My Space

Frou-frou, frou-frou, sous les jupons, la femme, la, la, la…

Bien sûr, quand l’homme qui possède les yeux de l’amour t’offre du frou-frou, il voudrait que tout de suite tu l’enfiles. Le frou-frou. Pas l’homme. S’il vous plaît, restons concentrés, j’ai un peu de mal ce matin.

Lui - Ca te plaît ?
Moi - Ben tiens… j’en rêvais…
Lui - Tu vas être belle…
Moi – Bien sûr… je vais juste ressembler à du figatelu…
Lui - Alors ?
Moi - Alors quoi ? Du figatelu bien frais…
Lui - Tu ne la mets pas ?
Moi - Nan… enfin si… bien sûr… demain… gagner du temps…
Lui - pourquoi demain ?
Moi - Heu… parce qu’elle est neuve et qu’il faut la laver, hein… je suis une fille géniale, vive moi.
Lui - Tu vas l’essayer quand même ?
Moi - Ben tiens… merdum…
Lui – Tu vas où ?
Moi - Dans la salle de bain… aie, aie, aie…
Lui - Je viens aussi…
Moi - NAN.. heu… nan… je veux te faire la surprise… géniale, je vous dis. Peut-être que j’allais réussir à perdre dix kilos sur le trajet salle à manger, salle de bain…

Que le mec qui a dit que quand la tête passe le reste passe aussi, se dénonce. Menteur !! La tête, elle est passée. Voilà. 

Ensuite y’a eu Trafalgar, y’a eu Leipzig, y’a eu Waterloo mais tout ça en même temps et à moi toute seule, que là, j’ai compris comment Napoléon, il a dû se sentir humilié devant sa glace avec sa nuisette en résille saumon coincé surs ses épaules et Joséphine qui l’attendait pleine d’espoir dans la salle à manger.

Taing, ils sont où les Anglais quand on a besoin d’eux, que moi, tout de suite je voulais y aller à Sainte Hélène… voire même, je payais le bateau de ma poche.

Lui - Alors ? Tu sors ?
Moi - Oui, oui…

Par la fenêtre, je sors !! Ensuite je cavale dans les champs et je squatte un terrier de lapin pendant dix ans… en bouffant uniquement de l’herbe autour du terrier, j’ai une chance de rentrer enfin dans le frou-frou. Ensuite je retourne dans la salle de bain, et je lui montre comment qu’elle me va bien la nuisette… ni vu, ni connu, j’te l’embrouille…

Lui - Tu me montres ?
Moi - Han, han…

Bien sûr que je vais te montrer… je vais te montrer à quoi il ressemble le cochon sauvage avant qu’on le tue pour faire le figatelu avec… que c’est sûr, ça va te faire un choc… c’est moche l’agonie du cochon sauvage…

Lui - Mais qu’est-ce que tu fais ?
Moi - Je saute.
Lui - Quoi ????

Je sautille sur place. Je sautille parce que cette saleté est coincée. Ca ne va pas être facile pour sortir par la fenêtre… ni pour courir dans les champs d’ailleurs… j’ai l’air fine avec mes bras en l’air avec la dentelle dans les mains et le frou-frou coincé aux épaules… d’ici que le voisin jette un coup d’œil par la fenêtre, qu’il me prenne pour un cambrioleur et qu’il décide de tirer à vue…

Je vais te la jouer sexy. Dès que je suis décoincée, je te la lui joue Maryline qui sort de sa salle de bain avec juste mon voile de Chanel number five que le frou-frou, même pas il va se rappeler qu’il me l’a acheté. Ensuite pendant qu’il dort, je vais l’enterrer dans le jardin. Nan, pas l’homme. Le frou-frou. Et puis je dirai à l’homme que je l’ai perdu. 

Voilà. C’est qu’il y en a là-dedans !!

And the winner is !! Ca y est, c’est passé. Je suis aussi hirsute et aussi rouge que si j’avais couru un marathon… mais le chiffon est par terre.

Lui – Tu sors ou quoi ?
Moi - Voilà, voilà… oui voilà…
Lui - Mais… elle est où la nuisette ?

Taing… Maryline, ne me lâche pas… d’accord, y’a pas le number five… d’accord, y’a pas la blondeur… d’accord, y’a pas les lolos… mais quand même…

Lui - Mais pourquoi tu es rouge pivoine ?

On est où ici ? C’est une annexe de la gestapo ou quoi ? C’est quoi toutes ces questions ? Dans deux minutes, il me torture…

Moi – Je fais une allergie… dès que j’ai passé la nuisette, je suis devenue rouge… la matière sans doute… je ne comprends pas… du coup je ne peux pas la garder…
Lui - Oh !! 

Ben oui, oh. C’est sûr il est déçu. Moi aussi, ouhlala, qu’est ce que je suis déçue, ouhlala…

Quand même… des fois, j’arrive à m’épater.

Tags : , ,

8 Responses to “Frou-frou, frou-frou, sous les jupons, la femme, la, la, la…”

  • hahaha!! super article! ça m’a rappelé l’année dernière quand j… une copine à vécu pareil!

  • Ahhhh ?? Et comment tu t’en… heu… et comment elle s’en est sortie ta copine ?

  • Elle a arrêté de respirer et a fait en sorte que son mec ait envie de lui arracher la combinette avant la fin de la 1ère minute de préliminaires. Elle est super forte ma pote.

  • Je suis admirative… j’espère qu’il l’a déchirée au passage… histoire qu’elle n’ait pas à subir l’épreuve une deuxième fois… l’épreuve de la nuisette, bien entendu… ;-)

  • Argl moi c’est ma belle-soeur qui m’a offert un pyj un peu sexy pour Noël (déjà ai évité un essayage entre la dinde et la bûche…), bref j’ai les seins qui débordent et puis le style satin lilas c’est pas hyper flatteur pour grosses cuisses à cellulite… Au moins y a une chouette veste style satin sexy mais en fait l’intérieur est en polaire, d’la bombe. Quand mon mec m’offre de la lingerie, c’est MOI qui choisit (et lui qui paie donc).

  • Aie… Heu… Je te conseille Ebay. Ensuite avec l’argent obtenu, tu me rachètes la nuisette en résille saumon que même pas je n’arrive à y glisser un orteil… remarque, en même temps, je fais une allergie, alors, je ne peux pas la garder…

  • “Que le mec qui a dit que quand la tête passe le reste passe aussi, se dénonce.”

    Si tu retrouves le fameux mec et pour info au tien accessoirement et à tous les mecs de la terre, que ça (ta phrase hein, ne regardez pas mon doigt pointer), c’est juste valable pour les rats ou les furets !!! héhéhé
    :)

  • Ouais, ben y’a des fois, je voudrais bien être un rat ou un furet… en l’occurence, là, ça passait… en même temps, si j’avais ressemblé à un rat, peut-être qu’il ne me l’offrait pas la nuisette… auquel cas, je ne subissais pas la torture de l’essayage…
    C’est d’un compliqué la vie, parfois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>