Quotidien

A toutes nos filles…

Il y a quelques jours, j’ai reçu un mail me demandant si je voulais participer à une nouvelle campagne de la marque Dove. Bon, là je me suis dit, ok, je sais, je suis la diversité mais y’a des limites à l’abnégation et moi en culotte sur des 4×3 dans toutes les rues de France et de Navarre, franchement même pour l’amour de toutes les femmes de la planète c’est no way. Et c’est pas la peine de fredonner Julie Pietri, ça ne marche pas.

Je m’apprêtais donc à expliquer tout ça à la gentille dame mais avant j’ai bien relu le mail et forcément je m’étais comme qui dirait légèrement trompée. En fait, ce qu’on me proposait c’était juste de m’envoyer en avant première pour que genre vous soyez à la pointe de l’actu, un petit film réalisé par Dove pour dénoncer le matraquage visuel imposé à nos petites filles…

Vous savez ce que je pense de la pub. Vous savez qu’en général je ne suis pas dûpe. Mais très honnêtement, s’il est une publicité qui a oeuvré dernièrement pour la cause des femmes je crois que c’est celle de Dove et de ses girondes en culotte. Et puis le film précédent qu’ils avaient réalisé, souvenez-vous, montrait comment grace à photoshop on transformait une fille banale en cover girl. Rassurant, non ? Bref, j’ai dit oui pour recevoir le film et je l’ai d’abord visionné, décidant de ne le mettre en ligne que si je pensais qu’il apporterait quelque chose. Et ma foi, je trouve que oui. Parce que j’ai une petite fille, peut-être. Une petite fille que j’ai vu hier rentrer son ventre inexistant devant la glace du salon. Une petite fille que je surveille comme le lait sur le feu pour lui éviter les souffrances vécues moi même à l’adolescence. Une petite fille que je rends probablement malgré moi totalement obsédée par la nourriture, ce qu’il faut ou non manger. A mon corps défendant…

Alors, parce qu’il est de plus en plus difficile d’accompagner nos filles sur le chemin de la féminité en toute sérénité, je vous propose donc de regarder ce petit film, et d’en discuter, si vous le voulez…

5 Responses to “A toutes nos filles…”

  • C’est pas une marque de cosmétiques, américaine de surcroit, qui va m’apprendre comment éléver ma fille. Non mais!

  • Loin de moi l’idée de défendre les choix marketing de cette marque, mais je tenais juste à faire remarquer que Dove n’est pas une marque américaine puisqu’elle dépend du groupe Unilever et que celui ci est Néerlando-britanique…
    Quand à mon avis sur ce genre d’initiative, il est plutôt partagé…car même si la démarche peut sembler philanthrope et bienvenue dans notre société, cela reste une publicité…

  • Hé bien je vais encore me faire l’avocat du diable! Je soutiens l’inititative de cette marque! On voit très bien en quelques minutes le matraquage hallucinant qu’on nous fait subir quotidiennement à la télévision et qui nous fait sentir comme aussi fine que l’hyppopotame de Fantasia dans la séquence du ballet bien connue des fans de Walt Disney.
    Nous somme des adultes avec un esprit critique. Mais les enfants et les ado sont encore en train de le construire. Si une marque insiste tellement sur le fait qu’être ronde n’est pas une tare, je ne peux qu’applaudir dans cette époque où on on nous stigmatise qu’il ne faut pas manger ci et ça et faire du sport.
    Je n’ai rien contre au contraire mais le seul message que cette campagne véhicule à mon sens, c’est que si tu mange le produit dont on te vante le gout sublime, tu es nul.(Je schématise mais c’est l’impression que cette campagne me donne)
    Et là il s’agit bien d’éducation d’enfants aussi vu que ces slogans passent pendant les émissions pour les enfants….

  • Une petite info…
    En effet la marque Unilever possède Dove mais aussi Axe, les fameux déo pour hommes qui font crac boum hue !
    Et Axe c’est aussi ce qui se fait certainement de plus marquant dans le genre “pubs qui véhiculent des stéréotypes effrayants sur les femmes.”
    Bref, Unilever ce n’est qu’un groupe qui vend des produits et qui du coup pense une campagne de promo pour nous convaincre, et pas réellement pour éduquer les petites filles.
    A la fois, l’éducation je préfère que ça reste, l’histoire des parents et de l’éducation Nationale.

  • NB : Tapez Unilever sur Youtube et vous trouverez l’autre vidéo concue sur le modèle de Matraquage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>