Humeurs

Petit (et gros) Papa Noël…

Quand tu descendras du ciel, comme tous les ans depuis… longtemps (quel manque d’originalité!) avec tes bottes Louboutin rouge, j’aimerais bien que tu arrêtes de me filer des cadeaux pourris. Du genre qui était en promo et donc tu as acheté massivement.

Je sais bien que tu ne m’as encore jamais amené un fer à repasser mais d’un autre côté, c’est parce que tu dois bien te douter, que le fer, il te reviendrait… dans la tronche. Direct, sans préavis. Et vlan Papa Noël! Mais tu m’as déjà tout de même amené:

- Un téléphone fixe… même pas beau, tout moche. Surtout que moi Papa Noël je suis une fille super branchée, oué d’abord. Et que le fixe pff trop la loose quoi. Y’a l’iPhone maintenant, alors ton fixe il me fait rire.

- Des bouquins (plein!!). Alors que tu sais bien Papa Noël, que des livres, j’ai malheureusement arrêté d’avoir le temps d’en lire il y a bien longtemps. Puis surtout que l’intégrale de Madame de Sévigné, qui écrit bien je ne dis pas, mais bon. No comment.

- Des trucs Winnie l’Ourson. Depuis toujours. Il faudrait que tu commences à comprendre Papa Noël, que ca fait bien longtemps que Winnie, je m’en tape de sa vie! Et puis, ça doit commencer à être dur pour toi maintenant que j’ai: les stylos, le coussin, les serviettes, les torchons, le plaid, les peluches, les figurines, les mini-peluches, le cadre photo et j’en passe encore.

- La totale des eaux de toilette (qui tiennent donc 30 min max, t’as intérêt à emporter ton flacon quoi) de… Eau Jeune. Non là, tu crains. Eau Jeune j’en ai une collection maintenant, tu peux même pas t’imaginer. Parce que Jeune OK d’accord. Mais faut pas abuser. D’ailleurs y’a « Eau » dans le nom, des fois que t’aies pas encore fait tilt.

- Quatre boîtes de Ferrero Rocher. Parce que tu sais bien, vicieux va, que moi, j’adore ça. Et que les quatre boÏtes, elles me tiennent une semaine maximum. Oui mais voilà, pour chaque rocher avalé, c’est trois kilos direct. Sans préavis. Alors oui, je pourrais les refiler à chéri d’amour. Mais il n’est pas maigre maigre non plus si tu vois ce que je veux dire.

Alors cher Papa Noël, je suis désolée, pardonne moi, mais j’ai décidé de prendre des mesures radicales. A la Sarko, des réformes en profondeur et non je ne consulterai pas les lutins partenaires sociaux. Cette année, pas de verre de lait à côté du sapin! Et même pas un petit biscuit. T’as les boules je le sens mais tu sais quoi, ben c’est mérité!

One Response to “Petit (et gros) Papa Noël…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>