Coeur

Massage à la suédoise

Hier matin, y’a un gars qui m’a dit qu’en Suède, les curés étaient mariés. C’est bien ma veine. Je sens que l’année 2008 va être une année pourrie. Nan, je ne fantasme pas sur les curés, encore que des fois y’aurait matière à fantasme, voire même plus si affinités. Mais nan.

Bref.

Ce gars-là, il était habillé en noir. Costume noir, pull noir, chaussures noires… le total look curé. Il ne manquait que le pin’s sur la poitrine. Il sortait de chez moi. Je lui ai dit “au revoir mon père, merci pour la bénédiction, vous revenez quand vous voulez“. Il n’est pas revenu hier soir. Peut-être que c’est à cause du flacon que j’avais glissé dans sa sacoche, en souvenir…

Mais bon, moi je dis que surtout ce gars-là, il ne doit pas aimer la fraise. Il ne faut pas chercher plus loin. Point barre. Y’en a qui sont bien compliqués, je vous le dis. Ce n’est quand même pas lui qui va laver les draps, que là, même la Mère Denis, elle ne va pas s’en sortir et que comme moi je ne suis pas une vedette, je ne vais pas non plus m’en sortir et que ça va encore finir à la poubelle tout ça, et que ça valait bien la peine de mettre ce prix là dans des draps et qu’on ne m’aura pas deux fois.

Et je ne peux même pas dire que ça a bien commencé cette histoire, parce que c’est tout de suite que le gars il est devenu collant.

D’abord, y’a eu baisers. Ensuite y’a eu mains qui s’égarent. Ensuite y’a eu déshabillage. Et puis y’a eu proposition de massage. Et ensuite, y’a eu problème. Attends, je relis, des fois que j’aurais oublié un point essentiel à la compréhension de cette histoire. Nan. C’est bon. On peut continuer.

Pour le massage, moi j’ai proposé de la fraise. J’avais déjà testé le chocolat, c’était fun, c’était bon, c’était crade, ça m’avait coûté une paire de draps, mais y’avait eu coït, y’avait eu bonheur, donc je n’ai pas fait un drame.

Avant-hier soir, j’avais décidé de passer à l’huile de massage chauffante à la fraise. Ce n’est peut-être pas la meilleure décision que j’ai prise en ce début d’année, d’ailleurs. Cette huile, c’est celle-ci :

Quand je l’ai achetée, on me disait ceci : Huile de massage à l’effet légèrement chauffant parfumée à la fraise. Transformez votre partenaire en une véritable friandise ! Massez, caressez, et laissez vous allécher par cet envoûtant parfum de fruit qui émane du corps de votre partenaire… Vous n’avez plus qu’à goûter ! Flacon de 150 ml

Moi j’ai eu tout de suite envie de me sentir alléchée. J’en ai pris un à fraise et un à la cerise. Oui, j’aime les fruits rouges et puis les fruits c’est bon pour la santé.

Alors d’abord, cette fraise-là, ce n’était pas de la Garriguette. Nan. C’était de la fraise de synthèse que le mec qui l’a fabriquée, il a loupé sa synthèse et que j’espère pour lui qu’il a fait mieux dans la thèse et dans l’antithèse parce que sinon le bac c’est sûr, il ne l’a pas eu.

Mais, à presque vingt euros le flacon, j’ai dit que ça sentait bon la fraise et que s’il disait le contraire je lui faisais avaler le flacon pour vérifier. Il a dit que ça sentait bon la fraise. A mon avis, il avait envie d’un massage.

Ca poissait un peu, mais ça ne m’a pas affolée. Ca faisait de longs fils bizarres, mais ça ne m’a pas affolée non plus… nan. Lui il ne voyait rien, il était à plat ventre. Donc, il n’était pas affolé non plus. C’est beau la vie des fois.

Et puis je lui ai suggéré de se retourner. Je n’allais pas non plus passer le reste de mes jours assise sur son dos à étaler de la fraise qui pue… dont acte, il s’est retourné. Rhoooooooooooooo…

Pour l’odeur envoûtante, ce n’était pas gagné, mais mis à part l’odeur assez désagréable qu’il dégageait, je dois dire que cet homme me faisait de l’effet. J’ai donc recommencé le massage sur le côté face… et puis il m’a dit “à ton tour maintenant“. Brave gars.

J’ai glissé sur le côté… et j’ai attendu… oui, j’ai attendu.

Mais comme dit la chanson de Joe Dassin, il n’est jamais venu. Nan, il n’était pas mort. Juste il gigotait en me demandant ce que je lui avais fait, que moi, ça ne m’a pas étonnée cette question étant donné que, oui, je fais tellement d’effet aux hommes que des fois ils ont du mal à s’en remettre. Rhoooooooooooooo…

J’ai cru qu’il faisait une allergie à la fraise qui pue et que j’allais devoir appeler la police secours suédoise et que même pas j’avais le numéro et que je commençais bien mal l’année, et que les mecs à histoire, y’en a marre.

Nan. Il était juste collé aux draps. Ouf !! J’ai été bien soulagée. Bizarrement pas lui. C’est d’un compliqué les hommes. Il a commencé à râler. Evidemment, pas une seconde, il n’a pensé à mes draps, et à bibi qui allait se coltiner le nettoyage. Nan. Môssieur ne pensait qu’à râler après moi.

Le problème, c’est que ça collait vraiment… limite cire à épiler… mes draps étaient fichus, c’est certain. Et puis pour le décoller… ben ça a pris du temps, parce qu’en plus, il était douillet. Nan, mais est ce que je hurle chaque fois que mon esthéticienne m’arrache un poil, moi, que je dis qu’il est temps que les mecs aillent se faire épiler le maillot en institut avant de ramener leur fraise…

En tout cas, moi c’est décidé, la prochaine fois je me trouve un mec normal, pas un gars collant qui pue la fraise avariée et qui bousille mes draps.

Juste, s’il ne veut plus revenir, je me demande avec qui je vais tester le flacon à la cerise…

7 Responses to “Massage à la suédoise”

  • houlala c’est dangereux les massages à la fraise !!! sinon tu baches le lit pour epargner tes draps mais ça risque de casser l’ambiance…

  • Avec la chance que j’ai, en bâchant le lit, on va faire des glissades et ça va encore être de ma faute… chienne de vie…

  • j’adore ton style giovellina, à chaque fois que je te lis je suis sous le charme, et morte de rire au passage… quand même il t’en arrive des choses en si peu de temps!! et ma foi… tu chasses active!! C’est typique suédois ou bien tu sais y faire avec les mecs? Bon ok l’histoire se termine souvent pas comme t’aimerait… mais bon au moins ça t’inspire! Aller le prochain parions qu’on n’entendra pas parler de toi sur LR parce que tout se sera passé comme il faut!

  • j’ai beaucoup ri!!! c’était super de rire d’aussi bon coeur, merci.

  • @Arktika : Oh, non, ce n’est pas typique Suédois. Ici les gens sont assez renfermés et tu n’as même pas droit à un sourire.
    Moi j’expérimente la chasse à courre dans le milieu francophone, et crois-moi, pas besoin de chien pour rabattre le gibier !! ;-)
    L’autodérision et mon amour pour les gadgets en tous genres font qu’il est aisé de trouver matière à écrire… et puis c’est une petite revanche sur la gente masculine qui se prend parfois beaucoup trop au sérieux…

    @Luciamiel : merci à toi de ton gentil commentaire.

  • Giovellina ya un truc que je pige pas… T’as écris un bouquin? Si non, qu’esstaten??

    Si t’en fais un, promis je me précipite pour l’acheter!!

  • Nan, même pas…qu’est-ce que j’attends ? Une proposition !! ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>