Humeurs

Les produits de beauté dangereux ?

Je viens de voir une émission ici, en Angleterre, enfin deux même, et je peux vous dire que certains chiffres font réfléchir: chaque jour, en moyenne, une personne est exposée à plus de 3000 composants chimiques différents. Cela passe du maquillage, aux crèmes, au savon, à la lessive, etc.

Tous ont bien entendu été testés, mais séparément. C’est-à-dire qu’aucune étude n’a été faite sur l’effet de ces composants mis ensemble dans un seul produit. Pris seul, un produit peut être tout à fait inoffensif, mais l’est-il vraiment lorsqu’il est mélangé à des centaines d’autres produits ?

Des tests sanguins et dermatologiques effectués sur des enfants de 6 à 16 ans montrent des taux de produits chimiques aussi bien sur leur peau que dans leur sang anormalement élevés. On y retrouve par exemple des pesticides dangereux, alors que ces enfants n’ont jamais vécu à la campagne. Seul leur mode de vie diffère. L’enfant le plus « sain » du programme est une petite fille toute mimi qui ne mange que des produits frais cultivés par le voisinage et dont la maman prépare elle-même tous ses produits de beauté, ses gels douche, etc. L’enfant le « plus toxique », une pimbêche de 16 ans exposée à plus de 5000 produits chimiques par jour.

Des études indépendantes montrent aussi une possible relation entre le cancer du sein et les déodorants (si si). A l’origine, ce constat se base sur une simple constatation: séparer le sein en 4 parties, et normalement vous aurez 25% des cancers dans chacune des quatre zones. En réalité (je ne me rappelle plus du pourcentage, sorry !) mais il y a beaucoup plus que 25% des cancers du sein dans la partie sein-aisselle, là où notamment on applique du déodorant. Les fabricants de déodorants se refusent bien évidemment à tout commentaire.

A éviter à tout prix, les produits dont la composition inclut « parfum » ou « perfume ». Car ce n’est pas ce que vous croyez. « parfum » désigne en fait un mélange d’éléments chimiques, parfois des centaines, et vous n’avez aucun moyen de savoir lesquels.

Dans la même veine, une émission montrait une femme et un homme ayant décidé de ne pas se laver pendant 6 semaines (beuurrrkkk). Mais alors pas du tout, ni déodorant, ni parfum, ni savon, ni shampoing, ni crème, RIEN. Au début et à la fin de l’expérience, des échantillons de leur peau, leur cuir chevelu, le dessous de leurs ongles, leurs parties intimes, etc. sont prélevés et analysés. A la fin de l’expérience, le taux de bactéries présent sur eux était cent fois supérieur au taux constaté au début de l’expérience. Mais ces taux était tout à fait dans les normes, bref, ces deux personnes étaient en parfaite santé.

Alors bien sûr, je ne suis pas prête d’arrêter de me laver ou de me maquiller. Je fais simplement remarquer que beaucoup de gens mettent des choses potentiellement toxiques sur leur peau, et ne le savent même pas. Lire la composition chimique de ses produits de beauté et de tous les jours est un petit « must do ». Eviter ceux contenant les produits les plus nocifs, et se diriger plus vers les produits « nature ». Tout en sachant que beaucoup d’entreprises utilisent des mots laissant penser que les produits sont « eco-friendly », mais le marketing se cache là-dessous. Si vous voulez vraiment savoir ce que vous mettez sur votre peau et celle de vos enfants tous les jours, renseignez vous sur les produits nocifs, et lisez les listes d’ingrédients !

Et surtout, être conscient que nous n’avons pas vraiment besoin de quarante mille produits pour être propre et en bonne santé. « Ne pas abuser » est vrai pour tout.

9 Responses to “Les produits de beauté dangereux ?”

  • merci girlizounette ! pour compléter, greenpeace avait lancé une campagne il y a deux-trois ans, avec des stickers que l’on pouvait coller en supermarché sur les produits qui ne respectaient pas les normes, ou qui ne voulaient pas communiquer sur les produits chimiques de leur gamme. Sur leur site, vous pouvez trouver le guide COSMETOX, qui indique selon les marques et le type de produits leur “contenu chimique”.

  • je fabrique mes propre cosmetos je peux tout copier avec des produit bio que je connais et dont je connais l’origine donc plus de soucis..

  • à compléter par la lecture de “la vérité sur les cosmétiques” de Rita Stiens, une référence, qui permet de décrypter les étiquettes et surtout de changer ses habitudes (ou de mettre à la poubelle la moitié de l’armoire de toilette).
    perso je prépare mes petites tambouilles ou alors j’achète du bio…

  • j’ai l’impression qu’on a pas réellement de solution face à ces problèmes, on est trop habitué a eux et on pourrait pas s’en passer pour certains. C’est horrible on est conscient des dangers mais on peut pas faire autrement

  • @andralya
    @lunapat

    hey les filles
    à vos claviers ! et faites nous profiter de vos propres recettes !
    :)

  • En fait je pense que c’est tout un apprentissage.
    Les filles moi j’ai commencé par un cours. Sur Paris il y a Canzi. Moi j’ai essayé ceux de Sophie chez Bionessence. Elle vous fait une partie théorie et ensuite on passe en cuisine pour les produits. On choisit crèmes, matières couleurs et odeurs et c’est délicieusement sublime. D’ailleurs un livre vient de sortir “90 recettes à faire soi-même” et cette fois c’est de du bio glamour et non des crèmes impossibles à utiliser parce que visqueuses ou puantes!!!

    Autre livre sympa: Le palmarès des cosmétiques 2007 de Laurence Wittner, avec le détail des ingrédients + explications!! ;p

  • Oui, c’est vrai tu as raison, mais en même temps il y a des mauvais ingrédients partout. Il faut essayer de trouver “moins pire”. Moi, j’ai opté pour les cosmétiques Bio, c’est un début mais pas parfait. Ouah,j’admire celles qui font leurs propres produits!

  • Je voulais réagir à la phrase “A éviter à tout prix, les produits dont la composition inclut « parfum » ou « perfume ». Effectivement ce sont des mélanges (je le sais, je bosse dans une boîte qui ne fabrique que cela) mais si tu les élimines dans tes cosmétiques, il faut aussi penser à regarder tes produits ménagers car la plupart en contiennent: lessive, adoucissant, produit vaisselle, produit pour les sols, pour la salle de bain. A part acheter des produits d’entretien bio, il n’y a pas moyen de ne pas être en contact avec ces “fragrances”.

  • @sskizo: oui je recommande comme toi ce guide qui m’a fait complètement changé mes habitudes. Quand tu as mis le nez dedans, tu ne peux plus revenir en arrière!
    Le plus important est d’y aller progressivement mais radicalement si on est une femme enceinte, car tout ce que vous mettez sur la peau, ça ira direct chez bébé.
    Je ne suis pas encore prête pour fabriquer des produits maison mais commence à acheter des produits en (para)pharmacies u sur le net. Vous avez des marques à me recommander qui soient naturelles & sensorielles?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>