Humeurs

J’ai pas les abdos, que les fessiers.

Donc donc donc, samedi, on a profité de la présence de mes parents à Paris pour leur laisser les deux marmots et faire une séance d’essai au Club med gym d’à côté de chez nous. Quand je dis que je ne m’en suis pas relevée, c’est à peine imagé. Je découvre depuis des endroits de mon corps dont je ne soupçonnais pas l’existence. Sans parler du fait que mon cou est définitivement bloqué rapport au fait qu’il s’est manifestement substitué à mes abdominaux pendant une bonne partie du cours. En revanche le seul endroit où je n’ai pas de courbatures est mon ventre. Cherchez l’erreur…

Allez, je raconte ?
9h00: Je me réveille comme une possédée. Aujourd’hui, je vais faire du sport. Je secoue l’homme pour lui faire part de ma décision irrévocable.

9h02: L’homme a plein d’idées de sport à pratiquer maintenant qu’il est réveillé.

9h04: Je rembarre l’homme et lui explique que je ne veux pas gaspiller mon énergie pour une activité qui ne fait perdre presque aucune calorie.

9h06: Je regarde les horaires des cours d’abdos-fessiers au Club med Gym. Il y en a un à 13h30. C’est décidé, j’en suis. L’homme aussi, à deux il parait que c’est mieux.

9h07: L’homme n’a pas envie.

9h08: Je menace l’homme de lui repasser sur l’écran de télévision les photos de la plage.

9h10: L’homme me fait jurer de vider ma carte mémoire et accepte à contrecoeur.

9h12: L’homme veut savoir quand on mangera.

9h14: Je suis déçue de voir à quel point il manque de recul sur la nourriture. On verra bien, je dis.

9h16: L’homme dit que si ça continue il va prendre du recul sur notre mariage.

9h19: Je préviens l’homme que s’il m’appelle encore une fois Davina je lui en colle une.

13h25: On est en retard pour le cours d’abdo-fessiers tout ça à cause des troubles du comportement alimentaire de Sabre laser qui a absolument tenu à manger des pommes de terre sautées avant de partir.

13h35: On arrive déjà épuisés dans la salle de torture numéro 3. Tout le monde est déjà en pleine action, ça n’a pas l’air de rigoler. Le prof est super baraqué. Je me cache derrière un pilier.

13h40: J’ai changé d’avis je veux m’en aller.

13h42: ça se confirme que les patates sautées c’est pas très digeste.

13h43: Le prof dit de contracter les abdos.

13h45: Je les trouve pas.

13h47: Je ne suis pas équipée pour les abdos fessiers.

13h49: J’ai beau chercher, je ne trouve que les fessiers.

13h50: L’homme a une drôle de façon de tendre les jambes. A mon avis il va se prendre une réflexion du prof. Le pauvre. En plus monsieur muscle me mate que ça en devient gênant.

13h51: On est allongés sur le côté et il faut lever la jambe un peu comme un chien qui ferait ses besoins. L’idée de venir avec l’homme était à chier. Je ne pourrai plus jamais le regarder comme avant. Lui non plus en même temps.

13h52: Le mot souffrance n’a plus aucun sens.

13h53: J’échange un cours d’abdos-fessiers contre douze accouchements. Sans péridurale. Au moins à la fin t’es récompensée par un bébé. Là que dalle.

13h54: En même temps je suis assez contente de moi, il faut avouer que je me débrouille pas mal.

13h55: “Pas sur le dos, sur le côté ! Sinon ça ne sert à rien”, crie le prof. Y’en a qui n’ont peur de rien quand même. Sur le dos pour faire travailler ses fessiers ! Pourquoi pas dans un canapé non plus? C’est usant d’être tirée vers le bas par des incapables.

13h56: “PAS SUR LE DOS!”

13h57: Non mais le pire c’est que la personne concernée ne corrige même pas son erreur. La honte, le prof est obligé d’arrêter le cours pour aller la remettre dans la bonne position. On perd du temps, là. Je suis dégoutée je me sentais à fond là.

13h58: Merde il se dirige vers l’homme. Le pauvre il ne va jamais se remettre de cette humiliation. C’est toute sa virilité qui va en prendre un coup. Il va avoir besoin d’être rassuré le poussin. Il me lance des regards désespérés et tente de me faire comprendre un truc. Je crois qu’il me dit qu’il m’aime… Ou alors… Roh, t’es bête toi alors, pas là quand même je vais pas couch… Mais, heu… Qui est en train de me pousser comme ça ?

13h59: Ah, il semblerait que par inadvertance je ne me sois pas rendue compte que j’étais sur le dos, autant pour moi.

14h00: En même temps au moins dans cette position je ne pleurais pas. Non parce que là, j’ai envie de dire qu’on est pas à Guantanamo.

14h01: “On reste sur le côté, la demoiselle en bleu là-bas, on ne roule pas de nouveau sur le dos sinon autant rester chez soi”.

14h02: Il commence à me gonfler le gros, là. J’ai pas demandé un cours particulier non plus.

14h03: “Et si on a du mal, on prend exemple sur son voisin qui se débrouille très bien !”.

14h04: L’homme se la pète à mort, à force de se mettre un maximum sur le côté il va finir sur le ventre, le con. Je peux plus le saquer.

14h05: “Une dernière série, cette fois-ci on reste dix secondes sur l’avant bras droit et on lève la jambe gauche. Puis la jambe droite”.

14h06: Non mais il va se calmer Ravi Shankar? J’ai pas choisi le cours de fakir moi hein. Ils sont où les pédalos ? Je veux faire des pédalos moi. Des bons vieux pédalos, c’est pas compliqué, non ? Je vais crever de l’avant-bras, c’est sûr.

14h07: L’homme dit que je perturbe tout le monde à force de souffler.

14h08: “Va te faire foutre, Davina”, je lui réponds.

14h10: Le cours est fini. Mon mariage aussi à mon avis.

11 Responses to “J’ai pas les abdos, que les fessiers.”

  • moi qui pensait justement faire des abdos-fessier avec mon homme, parce que oui il paraît qu’à deux c’est mieux. Là tout à coup j’ai un doute.
    Article très drôle.

  • Fais du power plate ! ça coûte deux bras, mais c’est efficace, ça va vite et on est seule.

  • Quelle rigolade en lisant ton article! J’imaginais très bien les poses, je fais les mêmes, et je pleure toujours, même après plusieurs mois (années?!) de “chien-qui-fait-pipi”.

  • Anne-H, je peux pas je suis migraineuse , parait que c’est une contre-indication

    Mzelle Fraise, même après des années tu pleures ,

    Plastic, réfléchis bien et n’y va pas avec lui s’il est meilleur que toi !

  • Avatar of Lu7
    Lu7

    Moi je fais des abdos fessiers avec le Bibou chez moi ou chez lui, il me motive et me fais faire les abdos, il est trop bien comme coach sportif!

  • J’ai bien ri en lisant ton article!
    Bravo!!

  • J’ai beaucoup ri mais pourquoi s’infliger autant de souffrance!!! L’aquagym pour les abos fessiers c’est le top et tu ne passes tout le cours à te dire que tu veux mourir! ;-D

  • Avatar of N.C
    N.C

    mon dieu, quelle crise de rigolade.. j’en ai eu les larmes aux yeux…

    “no sports, never” comme disait Churchill..

    (oui.. en meme temps le physique de reve de churchill n’est pas mentionné ds wikipedia..)

    merci pour ton article, qu’est ce que j’ai rigolé!!!

  • Rhooo la la merci pour cette rigolade !!!! Suis au boulot (pause café) et je lutte pour ne pas éclater de rire !!!

    Sérieusement, ça ne me viendrais pas à l’esprit de faire du sport en salle avec mon homme (parce que moi aussi je tiens à mon futur mariage hi hi ), et lui encore moins lol (faut dire que moi je fais du sport régulièrement et que lui… ben il ne sait même pas ce que c’est lol).

    J’espère que depuis ça va mieux les séances ?

  • grâce à toi je viens de faire ma scéance d’abdo, en plus je suis au travail et les larmes coulent toutes seules…. J’adore vraiment, je sais que ça été dur et pénible pour toi, mais nous, je pense qu’on ne pourra plus s’empêcher de relire ton article alors MERCI …
    Ps: tkt, je suis inscrite dans une salle donc je connais bien ces pratiques horibles…lol

Répondre à harmony Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>