Coeur

La Belle et la Baise

Je lis que beaucoup beaucoup de filles, femmes se mettent à poil dans des poses avantageuses -jambes écartées, doigt dans la bouche, faussement ingénues, franchement sales- pour “lutter contre la peur de ne pas être belles”, enfin pas assez, c’est à dire pas” absolument” belles aux yeux des autres. Eh bien mémé est là pour vous rassurer: pas besoin d’être baisables pour être baisées, pas besoin d’être belles pour être aimées ou convoitées.

On le comprend très bien pour les hommes: Gainsbourg n’a pas vraiment été gâté par la nature et pour autant, il n’a pas eu une existence solitaire et je ne dois pas être la seule femme à me demander ce que cette belle fille -Carla Machin Chose, je ne sais pas si elle porte toujours son nom de jeune fille- peut trouver à ce type difforme et plein de tics. Le charisme, le talent, le pouvoir ou l’argent sont de puissants stimuli de la sexualité et, comme un enfant ne veut que le jouet de l’autre, on ne désire bien que ce qui nous échappe, ou ce qui est désiré par d’autres.

Mais il n’y a pas que ces hommes ou ces femmes-là qui, quelle que soit leur apparence, réussissent à avoir une solide vie sexuelle, un vrai pouvoir de séduction-littéralement “se ducere” conduire à soi-, la reconnaissance des autres, de beaucoup d’autres. Sinon, comment expliquer que l’espèce humaine grouille partout à la surface de la planète?

On a tous vu des couples improbables se promener main dans la main, et même si on voit plus souvent des hommes laids avec de belles femmes, il n’est pas rare de voir de vraies mochetés se trimbaler au bras d’éphèbes esthétiquement irréprochables. Tandis que certaines entament des carrières contre le doute devant leur webcam ou en posant nues pour vérifier leur pouvoir “Miroir, dis-moi…”, d’autres ne se posent pas tant de questions et forniquent à plus soif sans se demander s’il n’y a pas trop de ci et pas assez de ça sur ou dans leur corps. Parmi mes copines, de toute éternité, ce ne sont jamais les plus jolies, les plus soignées, les plus sexy, les plus soucieuses de leur image qui ont le plus d’attrait pour les hommes. Et dans la catégorie cheveux gras-jamais de maquillage, j’ai vu plus de serial baiseuses que parmi les autres. On ne peut pas tout mettre sur le dos des hormones mais elles y sont sûrement pour quelque chose.

Et puis encore: on a peut-être oublié de demander aux hommes ce qui les fait bander. On a peut-être tort de penser que tout vient de ce qui leur est donné à voir. Et le goût? Et l’odeur? Et le toucher? On oublie aussi les appétits pour la difformité, les petites moustaches et les irrégularités singulières. On oublie l’ennui de la Beauté et même si Voltaire parle de l’écriture dans cet extrait de lettre, il me semble bien que ses propos pourraient s’étendre au reste:
“(…) L’uniformité du sublime dégoûte. On ne doit pas couvrir son cul de diamants comme sa tête. Mon cher ami, sans variété, jamais de beauté, être toujours admirable, c’est ennuyer. Qu’on me critique, mais qu’on me lise (…)”

On pourrait peut-être dire: “Qu’on me trouve moche, mais qu’on me baise” et ça irait tout à fait ? Il y a des vieilles à verrues qui marinent dans leurs bottes à la campagne depuis des lustres et qui sont bien plus visitées, renversées, bousculées, attrapées par bien plus de partenaires que n’en aura jamais la parisienne chic et famélique en mal de mâles. Vous me direz “Rien à voir avec le sex appeal, on peut quand même pas attendre la désertification des villes pour plaire à un mec!” .

Bobonne à la campagne n’a pas besoin d’un site où elle ferait poser son vagin pour se rassurer sur son efficacité, -même si quelque part elle profite peut-être des retombées de ces sites accessibles partout: elle vit, elle. Elle s’en fout de savoir qu’on peut s’épiler, s’habiller et se laver. Glousser aux propos d’un type pour lui plaire. Pencher la tête en faisant érotiquement tomber ses cheveux d’un côté du visage. Mettre des petites jupes sans culotte. Foutre ses nichons sous le nez d’un homme et déclencher le pilotage automatique. Son seul tatouage, c’est la marque de son BCG et si elle veut, elle a tous les sex toys du monde dans son potager.

Savoir de quoi peut se contenter un homme privé de sexe, de la chèvre mythique à la “combe rose” de Vendredi devrait rassurer toutes celles d’entre nous qui flippent pour un gramme, une vergeture, l’alopécie, la descente d’organes, l’assymétrie, la dissymétrie et toutes leurs amies! C’est pas demain que mes copines moches arrêtent la vie pour cause de non-conformité aux canons de la beauté! En cuir, en vinyle ou en bottes fourrées en pilou-pilou, pas besoin d’être belle pour être bonne, savoureuse et juteuse! Sans oublier les névroses et les souvenirs des hommes qui offrent de beaux jours aux beautés relatives: une moelleuse obésité, la taille des pieds, leur découpe, une croupe taillée dans la madeleine de l’enfance, un regard particulier peuvent infiniment suppléer à d’autres standards, aussi étourdissants soient-ils.

Le sexe est aussi aléatoire et imprévu que le meurtre. Et moins définitif.

15 Responses to “La Belle et la Baise”

  • joli texte et bien écrit! Il est vrai qu’il n’y a pas tant besoin de se fatiguer pour se faire un gars… Etre une fille, en général ça suffit et surtout avoir l’air plutôt tranquillement sûre de ses appâts. Tout est une question de vision de soi, me semble-t-il, moi aussi j’ai pesté au lycée en voyant la nana vraiment pas au dessus de la moyenne physiquement qui arrivait à séduire les jolis. Je n’ai compris que bien plus tard qu’elle présentait l’avantage certain de ne pas se poser trop de questions et de se contenter de plaire avec ce qu’elle avait ni plus ni moins. Au lieu de se farder, de se torturer et de s’affamer, on ferait toutes mieux de voir le plaisant en nous pour que les autres le remarquent aussi!

  • Avatar of Lya
    Lya

    C’est fou! Ce que tu as écrit c’est exactement ce que je pense.
    Lors de certaines conversations avec des amies, j’ai l’habitude de dire vulgairement ( attention âmes sensibles s’abstenir): un trou est un trou.
    Ecrit comme ça, noir sur blanc, cela me paraît loin d’être d’un haut niveau intellectuel…
    Je pense aussi qu’une fille bien dans sa peau et pas particulièrement jolie est mille fois plus attirante qu’une fille qui n’est pas à l’aise dans ses pompes à talons (très) hauts.
    Tout est une question d’attitude comme tu le décris si bien.

  • Superbe article. Très vrai!!! L’important, c’est d’être bien dans ses basques… Pis mes fesses avec de la cellulite, mon chéri les aime. Quand jlui dis : Oui mais toi tu regardes des jolies nanas dans les séries qui sont minces et grandes, pourquoi moi? Y m’réponds : Parce que tu es belle et que je te regarde avec les yeux de mon coeur, tu es ma mieux a moi! Combien de nanas Ô combien plus belles que moi ont du mal a trouver un mec qui les aime aussi bien pour leur physique que leur esprit…

  • Un jour quelqu’un m’a dit que les petits défauts font le charme de la personne…
    La perfection n’existe pas et n’existera jamais: HEUREUSEMENT!
    Et n’oublions pas que le regard porté sur nous par autrui n’est jamais le même que celui que nous portons sur nous-même!

  • Hum, me reconnaissant de un des deux schémas de couple, l’expression “couple improbable” me gêne… mais c’est un détail.

    Joli article sinon. Tu as cependant oublié le côté inaccessible des femmes très belles qui les rend moins abordées que des femmes juste mignonnes, ainsi que le côté impersonnel et interchangeable des beautés “parfaites”.

  • Très bien observé, très juste! Chouet article.
    …maintenant, on va quand même toutes faire attention de ne pas tomber dans le cheveux gras, et la cuisse qui gonfle trop!Hein?
    Faut peut-être juste préciser (même si tu l’as déjà bien sous-entendu) que nous sommes nombreuses à ne pas vouloir (même en dessin!) nous faire attraper par certains “gros lourds sans charme”…qui sont si bien reçus par les femmes que tu décrits!
    Un peu de filtrage quand même, que diable!Contentons nous d’avoir les boules quand elles attrapent des beaux gosses intelligents et sexy!

  • Oui, ladycat, je sais bien que c’est dur d’être belle et d’être convoitée par des types qui se rabattent sur leurs copines moches par peur de leur donner ce qu’elles attendent comme les autres finalement; mais elles ne vivent pas totalement dans l’angle mort de la vie, au moins elles n’ont pas peur de leur reflet dns la glace ou dans l’oeil de la vendeuse qui veut leur fourguer une taille “unique”.
    La solitude… est partagée. Qu’on soit belle ou autre. Elle n’est jamais indolore et personne n’est exempt de souffrance. J’ai généralisé et toute généralité est abusive,n’est-ce pas?

    J’ai juste peur pour celles qui gâchent leur vie, leur entrejambe pour rien, persuadées de ne rien valoir.Comme si nos amis, nos pères ou gd pères nous avaient aimées pour ça….

    Les couples “improbables” sont ceux auxquels notre imagination ne nous a pas permis d’accéder: la faute à notre manque d’imagination. -pas aux couples-

    Pour en avoir formé, je sais qu’en réalité, certaines choses ne sont pas visibles au premier coup d’oeil. Tant pis pour les cécités. Ce terme ne devrait pas te gêner, il n’offense que celui qui ne voit pas, ne comprend pas.Et encore, tout vient à la conscience de celui qui cherche.

    Bluesteel, ce n’est pas une apologie du laisser -aller; mais j’ai vu des nanas criser pour des détails qui en disaient plus sur leurs névroses que sur l’amour dont elles pouvaient hériter.Et franchement, il y a des filles capricieuses qu’on troquerait contre des tonnes de cellulite amènes. Mais comme la nature est marrante, il y a aussi des filles cellulite à caprice, et des filles belles et agréables. Et intelligentes. Et nanties-pfffffffffffffffff-

    Je n’ai pas envie de voir toutes ces filles dans des poses convenues et qui penseraient vérifier leur beauté, la validité de leur existence comme à un concours de beauté: concours de tristesse plutôt. En Bourgogne on ne fait faire çà qu’aux animaux.

    Et sur la côte-méd-, tout le monde est à poil toute l’année…alors…

  • Très bel article et commentaire.. que de tendresse dans tes mots calamity gen…

    Même si je suis entièrement d’accord avec toi, je dois quand-même confesser qu’on peut aussi gagnerce respect de soi-même grâce au sexe, à ces poses stereotypées de poupée gonflable… en tout cas pour moi, c’est venu comme ça!

  • @ Calamity Gen :

    Je tombe des nues après avoir délaissé cette page depuis le jour où j’ai posté mon commentaire.

    Je n’ai jamais dit ètre une belle qui se faisait délaisser pour des moches, et qui se plaignait alors qu’elle n’avait pas de complexe.
    J’ai simplement dit qu’il me semblait que les “trop belles” se faisaient moins aborder que les “juste mignonnes mais pas moches pour autant”, je n’ai aucune statistique, ce n’est qu’une impression.
    J’allais donc dans le sens de ton article qui disait, il me semble, “n’essayez pas d’ètre parfaites ou de compenser des pseudo-imperfections”.
    Pour le côté interchangeable, il suffit de jeter un coup d’oeil au magazine Jeune et Jolie, je ne sais plus si c’est encore le cas maintenant mais ça l’était il y a quelques années, les jeunes mannequins des pages mode sont piles dans les canons de beauté actuels, mais elles se ressemblent toutes, à un point assez impressionnant.

    Sinon, à propos du mot qui me gênait, il me semblait avoir dit que c’était un détail, donc rien qui ne t’engage à me donner des justifications, je n’en attendais pas, d’ailleurs.

    Bonne journée.

  • “il n’est pas rare de voir de vraies mochetés se trimbaler au bras d’éphèbes esthétiquement irréprochables.” Hahaha, c’est moi ça !

    Non mais d’accord et pas d’accord. Parce que ne pas avoir de difficultés à se faire baiser n’implique pas qu’on a une facilité à se faire aimer. C’est pour ça, peut-être, que les moches dont tu parles sont des serial-baiseuses. Bonnes à bourrer, mais indignes d’être présentées (aux parents, amis…A moins de se vanter qu’on la trompe allègrement, mais que haha la conne, elle s’en doute pas…).

    Oui parce que dans ma p’tite tête, je n’arrive pas à imaginer qu’on se contente de se faire baiser à la chaîne (en plus, rien ne dit que c’est bien fait), sans recevoir un minimum (de respect, de considération…). M’enfin ptêt que ça convient à certaines.

  • Alors la “Chapeau melon l’artiste” lol
    tout à fait d’accord sur tes propos, la beauté c’est qu’un detail !
    Même si j’esaye quand meme toujour d’etre correct malgré tout , je suis tout a fait d’accord …

  • Oui… Je confirme tes dires. Je suis obèse, et le jour où je me suis libérée de mes questions, j’ai eu une période top sexe, puis je me suis trouvé un mec… Comme quoi…

  • j’ajouterai un volet a l’histoire.que dire du couple ensemble(marie ou non ) depuis 25ans lui avec tonsure bien avancee de meme que ses abdos kros et elle se battant peine perdue contre ses amies Cel et Ulite ainsi que contre la gravite qui s’en prend sournoisement a son decollete ainsi qu’a son abdomen et ses fesses. Eh bien ils s’aiment et baisent encore regulierement (faut pas qu’ca rouille) et ils repensent a ce qu’is ont construit, aux bons moments et aux galeres bref ils ne font qu’un

  • Allez…j’ose : si on a l’impression que les laides se font plus baiser que les belles c’est juste parce qu’elles sont plus nombreuses…

  • Je ne suis pas sûre; parce que les filles que les femmes trouvent belles ne sont pas forcément celles qui excitent le plus les hommes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>