Histoires

Vis ma vie de … famille recomposée

Les familles recomposées c’est in. Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur le dernier canard (pas celui de la mare rooo) pour s’en rendre compte: Sarko, Cecilia, Carla et le divine enfant sont partout. C’est total in cette saison. Si tu n’as pas ta petite famille recomposée à toi, disons les choses clairement, ben tu vaux rien quoi.

Sauf que moi, j’ai anticipé la mode. Ma famille est recomposée dans tous les sens, c’est bien simple, on ne s’en sort plus. Même moi je ne connais même pas tout le monde.

Ma grand-mère vivait, jusqu’à ce qu’il nous quitte malheureusement, avec un homme que j’appelais Papy. Ma grand-mère a alors considéré comme sa fille la fille de cet homme (ca va, tout le monde suit ?) et j’ai donc été élevée dans l’idée que ses enfants sont mes cousins. Cette femme a eu cinq enfants avec trois maris différents. Donc j’ai déjà trois papys, une « fausse » tante et cinq « faux » cousins issus de trois « faux » tontons. Oui je sais, vous êtes déjà perdues, rassurez vous, moi aussi.

Alors ensuite, ma mère s’est mariée (et non pas remariée, car elle n’a jamais épousé mon père) avec l’homme qui est donc mon beau-père, et qui a deux enfants. Qui sont donc devenus mes frères et sœurs par alliance. Et qui ont tous les deux eu des enfants, qui sont devenus ben… mes neveux par alliance ?

Bon, à partir de là j’ai arrêté de suivre qui a couché avec qui, qui a eu un bébé avec qui etc. Mais la grande question c’est quand même, alors, ca fait quoi de vivre dans un joyeux bordel de famille recomposée ?

Alors je vais casser le mythe, mais, ben pas grand-chose. A part cette sensation intense d’avoir toujours un, deux, voir trois épisodes de retard des feux de l’amour familiaux. C’est simplement plus chiant (disons le clairement), parce que tout le monde ne s’entend pas forcément avec tout le monde genre : Pour Noel, tu invites tonton et sa nouvelle femme ? Ou son ex qui s’est entre temps remariée avec ton cousin éloigné ?

Et puis, c’est aussi plus compliqué. Parce que pour Pâques, ca serait bien que tous les petits soient là, mais cette année, c’est chez leur père qu’ils passent Pâques. Par contre pour le Nouvel an ils seront bien chez leur mère, mais là il va falloir voir avec tante Julie si elle a les petits aussi cette année ou pas, vu que on lui avait promis que la prochaine fois qu’elle avait les enfants pour le Nouvel an, c’est chez elle que l’on allait. Vous voyez un peu la galère ?

On marche en permanence sur des œufs, ne froisser personne, ne laisser personne sur le coté. C’est bien sur impossible, mais on essaye quand même. Et puis des fois, un électron libre de la famille se rebelle : Non mais c’est qui cette co*** avec qui cousin Jean Paul s’est remarié ?? Elle était bien mieux celle d’avant. Non moi je ne veux pas d’elle pour Noël !.

En gros, une famille recomposée c’est plein d’emmerdements, c’est compliqué à gérer. Mais autant d’animation et autant de gens nouveaux à Noël c’est quand même le pied ! Et puis, personne n’a autant de nouveaux cousins et de nouvelles tantes par an que moi, alors, j’me plains pas. Parce que, capitaliste jusqu’à l’os, ca veut aussi dire plus de cadeaux à Noël. Ouai je sais, je suis horrible comme fille, mais que voulez vous, dans une famille de gentils fou, il faut s’attacher à une constante. Moi j’ai choisi Noël et ses cadeaux.

One Response to “Vis ma vie de … famille recomposée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>