Humeurs

Touche pas à Simone

Je sais, j’arrive probablement un peu apès la bataille. Mais après tout, j’ai quand même envie de pousser un cri du lundi et comme il me semble avoir déjà pas mal hululé sous la lune vendredi sur le dos de Sarko, je décide de le laisser de côté pour me consacrer à un sujet qui fait pas mal débat depuis quelques jours.

Touche pas à SimoneJe veux parler de LA photo. D’une femme nue…

En une d’un journal qui pour une fois en même temps laisse lui aussi de côté l’homme aux lunettes miroirs, veste de jogging et Rolex au poignet et ce pour notre plus grand plaisir.

Je veux parler du Nouvel Obs.

Et de Simone de Beauvoir, que le magazine en question a choisi de nous montrer nue. Très franchement, le fait que cette photo, prise au débotté par un ami de l’amant américain de la “scandaleuse”, se retrouve sur tous les kiosques de France et de Navarre ne m’a pas vraiment dans un premier temps énormément choquée. Bien sûr, je me suis fait la réflexion que madame Deuxième sexe aurait moyennement apprécié être exhibée de la sorte. Mais après tout, du moment que ce cliché a existé et n’a pas été détruit ou interdit de publication de son vivant, cette femme appartenant à l’histoire, pourquoi pas.

Et puis petit à petit, tout de même, j’ai ressenti de plus en plus de gêne. D’abord parce qu’à l’intérieur du canard, il n’y avait pas grand chose sur le Castor. Quelques pages, pas plus, à l’occasion de son centenaire dans lesquelles on n’apprenait pas grand chose, même lorsqu’on est comme moi, loin d’être une spécialiste du sujet. Etait-il du coup justifié de la mettre à poil en laissant sous-entendre qu’une grande partie du journal lui était consacré ? Ce cliché était-il finalement la seule chose qu’on nous mettait sous la dent ?

Surtout, à force de voir ces fesses et ces hanches magnifiques, j’ai commencé à trouver la mariée un peu trop belle. D’autant que le modèle avait à ce moment-là un peu plus de 40 ans, me disais-je dans ma grande perspicacité…

C’est donc sans trop de surprise que j’ai fini par lire ça et là que ce que je soupçonnais était vrai. On avait retouché Simone.

ON AVAIT RETOUCHE SIMONE. Putain. Merde.

Retoucher Simone de Beauvoir. Comme une vulgaire mannequin posant en une de Elle. Retouchée comme Eve Angeli ou Karen Cheryl.

Simone de Beauvoir, une des mères du féminisme, toujours affublée du même turban – qui parait-il était moins là pour faire joli que pour cacher des cheveux pas toujours d’une très grande propreté – rarement apprêtée, se battant contre le carcan social et esthétique dans lequel les femmes étaient enfermées, s’est vue refuser le droit d’avoir en une du Nouvel Obs un peu de cellulite en haut des cuisses.

Non seulement cette action posthume – effectuée sans l’autorisation du photographe encore vivant et outré – met à mal la soit-disant intention du Nouvel obs d’honorer le caractère iconoclaste de l’auteure en dévoilant surtout sa volonté de mettre un beau cul en une, mais elle constitue pour moi un viol bien plus grave que celui consistant à déterrer une photo intime.

Peut-être que vivante, Simone de Beauvoir aurait accepté de poser nue pour le Nouvel Obs. Peut-être aurait-elle été coquette et aurait-elle demandé qu’on gomme ceci ou accentue cela. Ou pas. Et tout est dans ce “ou pas”. Comment trahir une personnalité pareille en voulant la faire passer pour ce qu’elle n’était pas ou plus à ce moment précis, à savoir une beauté parfaite ?

Ce micro événement – micro et en même temps extrêmement grave selon moi – est la manifestation évidente d’une dérive d’une société décadente qui voudrait que même ses écrivains soient esthétiquement corrects. La négation de l’essence même du féminisme. Voire de l’humanisme. Parce que là où je ne suis pas spécialement d’accord avec les personnalités féministes qui se sont insurgées contre cette une, c’est quand elles disent qu’on n’aurait jamais montré le cul de Sartre ainsi.

Moi je crois que si. Mais à une condition. S’il avait été ferme et musclé.

Ce n’est pas juste l’intégrité de la femme qui est ici en jeu. C’est notre intégrité à tous. Et il est plus que temps de réagir si nous ne voulons pas tous finir paralysés par des injections de Botox rendues obligatoires pour avoir le droit de se montrer dans la rue après 40 ans…

Edit: Les photos – à gauche la couv de l’obs, à droite l’originale que je trouve personnellement beaucoup plus troublante, je les ai prises sur l’excellent blog Livres – Fluctuat qui revient longuement sur toute cette histoire et nous donne la liste des retouches effectuées pour que la photo soit “bankable”.

12 Responses to “Touche pas à Simone”

  • C’est la semaine du féminisme ! ;) Effectivement retoucher Simone de Beauvoir est lourd de sens, et je doute que le Nouvel Obs n’ait pas réfléchi à cette utilisation de photoshop. Cette bonne vieille technique marketing qu’est la provocation réussira toujours à faire parler de soi, au final.

  • Je suis outrée, comme toi. Et pour le mêmes raisons. Ces retouches sont une trahison. D’autant que la photo originale est sublime.

    Il y a aussi la question de l’oeuvre photographique en elle-même. Depuis quand retouche-t-on les oeuvres d’art au motifs qu’elles ne correspondent pas au canon du moment?

  • c’est peut être pas du tout Simone, ou alors, une autre Simone.

  • Ouais bon, déjà jsuis d’accord, on avait pas a retoucher Simone!
    Mais moi ya aussi quelque chose qui me choque!

    Simone la Scandaleuse + photo du cul de Simone : Moi perso, quand je pensais Simone de Beauvoir, je pensais a une féministe, pas a son cul! Je trouve un peu réducteur perso, comme si cette photo de ses fesses, c’était tout ce qui la résumait! Enfin jsais pas si je m’explique bien, mais bon voila en gros on voit pleins de culs partout, alors pourquoi définir Simone par son cul?

    C’est pas plus clair là?

  • Damned… Je ne comprends pas bien non plus pourquoi on a droit aux fesses de Simone en couv’ comme ca…
    Sauf si c’est fait tout a fait expres pour faire un pied de nez au feminisme (auquel cas c’est aussi moche de toute facon)

  • Ben ouais, c’est quand meme hyper réducteur!

  • Raaa nan ! C’est vraiment lamentable… Le nu fait vendre des yahourts et des magazines, espéront qu’il ne mettra jamais notre intégrité au rabais !

  • c’est incroyable, c’est exactement ce que je disais à mon mec hier! Que le vrai scandale est là: dans la retouche.
    Et hop! Un article qui arrive à dire clairement ce que je ressentais confusément! bravo :)

  • Ben, retouchée ou pas elle avait du sex appeal!!! je comprends que certains hommes se soient pâmés devant elle, car, en plus d’être une femme EXCEPTIONNELLE, une grande intellectuelle, une féministe visionnaire, c’était une TRES BELLE FEMME. Mais, là, elle était dans son alcôve, dans son intimité de FEMME. Donc, je demande pour qu’on puisse faire toute la lumière sur cette affaire (et qu’égalité de traitement soit faite) qu’on publie également des photos de SARTRE A POIL, BORIS VIAN A POIL, CAMUS A POIL, tous les intellos A POIL!!! Et dire que c’est un magazine de gauche qui se prête à cette mascarade!!! Ce sont les mêmes qui dénigrent à tout va une “Bécassine” voulant devenir Présidente de la République, les mêmes qui retouchent des photos pour que leur Président chéri ait l’air aussi grand, si ce n’est plus, que sa nouvelle femme.

  • pauvre simone, elle qui justement voulait qu’une femme existe autrement que par son corps…

  • Je trouve la photo (originale) superbe. J’en ai plus qu’assez des retouches. Elles flattent peut être sur le moment ceux et celles qui les demandent et font probablement plein de souvenirs à encadrer et poser sur la cheminée mais j’ai bien l’impression que beaucoup de services photos de magazines touchent le fond. C’est cynique et stupide. Apres le bourrelet gommé de Nicolas qui fait du kayak pdt ses vacances, Cécilia aussi lisse qu’à 15 ans qui prend la pose après son divorce et maintenant Simone qui n’a rien demandé à personne. STOP !

  • lavieenrouge

    Elle n’avait pas besoin de retouche! on dirait qu’on a plus le droit de vieillir! Y a qu’a voir le nombre de mentons pointus dû aux lifting! Parce que ça tire de trop… Non vraiment si c’est ça la liberté de la femme alors on a pas progressé… Quant au botox des dingues de 20 ans y pensent déja alors pas étonnant que dans les rédac on retouche les photos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>