My Space

2008, j’peux pas j’ai piscine

2008 : je me re-re-remets à la piscine. Avec une copine, bien sûr, pour pas que cette résolution finisse morte-née dans deux semaines. Pour m’encourager encore plus, j’ai checké les principales raisons qui font que cette fois, c’est la bonne, je m’y mets, c’est du sérieux parce qu’il y a tant d’avantages supers à traîner sa couenne dans l’eau trouble d’un bassin surpeuplé :

2008, j’peux pas j’ai piscine D’abord, on est fier de soi parce que d’habitude le seul moment où on pratique une activité physique dans la journée c’est quand on tourne la manivelle pour ouvrir les volets roulants.

Et puis, dès la première fois, on sent déjà les effets bénéfiques. Je me souviens les 5-6 fois où j’ai commencé la piscine : pour mettre ma serviette à sécher j’ai dû lever les bras et j’ai ressenti un truc qui me tirait atrocement. Et là, j’ai réalisé que ça devait être un… muscle! Oui! j’ai ressenti un muscle à moi dans mon bras à moi!

C’est là que se déclenche l’effet « motivasheune auto-alimentée » : Du coup, on extrapole et on arrive à se dire qu’on va se tailler des cuisses et un dos musclé en 15 jours chrono, en s’arrêtant juste avant d’atteindre la carrure de Laure Manaudou. Ça booste, et le soir en rentrant, on vérifie son tour de hanches en serrant un peu plus le ruban à chaque fois pour constater l’effet de la séance du jour en toute bonne foi. Et puis on reporte le chiffre sur un diagramme Excel qui forme une courbe descendante et on clique sur « enregistrer sous », super motivée pour y retourner demain matin 8h00.

Un des trucs sympas aussi c’est qu’on rentre claquée d’une bonne fatigue saine avec un petit effet sédatif pas désagréable qui nous rappelle un peu les folles soirées de notre jeunesse rebelle.

Mais l’avantage majeur number one c’est qu’on peut manger à foison sans une once de culpabilité parce qu’on est devenue une fille sportive et que pour fournir cet effort trihebdomadaire qui augmente significativement notre métabolisme, même les glucides et les lipides sont permis ! (traduction : les pâtisseries orientales peuvent receler des propriétés nutritionnelles intéressantes, en fait).

Mais pour rester objective et ne pas faire dans le positivisme béat, faut aussi reconnaître qu’il y a des aspects quand même chiants dans la piscine, soyons honnête.

Le bonnet de bain, par exemple. J’ai acheté le mien dans un distributeur automatique de bonnets de bain (oui, ça existe). Evidemment j’ai pris le moins cher vu que je vais pas payer des sommes pour un truc où t’as l’air d’un schtroumpf quel qu’en soit le prix. Et le moins cher il est fait en tissu. Alors évidemment, j’ai essayé de faire rentrer ma crinière indomptable de lionne MLF pour des nèfles vu qu’en sortant mes cheveux étaient aussi mouillés que si j’avais mis… rien du tout.

En plus j’ai la sphère ORL super sensible et fatalement, je me chope des otites, bronchites, rhinos, angines l’une après l’autre à force de sortir avec ma chevelure ondoyante à moitié trempée à cause des sèche-tifs payants à 1€ la minute, faut pas pousser, non plus, oh.

Et puis le chlore ça pue et ça abîme les maillots et du coup c’est tout transparent. Surtout que le mien il a une bande blanche en plein milieu alors bon, c’est gênant à force.

Et quand on nage, y’en a, ils se mettent dans les couloirs de ceux qui nagent bien alors qu’il nagent comme des pierres. Moi ça m’énerve d’avoir à partir 3/4 d’h après eux pour pas les rattraper au milieu du bassin. Sans compter ceux qui nagent le dos crawlé et qui t’envoient leur bras dans l’œil, ceux qui te font une queue de poisson parce que dans une piscine, ils croient que c’est approprié, ceux qui te plongent dessus et te fracturent le nez…

Enfin bon, nager tout ça c’est bien sympa mais là il fait quand même froid pour le moment et puis faudrait que je m’achète un maillot sans bande blanche en plus… pis un bonnet aussi et des lunettes qui fuient pas et des claquettes et c’est super dur à trouver en janvier, des claquettes…

23 Responses to “2008, j’peux pas j’ai piscine”

  • Ah, ah, moi, j’ai eu le courage d’aller à la piscine!!! Pas plus tard qu’il y a quelques heures… Et qu’est-ce que je me sens sexy avec ma douce odeur de chlore, 4 heures après (et 2 douches..)!

  • Moi j’essaie de me remotiver aussi, mais zut la piscine est fermée pendant les vacances (puis j’ai la crève, rezut). Je crois que le but du bonnet n’est pas de garder les cheveux au sec mais d’éviter que lesdits cheveux ne se tirent de ta tête pour aller mener une vie indépendante dans le grand bassin et boucher toutes les évacuations (sans compter la joie de retrouver sur soi des cheveux dont on ne connaît pas le/la propriétaire). Et le bonnet en tissu est plus agréable à mettre que celui en caoutchouc, surtout si tu as une super tignasse à caser (pas mon cas hélas).

  • globulita: ah oui y’a ça aussi! Bravo en tout cas! tu comptes réitérer ton exploit?
    Ninouche: c’est quoi ces pisicines qui ruinent l’édifice branlant de ta fragile motivation en étant fermées juste au moment où tu te fais violence pour accepter l’idée de t’y remettre?
    Pour le bonnet tu as raison mais le plastique ou le tissu ne résistent de toutes façons pas à la pression de ma chevelure comprimée et se font la malle inévitablement… Les cheveux que tu as trouvés et ceux qui bouchent les tuyaux m’appartiennent donc peut-être? Mea culpa!

  • La tête de gland avec le bonnet qui va bien, et encore, si tu le talques.
    La séance, déshabillage, douche, environ 40 mn dans l’eau, rhabillage encore humide, remake up ah naaaonnnn !
    Puis pendant que tu as fais tout ça ben tu n’as pas déj, ben oui, forcément, parce que t’as un job pis accessoirement t’as des contraintes familiales après.
    La piscine avec les petits, même pas en cauchemar !
    Tout ça pour quoi ? Pour se donner bonne conscience ?
    Non, merci, ça va aller mais je suis admirative, attention hein ?

  • O’paline: Ah ah! encore des arguments pour donner bonne consience à ma mauvaise foi!

  • Moi je suis toujours allée à la piscine une ou deux fois par semaine depuis le CE2 alors c’est pas pour ça que j’ai besoin de motivation. Par contre je viens d’entamer férocement la bonne résolution d’aller courir une demie heure au moins tous les deux jours. J’ai tenu ma résolution depuis plus d’une semaine, mais ça sera plus dur dans quelques jours où je pars dans un pays où pour le coup on peut vraiment parler de froid (moyennes saisonnières de janvier-février : -11°, avec des pics pouvant aller jusque -30°)… et ce qui est sûr c’est que j’abandonnerai pas la piscine, même si je vais pas courir ! Allez, un peu de motivation que diable !

  • lavieenrouge

    Je suis à cran la piscine est fermée depuis dix jours!

    mais dis moi c’est curieux le fait que les bonnets de bain ne soient pas étanches?
    le mien je ne le mets plus c’est en plus difficile à mettre ce truc et j’ai unepetite tête et des cheveux fins! je m’explique pas.

  • Moi aussi la piscine je la recommence 2 fois par an depuis 5 ans.
    Résultat : 0 effet.
    Le truc qui tue ce sont les séchoirs toujours trop hauts ou bas parce que tu es la seule à ne pas avoir apporté ton sèche-cheveux Jacques Dessange 5 vitesses avec ionisateur de particules.

  • Lola-Valerie: mais comment fais-tu???

    Lavieenrouge: le bonnet de bain, c’est l’invention la plus absurde : il devrait y avoir des tailles de têtes, je sais pas, moi!!!

    Jacky K: Ah! les séchoirs! On est toujours obligé de se jucher sur un tabouret poisseux où tous les pieds du monde sont passés avant toi ou de se créer une scoliose en se la jouant bossue!
    Même combat pour l’éternel recommencement!!

  • Si, si, j’y suis retournée: aujourd’hui!!!

    Bon, ça fait 4 mois que j’ai pris la bonne résolution d’aller nager 1 à 2 fois par semaine et à part, pendant les fêtes, j’ai tenu le coup!! Je dois me forcer pour y aller (mon canapé est tellement confortable..); sous la douche avant d’aller dans l’eau froide, je regrette profondément mais dès que je plonge dans la piscine, je suis toute contente!!

    Pis, les nageuses, vous savez quoi? En Suisse, on n’a pas besoin de mettre de bonnet (ne me demandez pas pourquoi, est-ce qu’on a des filtres à cheveux “made in Switzerland”?). Et la hauteur des séchoirs est réglable… Jalouses?!?!?

    Et là, je crève de faim. Gnocchi au gorgonzola et mascarpone au menu. Aucune mauvaise conscience!!! C’est bien le sport!

  • Glob’ > quand on était gamines, c’était encore obligatoire presque partout, le bonnet. Ça a gentiment complètement disparu. En Suisse alémanique, je suis pas sûre par contre. Il y a aussi des piscines où le bonnet est “conseillé” et on demande aux filles aux cheveux longs de les attacher. Pis ouais, le séchoir à hauteur réglable, c’est du plus pur bon sens :-P

  • Ah ben oui!! En Suisse, aucune excuse, c’est vachement plus simple pour se motiver!
    Trop facile, globulita!! huhu!

  • Alors quelques conseils d’un nageur averti (tiens faudra que je fasse un article dessus):
    trois types de bonnets: tissu, latex, silicone. Le tissu, ça reste pas dès qu’on dépasse les 0,2m/h. Le latex, ça arrache (au premier sens du terme). Le silicone c’est le top. vendu avec du talc dedans, confortable et résistant, le silicone agrémentera vos sorties à la piscine de son hydrodynamisme à toutes épreuves, et de sa capacité à s’adapter à vos cheveux. Existe en plusieurs coloris.
    trois types de maillots: le bikini: pas pour la piscine. Le maillot deux pièces renforcé: à réserver aux peu ventrues. Le maillot une pièce, rien de mieux. Adaptable à toutes les occasions, le maillot une pièce sera votre meilleur ami, même en eaux troubles. Son unicité vous garantira un ventre toujours au-dessus des hanches, ses bretelles, droites ou croisées, double ou quadruple, vous garantiront un confort sans effort. Plus besoins de surveiller vos seins qui se font la malle, le maillot une-pièce les gardera bien au chaud. Plus besoin de s’épiler parfaitement le maillot (pas de bain), le maillot une pièce vous garantit un anonymat sans faille. Existe en différents dessins et coloris.
    Trois types de lunettes: Le masque qui mange ton visage: oublie. Les suédoises (celles que portent les nageurs de compétition, les toutes petites): limite précisément le tour de l’oeil, évite les rentrées d’eau quand c’est bien réglé, mais fait mal au nez quand on est pas habitué. Oublie. les lunettes de monsieur tout le monde: le vaste de choix de modèles ne peut que vous satisfaire. De nombreux réglages sont possibles, et une notice est même livrée avec. Essayez de vous fournir dans des magasins spécialisés, là où le choix est le plus vaste. N’ayez pas peur de vous renseigner, et vous trouverez rapidement lunette à votre nez.
    Pour le chlore: préférez les piscines ouvertes
    Pour les problèmes ORL: ne placez pas le bonnet sur les oreilles, l’eau qui y entre en sort plus difficilement. Pensez bien à sécher les oreilles correctement après la piscine. Les lunettes, bien réglées à votre tour de tête, seront vos meilleures aliées face à l’agressivité du chlore frappant indifféremment bactéries et globes oculaires. Des claquettes? Pratique mais pas indispensable, sauf si vous comptez passer la moitié de votre temps sur le bord du bassin…
    Allez, la piscine n’est pas l’espace de tous les dangers que l’on croit. Et la natation, plus complet comme sport y’a pas… qu’attendez vous?

  • Ouah le mal en maillot de bain, je demande à voir x)

  • ça déchire, je dirais même plus, ça fait mal…

  • Ou ça mal ? aux yeux x) ?

  • quand t’auras publié ton “le look de krib” je publierai mon “le look de le mal”. En maillot, avec tous les accessoires. Promis.

  • Ouais aux yeux, ça picote comme le chlore de la piscine, tu te dis que tu vois plusieurs petits ventres, mais en fait c’est juste mes abdos XD

  • Je suis sure que tu n’est pas capable de le faire ^^

  • et tout les accessoires, ça comprend le masque et le tuba hein :p (les palmes aussi)

  • rooo je suis un nageur de compétition moi, pas le commandant cousteau! non moi je vais vous montrer des trucs de puristes: pullboy, plaquettes, suédoises, pullkit… il ne tient quà toi de savoir à quoi correspondent tous ces noms…

  • des noms qui font rêver….J’ai envie de publier une photo de moi rien que pour savoir ce qu’est c’est ^^

  • Je m’y suis mise depuis avril, j’y vais au moins 3 fois par semaine, je nage un km en crawl et puis quelques longueurs de brasse pour “reposer” les muscles à la fin.
    Je me suis toujours demandée comment on attachait les suédoises. L’élastique des miennes va bientôt rendre l’âme, alors je sais vraiment pas si je passe aux lunettes ou si je continue avec les suédoises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>