My Space

Glurps !!!


Nan, mais quand je vous disais mercredi soir, achevez-moi, c’était une façon de parler… Parce-que maintenant, avec vos bêtises de m’achever pour de bon, je suis officiellement morte, et ce, depuis hier dix-sept heures et onze minutes, j’ai regardé ma montre pour être sûre. 

Bien sûr, là tu ricanes parce-ce que tu te dis que si j’arrive à t’écrire un post sur mon blog, c’est que je ne suis pas morte. Mais, dans deux secondes je te prie de croire que tu feras un peu moins le malin à ricaner bêtement devant ton ordinateur !! Moi aussi au départ j’ai eu comme un doute… comment je pouvais être morte et pianoter comme si de rien n’était sur mon ordinateur ?? Ouais comment ??

Alors je me suis creusée les méninges et tout à coup dans ma baignoire alors que l’eau se mettait à déborder je me suis écriée “eurêka” !!! C’est là que tu fais moins le malin, je te prie. Si j’arrive à pianoter sur mon clavier et que tu arrives à me lire alors que je suis officiellement morte, et bien c’est que tu es mort aussi. Voilà !! 

C’était aussi simple que ça !! Heureusement que Frida elle prend des bains de temps en temps, je te le dis, parce que si je comptais sur toi pour trouver des solutions aux énigmes du sphinx, et bien, voyageurs ou pas voyageurs, on finirait tous dans son ventre… au sphinx. Alors on dit merci qui ?

Bon ben bonne journée à tous !!

Ah, attends, je vois un doigt qui se lève là-bas… c’est quoi la question ?? Si je suis sûre que je suis morte ?? Tu plaisantes ou quoi ?? Tu me blesses là… saches que je suis réputée pour mon sérieux et la fiabilité de mes informations… surtout quand elles me concernent ces informations…

Hier je suis allée voir un docteur rapport à mon genou qui me fait mal et… quelqu’un peut relever ma mère, s’il vous plaît ?? Ben nan, j’t'en avais pas parlé Maman, mais en même temps c’est juste une petite inflammation de rien du tout… pas de quoi t’affoler… c’est pas comme si j’avais à t’annoncer que je suis enceinte et… bon, vous pouvez encore me la relever s’il vous plaît ?? 

Et cette fois-ci vous l’attachez sur la chaise, parce que si elle tombe chaque fois que je prononce trois mots, on ne va pas s’en sortir… en plus elle va finir par se faire mal.

Bref, le docteur. D’abord il me pose plein de questions et il tapote sur son ordinateur… peut-être il a un blog, lui aussi ?!. Ensuite il me fait asseoir sur un lit qui n’est pas un lit mais qui ressemble à un lit, mais sans la bouillotte pour les pieds… et sans le chippendale non plus d’ailleurs… par contre la vioque elle devait être dans un coin, parce-que ça sentait le médicament… comme quoi, le froid et la neige dans les jardins suédois, ça n’a jamais tué personne.

Là, je sens que je suis en train de te perdre. Moi-même, j’ai un peu de mal à voir où je veux en venir.
Ensuite il sort un tensiomètre et me le met autour du bras gauche et il met le stéthoscope en dessous. Il gonfle le machin que même j’ai eu vachement mal… et puis il dégonfle… et puis il le regonfle et que là encore j’ai eu mal… et il fronce les sourcils… et il dégonfle… et il regonfle…

Ne quittez-pas, nous recherchons votre correspondant.

Ensuite, il change de stéthoscope et recommence son manège, tout ça sans me dire un mot. Moi je ne suis pas du genre à m’affoler… mais quand même je n’ai pas non plus que ça à faire… au bout d’un moment il dit “it’s so strange“… moi c’est ce que je commençais à penser également, les grands esprits, bla, bla, bla.

Il place le stéthoscope sur ma poitrine, me demande de ne pas parler, ce que je faisais quand même fort bien depuis le début, ne pas parler… et puis il refronce les sourcils, change son machin de place, je rappelle aux petits malins que je parle toujours du stéthoscope, et m’annonce en hochant la tête “logiquement, vous êtes morte” !!! Haannnnnnnnn ?? “Votre coeur ne bat pas“.

J’ai hésité entre éclater de rire ou lui en coller une… j’ai juste regardé l’heure, au cas le médecin légiste me pose une question… moi j’aime bien être précise. Tu penses bien que je ne lui ai pas montré mon genou, hein… d’ici qu’il décide qu’il fallait m’amputer sur le champ… en même temps comme je suis morte, ça n’a plus guère d’importance on va dire… ouais, on n’a qu’à dire ça.

En plus que ça doit faire un moment que je suis morte sans m’en rendre compte alors j… qui a parlé de l’odeur ?!. Nan !! Moi je suis une morte qui sent bon !! Rappelle-toi, je prends des bains en criant “eurêka” pour résoudre l’énigme du sphinx.

Bon quand même, puisqu’il semblerait que nous soyons tous morts… ça te fait quoi à toi ?!.

Tags : , ,

2 Responses to “Glurps !!!”

  • coucou
    alors, moi ça ne me fait rien… même pas mal, ni là, ni là non plus.
    et même si j’appuie là.
    tiens… qu’est-ce que je vois là ?
    Mais ?
    Mais ??
    quelle est cette lumière au bout du long tunnel ?
    je me sens comme attirée par cette chaude aura…
    arghhhhhhhhhh, mein got !!!

    bon trève de galéjade, le doc il t’a déclarée cliniquement morte ?
    c’est excellent, ça !
    :)

  • Ouaaah l’angoisse? T’as pas de coeur? Fais gaffe tu vas devenir la nouvelle idole des ptits ados gothprépubères : Ne me parle pas petit cafard, moi je n’ai pas de coeur, comme notre déesse mort vivante Giovellina!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>