My Space

Hérétique

Voici un article posté en guise d’introduction dans mon blog

Vous l’ai-je déjà dit ? Je suis féministe. Forcément non, je viens d’ouvrir ce blog. Par-dessus le marché, je suis aussi libre-penseuse, humaniste, écologiste, athéiste, ou pastafariste selon mon humeur, et rationaliste.

Autant de substantifs en –iste qui ont pour même effet celui des termes médicaux en –ite auprès de ces dictateurs de la pensée, dont essentiellement ceux qui sentent leur petite masculinité de connard moyen menacée. Bref, dans la société d’aujourd’hui, je suis une chieuse et je le revendique.

Penser, c’est dire non. Remarquez que le signe du oui est d’un homme qui s’endort ; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. Non à quoi ? Au monde, au tyran, au prêcheur ? Ce n’est que l’apparence. En tous ces cas-là, c’est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l’heureux acquiescement. Elle se sépare d’elle-même. Elle combat contre elle-même. Il n’y a pas au monde d’autre combat. Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c’est que je consens, c’est que je ne cherche pas autre chose. Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c’est que je respecte au lieu d’examiner. Même une doctrine vraie, elle tombe au faux par cette somnolence. C’est par croire que les hommes sont esclaves. Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu’il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien.

Alain, Propos sur les pouvoirs

Tags :

4 Responses to “Hérétique”

  • Je suis féministe aussi… humaniste, écologiste, végétariste (ah non, celui là il n’existe pas!) pacifiste et j’en passe. Ca fait de nous des chieuses? Ben merde alors ;-)

  • :D
    “dans la société d’aujourd’hui” disais-je.
    Au yeux de beaucoup de monde malheureusement, une femme qui se revendique féministe avec plein d’autres qualificatifs en -iste est souvent plongée dans le cliché de la femme hystérique qui hurle à toutes les manifs. Je rejoins un peu ton article “Sois féministe mais tais-toi!” où tu te poses la question de savoir si c’est devenu un terme extrémiste… Il le semble, et c’est fort dommage. Ainsi, je suis féministe mais je l’ouvre!

  • Ouaaaaaaais!!! Soyons féministes mesdames et faisons comprendre a tous ces cons et connes qu’on veut pas le pouvoir aux femmes mais la parité pleine et entière. Et j’aime les chieuses comme ça, les chieurs politiques qui embarassent Sarko, les chieurs écolos qui grimpent et s’enchainent a des bateaux, les chieurs militants qui posent des tentes au bord de la seine! Soyons des chieuses, c’est l’avenir!

  • Mais c’est la débandade! :D Dans le genre pas mal, il y a eu dernièrement la fameuse manif de suédoises seins nus:

    http://www.lesoir.be/actualite/le_fil_info/article_560705.shtml

    Faut oser… moi? Je suis frileuse, pourquoi? :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>