont aussi des clichés. La bière, l’organisation, la bouffe pas extraordinaire, un certain manque de recul et de sensualité… tout ce qui fait que ça vaut la peine d’habiter ailleurs. Pour se voir soi-même à l’envers. Et voir quand même les autres différemment. Personne ne nous ressemble plus que les Allemands, c’est pour ça qu’il faut aller les rencontrer.

Juste parce qu’on a aussi mauvaise réputation qu’eux :)

(Et peut-être parce qu’on mérite notre mauvaise réputation bien plus qu’eux.)

48 Responses to “Si loin si proches”

  • Merci, Maia Mazurette, tu fais écho à tout ce que j’essaie de dire mais qui n’a pas toujours été entendu! Je sais que ce n’est pas beau de se aire de l’auto-pub mais ça rejoint certains de mes articles (mes voisines à poils/vous allez me détester mais il faut que ça change…ect…)
    Merci beaucoup beaucoup!

  • Puis- je te demander sur quel secteur de Berlin tu es?

  • Je suis sur Friedrichshain, à côté de la Simon-Dach Strasse et par conséquent, de plein de bars :)

  • Avatar of kim
    kim

    Merci pour cet article, c’est un sujet qui me tient à coeur ; ici en Loire-Atlantique, quand je dis que je vais passer les vacances en Allemagne chez des amis, on me dit “dans les bars faudra faire “Heil Hitler” ! “, ou des réflexions dans ce genre-là. Du coup je sors de mes gonds, et on me traite de “soupe-au-lait” quand on voit que je m’énerve.
    Même les jeunes de 15 ans font des réflexions comme ça. Mais merde, Hitler ça remonte à 60 ans ! Comment changer les mentalités ? j’en ai ras le bol.

    J’ai vécu à Vienne, et j’ai des amis en Allemagne ; ces Allemands que je connais adorent la France, les Français, et ont la honte de leur Histoire sur les épaules. quand j’entends mon amie allemande dire toujours du bien des Français, et quand j’entends les réflexions ineptes de ces Français , ça me brise le coeur…

  • Avatar of kim
    kim

    Sinon, pour le recyclage, quand j’allais en séjour dans des familles en 1990, il y avait déjà plusieurs poubelles !

    Et pour la bière…ben oui ! ça c’est véridique. Un couple d’amis est venu l’année dernière chez nous : tous les 2 jours ils rachetaient des grands packs ; on partait en pique-nique, dans la glacière : que de la bière ! ils en boivent comme de l’eau, à n’importe quelle heure de la journée.
    et chez eux, entre la Frühlingsfest, la Bierfest, la Feuerwehrfest, tout est prétexte à faire la fête sous des grands chapiteaux, des tablées immenses, des chopes d’un litre…des fêtes familiales. J’adore.

  • Allez Zou un petit merci de Victor (Hugo) – en v. allemande pour le plaisir ;-)

    “Frankreich und Deutschland sind im Grunde Europa. Deutschland ist das Herz, Frankreich der Kopf. Deutschland und Frankreich sind wesentlich die Zivilisation, Deutschland fühlt, Frankreich denkt. Gefühl und Gedanke, das ist der ganze zivilisierte Mensch. Es gibt zwischen den beiden Völkern eine enge Verbindung, eine unbestreitbare Blutsverwandtschaft. Sie entstammen denselben Quellen, sie haben gemeinsam gegen die Römer gekämpft, sie sind Brüder in der Vergangenheit, Brüder in der Gegenwart, Brüder in der Zukunft.”
    Le Rhin, ” Conclusion IX”

  • pour être frontalière à l’Allemagne, je suis parfaitement d’accord avec tous les points…. (mention spéciale pour les coiffures…)
    ça me donne envie d’y retourner tout ça…

  • yess pour tout ça et le recyclage: un mois que je mélange papier et plastique, et je viens de voir que c’etait séparé…

  • Je trouve dingue de rester sur des trucs comme “les allemands c’est les nazis”. La seule fois ou j’ai sorti ça je devais avoir … 8? 10 ans? Mes parents ont tiré la tronche, m’ont expliqué que ça ne se faisait pas et pourquoi. A la limite maintenant on me parle Allemagne je dis: téléfilms pourraves sur M6 ou “Seul dans Berlin”..; Ouais rien a voir, mais quand Myamya a commencé à parler de Berlin, j’ai parlé a mes parents et j’envisage de passer un week end a Berlin un de ces 4. Dès que j’aurai de l’argent.

    Si Myamya, moi j’t'ai écouté pisque j’en ai parlé a mon entourage, la preuve que ton discours a eu ton ptit effet ;-)

    Pour en revenir au rapprochement systématique : Nazisme / Allemagne, c’est oublier que nous avons été de grands colonialistes et qu’au nazisme, notre cher Pétain y a collaboré corps et âme… Ne rien faire par peur c’est une chose, tout le monde n’est pas résistant, mais aider, c’est participer. Mais ça Mr Sarkonard l’oublie, et c’est pas avec nos livres d’histoire qui survolent notre role dans la guerre d’Algérie ou avec les colonies ou des discours dudit Sarkonard comme : “La France n’a pas avoir honte de son passé, ce n’est pas nous qui avons inventé le nazisme”, qu’on va changer les mentalités c’est clair. Faire son devoir de mémoire et tirer une leçon de ces fautes impardonnables oui, mais les Allemand d’aujourd’hui ne sont en rien responsable des abominations d’Hitler!!

  • Je confirme les clichés, depuis que je suis arrivé je m’épile à la cire de saucisse…Lol…c’est divin ! Et pour le triselectif, après avoir bien fait “feier abend” [fini le boulot] c’est clair que c’est un peu le bordel dans les poubelles.

    > Pour Maya Mazurette, je cuisine dans un restaurant dans le Görltitzer Park, Bistro Alpin Germain avec sa french touch…Viens me rendre visite…on Qwatschera avec un milch macchiato on the rocks.

    Un autre cliché sur Berlin, on peux parler d’une ville où on peux s’exprimer, exister, bref vivre sans subir un le karma d’une population aigrie et qui vie dans le passé.

    ViVA DeUTSchLanD !

  • eh j’habite à 1min de Gorlitzer Park! je viendrais manger dans ton resto bientot

  • Na Servus Mädels!
    Ravie de voir que je ne suis pas seule exilée dans ce froid pays. Pour ma part c’est la Bavière, pays de la Weizen et des Kässspätzle!
    Comme déjà discuté après un article de myamya, aucun regrets! Je me sens bien ici, même si nos amis allemands manquent parfois quelque peu de flexibilité (non mademoiselle, si vous voulez fumer sur le quai de la gare c’est dans le carré jaune, pas un pied hors du carré jaune – c’est interdit).

  • Geraldine > moi aussi je veux venir dans ton resto. On peut avoir l’adresse exacte?

  • Ouiiiiiiiiiii on débarque au restau ! Faut fixer une date :)

  • Dis Maia, es- tu déjà allée chez Monsoeur Vuong?

  • T’as déjà pensé à candidater pour bosser chez Karambolage sur Arte?

  • J’adoooooooore Karambolage (mais en allemand c’est un peu dur à comprendre, heureusement qu’ils sont en ligne). Je me suis fait offrir le premier livre… volé par une de mes “tandem” d’apprentissage de la langue.

    myamya > non je ne connais pas ?

  • alors cette brasserie à la terrasse ensoleillée s’appel Das Edelweiss, c’est dans le Görlitzer park. Plus d’info sur le site http://www.edelweiss36.com, la carte est en ligne, on fait du brunch au repas du soir, cuisine trationelle allemande et brasserie creative. Nous avons un Cheesecake et gateau au chocolat que prépare André notre patissier. Et chaque semaine un nouveau dessert la carte, il ya jusqua dimanche un meolleux au chocolat et au oranges confites recette de la Gérardine. Guten Appetit.

  • Pour Monsieur Vuong, c’est de loin le meilleur restaurant Vietnamien que je connaisse, je peux attendre 3h pour une Wan TAn Soup !

    =P

  • ils prennent parfois des chroniqueurs occasionnels chez Karambolage, en France en tout cas. Un de mes amis a bossé sur le 2ème livre et a écrit quelques sujets qui ont été acceptés. Je dis ça, je dis rien… :)

  • Moi, jamais habité à Berlin mais j’ai eu beaucoup de plaisirs alcoolisés ou de brunch sur la Simon-Dach-Strasse!!! Mon copain de l’époque habitait tout près mais de l’autre côté du pont, à Kreuzberg.

    Bon, une petite anecdote: l’ex-copain en question, suisse exilé à Berlin, était arbitre de basket là-bas. Et vous savez quoi? Il se douchait avec les équipes féminines (et il a confirmé que les allemandes s’épilaient). Si. Si. Et c’était pas un pervers, c’est juste dans les moeurs, semble-t-il, des ex-allemands de l’est.

    Et franchement, en tant que suissesse pas objective du tout, je peux vous dire que les teutons ont nettement meilleure réputation que les frouzes… Complexe d’infériorité, je sais mais c’est comme ça.

  • Pis, dites, les françaises, vous n’avez pas plusieurs poubelles?!?!?!? Mein Gott!

  • Pourquoi, les cours d’Allemand en France portent-ils toujours exclusivement sur la Seconde Guerre Mondiale ? Alors qu’on sait pertinnement qu’aborder ce sujet avec des allemands sera toujours blessant pour eux tellement ils culpabilisent à propos de leur histoire, et même les plus jeunes ! Pourquoi ne pas parler plutôt beauté des paysages, architecture, musique, propreté … et saucisse ?

  • je reprends ma souris pour dire que non seulement je suis absolument d’accord avec louise : ça me gonfle quand on nous ressort le colonialisme français qui a certes existé mais n’exagérons pas, le dernier à avoir vendu un esclave n’est pas jeune et ça me gonfle aussi de toujours remettre le nazisme sur le tapis. Les jeunes allemands ne sont pas responsables de cette monumentale “erreur” qui entache leurs histoires mais aussi, je suis étonnée de l’immense popularité de l’Allemagne chez les jeunes.
    Mon fils a absolument voulu faire de l’allemand, ma nièce file à Berlin dès que l’occasion s’en présente, bref, l’image négative de l’Allemagne s’efface.
    De plus, à Berlin, les gens vivent avec des petits salaires mais se débrouillent…un article de “glamour” parlait de ce phénomène très sympa.

  • Il fallait bien un article sur l’Allemagne pour que je m’inscrive enfin sur Ladies Room … J’ai étudié l’allemand pendant 12 ans, jusqu’en maîtrise, et j’y ai passé 6 mois (en Thüringe, à Iéna). J’aime cette langue que je trouve belle et mélodieuse, la vie culturelle riche même dans des petites villes de province, leur civisme en général, leur sensibilité écolo, leur tolérance et leur fantaisie niveau look, bref, j’aime l’Allemagne ! Et on m’a bien souvent regardée de travers pour cela … Ca fait plaisir de lire le contraire !

  • mais non bene, tu es super trop de la hype au contraire !!!

  • @Beneiena: ce n’est pas le premier article en faveur de l’Allemagne…sauf que les autres ne portent peut-être pas le bon titre…

  • Je n’ai pas lu les commentaires pour ne pas partir hors sujet total, qui est une sale tendance à moi.
    Pour être honnête je n’ai jamais été attirée par l’Allemagne; et pourtant cela n’a rien à voir avec des clichés. Je n’ai pas été elevée dans l’idée que les allemands sont méchants, poilus, et ivres du matin au soir. Je suppose que rien jusqu’à maintenant ne m’a fait m’intéréssée à ce pays. En fait, la grande majorité des pays occidentaux ne m’attirent pas. Quitte à découvrir un nouvel endroit, je préfère généralement découvrir quelque chose de totalement différent. Mais bon, je ne dirais pas non à un week end à Berlin, ne nous fachons pas ;)

  • CoMMe Des CroISSanTs

    > Maya Mazurette

    Ou et quand est la prochaine rencontre ladies room ? Je connais qq Ladies roomette Allemande qui voudraient échanger leur Berlin Tips autour d’un thé à la menthe ou d’un whisky miel gingembre…[j'ai l'adresse du bar whisky-miel-gingembre].

    a bientôt.

    laGé.

  • Hey, on fait ça quand tu veux :) Je suis sur Berlin jusqu’à vendredi (ensuite petite semaine française mais je reviens) : jeudi soir, ça te brancherait ?

  • > MAya

    Jeudi soir c’est parfait c’est pile dans mes jours de congés. Rdv où et quel heure ? Mon idée est le Luzia Bar sur Oranienstr 34 [Kreuzberg], là où ils font ce whisky, ingwer-orange, miel breuvage…vers 19h ?

  • Alors je viens de réaliser que c’était la Saint-Valentin, mais oui :) Je serai là, pour boire un verre… ensuite par contre j’irai au restau avec mon mâle dominant. Banco pour moi, donc !

  • Avatar of kim
    kim

    y a t’il un site équivalent à ladies room en allemand ?

  • Das is wunderbar! Tu as l’oeil aiguisé…je rigole parquece tout ce que tu décris est tellement réel…

    Danke sehr und ob, ich nach Berlin fahre, werde ich dich kontantieren (ça se dit, ça,?) …oder anrufen. (mais j’ai pas ton numero) …

    Tschuss!

  • Avatar of kim
    kim

    si je puis me permettre chère Eva, je crois que c’est “wenn ich nach…” : ob est pour une interrogaion directe. wenn, pour du conditionnel.
    ^^ :-)

  • Bien sûr, envoyez des mails :)

    (C’est effectivement “wenn” et pas “ob” mais dans l’idée on se comprend… surtout en français.)

  • (‘mangent des bretzels à la confiture dès le matin… >.<)

  • Il faudrait que je reprenne des cours..en effet ob est le questionnement…entschuldiegung.

    Hum hum…pour la peine, euh, je vais vos dire un petit poeme : ich weiss nicht was es bedeutet… etc etc

  • > Maya

    OK merci pour ta confirmation, donne moi un détail de ton élégance auquel je pourrai te reconnaître. Bises et à demain.

  • Alors je vais utiliser ma technique favorite : l’énoooorme écharpe rose bonbon fluo en grosse laine. Et toi ?

  • couleurs bleu marine/noisette.

    a toute.

    =D

  • mmm yavait personne hiers soir, j’ai bu mon vert toute seule…pas de d’écharpe rose bonbon à l’horizon. je te file mon tel par mail pour la prochaine fois…LoL

  • Nooooooon j’y étais pendant 1h15 (pas seule heureusement, mon copain était rentré plus tôt du boulot), jamais vu de bleu et noisette, en plus j’ai demandé à trois filles si c’était toi et j’ai fait, hmmm, 15 fois le tour du bar avec mon écharpe rose bien en évidence.

    On se contacte par tel la prochaine fois ?? Mon mail -> maia (plop) sexactu.com.

  • Clair que Berlin ça fait rêver la jeunesse ! C’est hypra UNDERGROUND.. Voilà pourquoi!!!

  • J’ajoute que les Allemandes ont droit à une variété incroyable de produits pour la manucure. Qu’ils sont fous de notre accent (l’arme fatale de séduction massive pour la française exilée) et qu’ils aiment tellement le simple fait qu’on apprenne leur langue qu’ils sont d’une indulgence totale rapport à votre grammaire déficiente. En ce qui me concerne, ils m’ont TOUJOURS facilité la vie et donné un coup de main avec un grand sourire quand j’avais un souci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>