Back Room

Turlutter avant d’aller au lit… fait passer bonne nuit…

Mortifiée. Vexée. Humiliée. Blessée. Le doigt de Dieu est pointé sur moi, j’en ai maintenant la certitude. Et qu’on ne vienne pas me dire le contraire, j’ai des preuves.

Turlutter avant d’aller au lit… fait passer bonne nuit…Le manuel de la turlutte, je le connais tellement par cœur que limite parfois je me demande si ce n’est pas moi qui l’ai écrit. Oui, limite. D’ailleurs c’est bien simple, c’est probablement moi qui l’ai écrit. Voire même que oui, c’est moi, point barre.

Nan, mais parce que sans vouloir me vanter, la reine incontestable de la turlutte c’est moi. Ben oui.

Je saisis l’objet de mon son désir avec délicatesse et douceur que parfois ils se disent que je fais une publicité pour des bas qui ne filent pas, sauf quand tu les portes.

Je ne mets pas les dents que parfois ils se demandent si je ne les enlève pas avant de passer à l’action, mais que non.

Je bave tellement que parfois ils pensent que j’ai chopé la rage, mais que pas du tout.

Je vais et je viens tellement bien que parfois ils entendent Gainsbourg et Birkin, alors qu’ils ne sont même pas là.

Je mets les doigts là où il faut que parfois ils pensent que je suis une virtuose du piano, mais que non, moi c’est pipeau première langue depuis la quatrième.

Je fais ah, je fais oh, je fais hi, que parfois ils se disent que je connais tout l’alphabet par cœur, mais que non, je ne connais que les voyelles et encore.

Je ne fais jamais ma dégoûtée, alors que parfois, je me dis qu’une petite douche avant, franchement, ce ne serait pas du luxe, nan, juste de la politesse, bordel !

Bref, vous voilà convaincues, et moi aussi. Hier soir j’avais tout bien révisé par cœur. Ma leçon je la connaissais sur le bout des doigts et de la langue. La reine, je vous dis !

Ça tombait bien, la banane, elle était verte, ça facilite la turlutte c’est sûr. Alors… j’ai saisi la chose délicatement, j’ai enlevé les dents, j’ai bavé, je suis venue et puis aussi viendue, j’ai mis les doigts où il fallait, j’ai fait oh, j’ai fait ah et puis hi, et puis j’ai pas fait ma dégoûtée. Nan. Pas ma dégoûtée.

J’ai entendu un soupir et puis j’ai entendu deux soupirs, et puis je n’ai plus rien entendu du tout. Moi j’ai continué à ne pas faire ma dégoûtée. Et là, il s’est passé un truc que je n’avais encore jamais vu. Le fruit comme qui dirait, il a mûri d’un coup. La banane, elle est devenue molle… et là haut, j’ai entendu comme un moteur d’avion qui aurait des ratés…

Ce n’était pas un moteur d’avion. C’était un ronflement. Le gars s’était endormi… du jamais vu en plus de vingt ans de carrière ! J’ai vérifié l’objet, quelque fois que par distraction ça fasse un quart d’heure que je m’activais sur son pied et que je ne m’en sois pas aperçue… ben nan.

C’était bien de la turlutte de base, je ne m’étais pas trompée d’organe, ouf, j’ai pensé, je ne suis point encore gâteuse. Du coup je suis allée aux renseignements “hé, ho, ça ne va pas ? Ça ne te plaît pas ce que je suis en train de faire ? Y’a un problème ?”

Nan, nan, au contraire… c’est trop cool… continue, ça m’endort, c’est vraiment génial…” qu’il a répondu.

Mortifiée. Vexée. Humiliée. Je vous prie de croire qu’il n’a pas dormi longtemps. Je te l’ai viré du lit manu militari que sa sieste, elle a été vite finie. Nan mais oh !

C’est quoi la prochaine étape ? Soirée tricot ou quoi ?!

(cc) Jeremy Brooks

Tags : , ,

9 Responses to “Turlutter avant d’aller au lit… fait passer bonne nuit…”

  • C’est celui de “sortons couverts”?

    Tu crois que c’est là une vengeance subconsciente du traumatisme subi?

  • Nan… c’est un autre. Mais à ce rythme là, il ne va plus m’en rester beaucoup. Et vu ce que je subis depuis le début de l’année en matière de revers au lit, je commence à penser que j’ai été désignée par une puissance occulte pour expier certaines fautes.

  • En fait, il m’est arrivé la même chose… sans le “c’est trop bien, ca m’endore”, parce que j’ai pas osé le réveiller! Serieux, on fait comment pour pas se sentir trop nulle dans ces cas la?

  • un grand moment de solitude…

  • Euh…..
    Si je peux laisser un avis de mec….faut pas être vexée, ni mortifiée… Je pense même que c’est un terrible compliment: la confiance absolue et la plénitude totale!
    C’est très proche de la syncope extatique!
    L’orgasme évanouissant!
    La turlutte enchanteresse!

    Par contre, effectivement, c’est pas glorieux de la part du garçon si ça s’est passé en “apéro”…
    Il se doit tout de même d’assurer un peu pendant le “repas”, Mais s’il s’agit juste d’un “en-cas” ou d’un “dessert”, je persiste: c’est complimentatoire!! Donc, pas vexée…énervée peut-être, déçue certainement. Mais pas vexée. Encore moins humiliée. :)

  • Un compliment ???? Dis-moi qu’il t’a payé pour rattraper le coup ?!.
    Généralement quand un garçon ne réagi pas, on peut penser que :
    a) on n’est pas douée…
    b) qu’on ne fait pas comme il faut…
    c) qu’il n’aime pas la turlutte…

    Mais que c’est un compliment, là, je t’avoue que je n’y aurais jamais pensé toute seule… nan, mais parce que quand même considérer une turlutte comme une berceuse, hein… y’a que des mecs pour penser ça, à mon humble avis…

  • Voila, c’est fait, pourtant je ne voulais vraiment pas faire une polémique là-dessus! :)
    Honnêtement, le c) ne peut être qu’une conséquence de a) ou b).

    Par contre, je t’accorde que ça puisse être frustrant, mais si ça se trouve, c’était un mauvais coup le mec en question! Ou bien alors ce n’était pas “son soir”…J’en sais pas plus… (bourré comme un coing?)

    Sinon, non, je n’ai pas été payé pour le défendre, mais c’est une bonne idée! Vénal comme je suis, je l’aurais fait ! :P

  • Mais il n’y a aucunement polémique… juste la prochaine fois que je le vois, je pense que je vais lui chanter une berceuse… et puis je lui dit que de toute façon, ça ou une turlutte c’est du pareil au même. ;-)
    Un mauvais coup ? ;-)) Nan, finalement, il ne t’a pas payé, hein, je veux bien te croire !!

  • T’aurais dû remettre tes dents histoire d’aiguiser les appétits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>