Humeurs

Aaaaaaaaah mes dents.

Il était une fois une mouflette de 10 ans à la dentition plus que douteuse, saine mais décousue, une mâchoire étriquée et des dents, plein de dents se bousculant pour se faire une place dans ce minuscule clapet d’enfant. Entre 10 et 14, je porterai tous les appareils possibles et imaginables, le jour, la nuit, il faut redresser cette mâchoire disloquée, aligner ces quenottes insoumises et rendre un sourire digne de ce nom à cette pauvre enfant. Merci Monsieur l’orthodontiste.

Aaaaaaaaah mes dents.Fil de fer, palais en résine, mentonnière, opération chirurgicale à 12 ans, et une quinzaine de dents en moins, de celles qui sont incarcérées dans ma gencive et les autres qui se chevauchent sauvagement. A 14 ans, « le piège à loups », plus communément appelé « bagues », terme inapproprié et faisant référence à un objet bien trop ravissant selon moi. Je porterai cet objet de malheur jusqu’à 18 ans, il faut souffrir pour être belle et à 18 ans j’ai enfin un sourire ravageur.

Oui mais l’enchantement ne durera qu’un temps, 4 ans après, le cauchemar récidive, une dent de sagesse pousse et rien ne va plus. Malheur !!!!! Voilà que ça recommence, des crocs qui empiètent sur le territoire des autres, la revanche des canines est déclenchée.

Bonjour Monsieur l’orthodontiste ! Diagnostic : On remet le piège à loups !

Je suis anéantie ! Combien de temps ? Un an et demi ! 23 ans et me revoilà avec un chemin de fer dans le gosier. Certains diront que c’est charmant, d’autres que je ressemble à une actrice porno (vous savez la côté femme-enfant) pfff je meurs.

Un an et demi après, c’est aujourd’hui, le 8 octobre 2007 et je suis libérée, et cette fois pour de bon.

Dans deux semaines Monsieur l’orthodontiste me posera une contention fixe que je porterai définitivement, et oui je n’échapperai jamais vraiment à cette galère dentaire. La contention est une petite plaque placée derrière les dents qui les empêche de se révolter une fois de plus. En attendant cette contention et pour ne pas que je me retrouve dans la galère d’ici deux semaines je porte une gouttière semblable à celle des rugbymen, au moins je suis dans la tendance. Rassurez-vous je ne la porte que la nuit ou quand je suis sûre de ne pas rencontrer la femme ou l’homme de ma vie.

Vous me voyez bien heureuse d’avoir récupéré des dents blanches et parfaitement alignées. Cela n’a que trop duré !

12 Responses to “Aaaaaaaaah mes dents.”

  • Je ne comprends que trop bien ta douleur. J’ai eu un parcours “dentaire” assez difficile aussi. Premier appareil à l’âge de 8 ans si je me souviens bien. Qui n’a servi à rien puisque toutes les nuits j’enlevai le truc de Robocop que je devais porter. Finalement, heureusement queje me suis obstinée à ne pas le mettre car il s’est averé que rien ne pouvait être fait sur ma mâchoire ou mes dents avant la fin de ma croissance. Que j’explique quand même le problème: ma machoire inférieure avancait, et ma mâchoire supérieure était trop petite. Alors vers 17 ans, re-appreil pour commencer à redresser les dents qui se mettaient où bon leur semblaient, puis première opération quelques mois après pour m’ôter les dents de sagesse, et me poser un truc sur le palet pour l’agrandir. Autant dire que j’ai enormément souffert, que je n’ai pas mangé pendant un moment, et qu’en prime, je ne pouvais pas parler, comble de l’horreur pour moi! Un an après, on m’a opéré de nouveau, cette fois ci, cassage de la machoire du bas pour pouvoir la reculer, si je puis dire, et on m’a avancé la machoire du haut. Bouche totalement fermée pendant 3 semaines, ce qui n’est pas très plaisant, et ensuite il a bien fallu deux bons mois pour totalement dégonflée et pouvoir manger normalement. On m’a enlevé l’appareil un an et demi après la seconde opération.
    Par contre j’ai eu la chance d’avoir un appareil lingual, c’est à dire, sur le derrière des dents, donc totalement invisible. Certes c’est moins “handicapant” niveau esthétique, mais les séances chez l’orthodonstes sont deux fois plus longues et deux fois plus douloureuses qu’avec un appareil classique.
    Aujourd’hui, je ne regrette vraiment pas de l’avoir fait, mais c’est vrai que j’en ai bavé pour avoir le sourire que j’ai aujourd’hui. Tout ça pour dire que, je compatis!

  • oooh my goood… et moi qui me plainds d’avoir pêter une canine (ou une incisive chais plus) qu’on voit même pas quand je sourie et d’être envahies par 4 dents de sagesse qui sont une horreur à se faire enlever… (en plus salaud de dentiste de quand j’étais petite, m’a dit que j’en avais que deux des dents de sagesse… mon cul les deux autres se sont mis à poussé à 26 ans…. et mon nouveau dentiste m’a bien fait remarqué que c’étais étrangement “vieux”… normalement elles sortent vers 18 pours les mecs et 20 ans pour les nanas… bref aucune pitié…)

    je vais pas tardé à y retourné chez le dentiste, enlevé ce dernier calvaire… à moins que je la laisse si elle pousse pas trop de travers pour combler le trous de l’incisive cassée…

    bref les filles waouh quand on dit qu’il faut souffrir pour être belle, chez vous sa prend son ampleur !

  • Trèèèès joli sourire. J’ai plusieurs copines qui ont le fil derrière, depuis 10 ans ou plus, certaines, elles sont très contentes, parce que du coup, ça bouge plus.

    Alors j’ai eu droit au casque ado. A porter le jour aussi. Pendant 2 ans. Un vrai bonheur. Pas le piège à loup par contre.

    Enfin, si, cet été, mais que d’un côté, afin de pouvoir poser un implant. Couronne dans 3 semaines. Yeah!

    Les dents de sagesse, couchées et incluses, 4x2h d’opération, un vrai bonheur aussi.

    Bref, les dents, c’est rude. En plus, en Suisse, les soins dentaires ne sont pas pris dans les assurances “normales”, ce qui fait doublement mal. Quand le dentiste pense que pour tel truc l’anesthésie est pas nécessaire et te demande si tu en veux une et que tu te dis que non, c’est déjà ça en moins sur la facture, c’est grave…

  • Dieu que les dents sont un problème!
    Elles nous font souffrir les charognardes.
    Et en plus c’est même pas remboursé par la sécu après 16 ans.

  • Bon moi sur ce point là, j’ai eu de la chance, tout a été remboursé!
    Come les démarches avaient été entrprises avant mes 16 ans mais que rien ne pouvait encore être fait, j’ai été remboursé.

  • Et oui, à 16 ans c’est une question de vie ou de mort et à 17 c’est juste une question d’esthétique, quelle connerie!
    Remboursée intégralement de 14 à 18 ans, mais à 23…:(

  • Si l’on y songe, c’est toute de même de la vile ouvrage que cette affaire de dents. Le bon dieu devait en train de pêcher à la ligne au moment où il a façonné la machoire d’Adam. Je veux dire, la quasi-totalité des organes humains ont une durée de vie d’au moins cinquante ans, laquelle s’allonge rapidement avec l’amélioration de la qualité de vie. Mais pas les dents. A trente ans tu peux avoir un clapier foutu. Et puis ça ne repousse pas. C’est fini. Il te reste cinquante ans à vivre en édenté et à n’avoir d’autre choix que te farcir un râtelier ou bien sucer de la soupe tous les jours.

  • Moi, je ne te reconnais plus maintenant…

    :-P

  • comme t’y es belle !

  • Bon Damdam, je vais me procurer des grilzz parcque y en a marre du : “Mais qui êtes vous?” quand je rentre dans le bureau.

    Merci Sskizo, des bisous ;)

  • Je suis bien heureuse pour toi que le cauchemar soit terminé ! Une belle et bonne dentition est en effet importante, sous peine de gâcher le plus joli des sourire.

    Gros bisous !!

  • pour moi, les papiers se sont perdus juste avant mes 16 ans (merci maman), donc pas d’appareil, mes dents gentiment de travers le sont restées. Maintenant elles s’usent en fonction de leur place un peu bizarre, ce serait surement pire pour l,esthétique de les réaligner.
    Il parait que mon sourire ne choque pas,moi je vois mon incisive à gauche qui ne mord jamais rien vu sa place, et une a droite qui s’use en diagonale…j’espère juste que ça ne deviendra pas gênant en vieillissant. sinon on a tous des points de complexes paraît-il..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>