Coeur

Une vraie copine

Une vraie copine, c’est quelqu’un à qui on peut raconter ses histoires de caca. Mou, pas assez, trop, qui sent bizarre ou qui fait mal au ventre. Une vraie copine c’est celle qui est capable de se souvenir de comment était ton dernier balayage et qui t’assure que celui-ci est probablement un des plus réussis parce que “regarde, là, c’est plus clair, et là, c’est doré alors que l’autre fois c’était plus foncé”.

Une vraie copineUne vraie copine ne te dit jamais que tu es malade de lacher un rein chez Dessange pour le balayage en question. Elle dit que ok c’est cher mais qu’en même temps ça les vaut carrément. Elle sait rien qu’au bouton qui pointe sur ton menton – bien au milieu sinon c’est pas drôle – que les ragnagnas ne sont pas loin. Et que par conséquent va pas falloir te chauffer.

Elle sait que tu détestes la levrette et que par contre la fellation ça ne te dérange pas. Ou l’inverse. Une vraie copine peut te dire que oui, là, tu sens un peu la transpiration. Mais elle le dit QUE si tu lui demandes.

Une vraie copine prend toujours ta défense quand tu t’engueules avec ton mec tout en lui trouvant des circonstances atténuantes parce qu’elle sait très bien que de toutes façons tu l’as dans la peau et que même si c’est un salaud, tu es plus heureuse avec lui que sans. Elle sait qu’en période de régime il faut faire comme pendant les règles et qu’en plus il ne faut pas lésiner sur les “t’as déjà vachement perdu non ?”.

Une vraie copine connait ta couleur préférée, sait que tu as les cheveux gras et la peau mixte, n’ignore rien de tes problèmes d’épilation, qu’elle partage en général. Tu peux lui décrire par le menu détail les symptômes trop sympas de la mycose que tu viens d’attraper et elle comprend quand tu lui dis que limite tu voudrais te gratter à l’intérieur avec une fourchette. Une vraie copine pense à acheter le talc et les épingles à nourrice, indispensables parait-il quand on s’apprête à se marier dans une robe bustier.

Une vraie copine n’a pas toujours les mots quand une énorme tuile te tombe dessus mais en revanche tu sens que ces mots là elle les cherche. Elle sait aussi que si elle devient trop gentille dans ce genre de circonstances, c’est là que tu vas t’effondrer alors elle finit par ne pas dire grand chose mais elle assure tes arrières. Une vraie copine a forcément fait le guêt un jour pendant que tu faisais pipi entre deux voitures. Elle a aussi tenu tes cheveux pendant que tu avais la tête dans la cuvette. Et elle ne t’a pas dit que ça lui avait donné envie de vomir.

Une vraie copine sait que quand tu dors parfois tu parles, pètes ou ronfle. Et elle ne le dira jamais à personne. Une vraie copine peut te trouver chiante à mourir et en souffrir mais t’accorder le bénéfice du doute et attendre que ça te passe. Par contre même si c’est une vraie copine, faut pas rêver, quand ça t’aura passé, elle risque de te dire que bon, là, t’as abusé. Mais à ce moment là, tu seras en mesure de l’entendre.

Voilà, je ne sais pas trop pourquoi j’avais envie d’écrire ça aujourd’hui, peut-être parce qu’en ce moment, je me dis qu’une vie sans vraies copines, ce serait drôlement flippant. Et aussi que j’espère être une vraie copine pour les miennes.

15 Responses to “Une vraie copine”

  • pourquoi ? parce que ces vraies copines là sont mieux que des soeurs… que sans elles, on serait réduite à la famille nucléaire alors que c’est avec elles qu’on a envie de passer Noël, et tous les WE d’avant et d’après…

  • surtout quand on n’a pas de soeur et qu’on ne s’entend pas avec sa famille!!

  • surtout, mais pas seulement !!!

  • Toutes les sœurs ne sont pas comme ça. Sinon, il n’y aurait pas de vraies copines.
    Il existe aussi les vrai copains, on ne peut pas aller trop loin dans certains aspects mais dans l’ensemble, c’est semblable.

  • Avatar of Lys
    Lys

    Ah ouiii c’est exactement ça !!
    Du coup j’ai envoyé le lien vers ton article à mes amies !!

  • Euh… ça m’apprendra à lire Ladies Room au petit déj… Caca mou… certes… tant qu’elles ne m’obligent pas à écouter du Lorie ^^

    Complicité et fiabilité. Se sentir libre d’être soi avec une personne (pour raconter le pire comme le meilleur, des blagues toutes nazes au dernier scoop du bonheur), sentir que l’écoute est dans les 2 sens (horreur de jouer les psys attentionnés avec celles qui ont toujours mieux à faire quand c’est moi qui ne vais pas bien). L’amitié est un feeling merveilleux (ouhla voilà que je fais dans le Jean-Claude VD) :p

  • “n’a pas toujours les mots quand une énorme tuile te tombe dessus” elle les a ou pas, dans ces moments-là savoir qu’elle existe et qu’elle compatis c’est du baume au coeur.
    Encore une fois j’apprécie ta manière d’écrire et la vérité que tu mets en mots! Bravo.

  • Bah moi alors ma seule vrai amie c’est ma soeur, parce qu’elle est là pour moi, elle connais mes problèmes de cheveux/peau et tout et tout, c’est la seule avec qui je peux parlé de n’importe quoi sans qu’elle me juge.
    C’est peut être un peu triste parce que celle que je prennais pour une vrai amie m’a laché a la mort de ma grand mère…

  • Je reconnais bien ma meilleure amie dans ce que tu as écris penseesderonde :) C’est aussi le genre de fille qui ne médis jamais sur toi mais te défend contre les autres, quitte à avoir une explication en tête à tête plus tard, c’est aussi la fille qui ne fera jamais de charme à ton copain/pari, qui n’oublie jamais ton anniversaire et qui t’empêches de faire des bêtises quand tu es bourrée au dernier degré…

  • @kirb> celle que je prennais pour ma meilleure amie à oublié mon anivairsaire!

  • Mon chéri serait ma vrai copine ?????

    :s

  • lady tinkerbell : ah quelle co*nasse ! La fille qui oublie ton anniversaire, c’est un signe ! A moins que tu saches que cette fille est complètement déconnectée, et qu’elle oublie toujours tout :)

  • Krib et Lady T: j’ai oublié l’anniversaire d’une de mes meilleures amies l’an dernier – souhaité avec 4 jours de retard, qui dit mieux?
    Et pourtant je l’aime énormément, et visiblement j’arrive à le lui montrer suffisamment pour qu’elle n’en m’en ait pas tenue rigueur!
    Sinon Pensée de Ronde j’aime beaucoup beaucoup ton article.
    Surtout le passage sur les mycoze et le gratouillis de fourchette.

  • Mycose avec un S d’ailleurs (je suis restée traumatisée par ce mot faut croire)

  • Oh complètement d’accord, sauf que moi et mon amie on se le dit franchement quand l’autre pue la transpiration (surtout pue de la gueule en fait, pas la transpi) même sans se le demander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>