My Space

Le Père Noël est une ordure…

Quand mon ado préférée avait quatre ans, elle avait commandé pour Noël, entre autres choses, la fameuse voiture de Barbie dans laquelle Ken, dans le rôle du macho imberbe, systématiquement au volant de l’engin en plastique, et entouré d’une bande de bimbos siliconées, se la pète un max, alors que la voiture, elle a beau être rouge, ce n’est même pas une Ferrari. Crâneur de mes deux !!

Cette année-là, je chantais pour la première fois, le public ne me connaissait pas, le Père Noël avait eu un plan d’enfer chez Mattel grâce à une de ses amies et en avait fait profiter ses copines qui avaient elles aussi des futures ados préférées en herbe, fans de Barbie. Du coup, rien que dans notre petit immeuble parisien de cinq étages, le Père Noël avait dans sa hotte quatre magnifiques voitures rouges de frimeur. 

Dans le quartier, il devait en avoir au moins une trentaine à livrer. Et oui, quand le Père Noël Corse a un bon plan, il en fait bénéficier toutes ses copines… a mon avis, cette année là, Mattel a vendu son stock dans mon quartier. Sans compter les vêtements, les accessoires et autres objets nécessaires au bien être de cet enfoiré de Ken. Putaing de planche de surf sur laquelle il n’a jamais tenu plus de deux secondes… quand je vous dis que ce mec est un frimeur.

Bien entendu, le véhicule en question était livré en kit. Après avoir bataillé dix minutes avec le pare-brise, dix minutes avec chaque roue et un quart d’heure avec chacun des sièges, le tout en suivant consciencieusement la notice, j’attaquais confiante la pose des ceintures de sécurité, quatre en tout, alors que ce n’était même pas obligatoire à l’arrière à l’époque.

Et tout ça pour qu’un faux surfeur aille faire le mariole avec une bande de nanas aux gros seins, qui de toute façon ne mettraient jamais lesdites ceintures de sécurité… parce que je les avais montées à l’envers, comme chacune des mamans du quartier, et que jamais, jamais, nous n’avons réussi à les décliper, une fois clipées à l’envers. Je vous rassure, les papas qui s’y sont risqués ont bousillé la bagnole.

Là, à mon avis, le Ken, il se la pétait un peu moins.

Bref, tout ça pour vous dire, que mon troll à Noël, il a eu des legos… entre autres choses… et que les legos, ils les adore, mais seulement une fois que tout est construit et que ça ressemble à quelque chose. 

Il adore les legos, mais il n’aime pas les assembler. C’est donc moi qui m’y colle, mais sans me plaindre parce que j’adore ça… limite d’ailleurs si le Père Noël n’apporte pas des legos uniquement pour me faire plaisir.

Cette année, il y avait un gars supposé sauver une princesse prisonnière dans une balle de griffes, suspendu à l’extérieur d’un château appartenant à des squelettes. Ouais, je sais, ça fait froid dans le dos cette histoire… quand tu vois dans quel guêpier certaines arrivent à se fourrer…

Donc, le sauveur, il avait une cape que j’avais oublié de lui mettre. Quand tu sais que pour mettre la cape, il faut enlever la tête, et que la tête ne s’enlève pas facilement, j’ai essayé de négocier avec mon troll la possibilité pour le chevalier, de ne pas porter cette cape, somme toute fort encombrante, fort peu seyante et parfaitement inutile dans le sauvetage d’une princesse.

Bien évidemment le troll m’a répondu que le chevalier sans la cape, et bien ce n’est plus un chevalier, et que si Mr Lego a décidé de lui mettre une cape, c’est que la cape est obligatoire.

Faites des gosses, qu’ils disaient, moi je me suis fait avoir trois fois.

Saleté de cape !! La tête, j’ai eu beau tirer, tourner, etc, je n’ai pas réussi à l’enlever. En désespoir de cause, j’ai décidé d’utiliser mes dents. Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, j’ai réussi à enlever la tête…

… que j’ai avalée.

Alors, du coup, le chevalier, il avait bien une cape, moche, mais il n’avait plus de tête. Par contre mon troll, lui, il en faisait une drôle. De tête. Inutile de vous dire que je suis devenue ausi sec la mère la plus nulle de la terre… et que ma proposition d’appeler le chevalier “le sauveur sans tête” n’a pas été bien accueillie.

Alors, moi je dis que le Père Noël, il le fait exprès d’emmener les jouets en kit, juste pour faire c**** les parents (je n’ai pas pu résister). Moi je dis aussi qu’il se venge d’avoir dû passer sa nuit de Noël dehors à distribuer des cadeaux au lieu de réveillonner en famille. 

Y’a pas à dire, le Père Noël est vraiment une ordure.

2 Responses to “Le Père Noël est une ordure…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>