beauté

Kate grosse ?

Bon, revenons cinq minutes sur cette femme qui incarne LA ronde dans le Elle.

Oui, je veux parler de la fameuse mannequin grande taille.

Savez quoi ? Je suis d’accord avec le Elle. Ah, là je vous surprend hein ? Ben oui, comme le disait l’une d’entre vous, elle est ronde.

Elle est ronde si on la compare aux tops filiformes et prépubères qui s’exposent dans tous les féminins, publicité ou qui déambulent sur les podiums lors des défilés.

En revanche, si on la compare à la française lambda, elle est juste dans la moyenne haute des bombes qui énervent. Mais je dois admettre que si les filles des magazines étaient toutes comme elle, je serais déjà un peu moins chafouin un jour sur deux. Pourquoi ? Parce que par exemple, quand elle est debout et que ses deux pieds se joignent, ses cuisses se touchent.

Ca n’a l’air de rien, je sais. Mais comme pour le fameux mec qui jouait du piano debout, et bien pour moi ça veut dire beaucoup. Au risque de passer pour une écervelée, je crois d’ailleurs que c’est une des choses dont je rêve. D’avoir ce léger espace entre les jambes quand je marche.

Pour ne plus avoir les cuisses en feu l’été – certes y’a la crème Nok, mais bon, moi honnêtement, au bout de deux heures, faut que j’en remette et ce n’est pas toujours super Barbara Gould, de se passer de la crème “là”. C’est pas tout à fait comme se remettre du baume à lèvres, si vous voyez ce que je veux dire.

Aussi, ne plus avoir les cuisses qui frottent, ça me permettrait de voir vieillir mes jeans et de les user comme le commun des mortels au niveau des genoux, voire sur les fesses. En tous cas pas entre les jambes. C’est pareil, ça semble dérisoire, mais avoir un trou à cet endroit là, c’est tout de suite pas la classe. Surtout quand tu es assise et que la graisse de ta cuisse elle fait tout pour se faire la malle. Et que limite on pourrait croire qu’elle va y arriver.

Autre argument pour détester un peu moins cette Kate que sa copine plus connue, quand elle est assise, y’a un pli au niveau de sa taille. Attention, j’ai pas dit un bourrelet hein. Encore moins un chapelet de pneus de différentes épaisseurs comme quelqu’un que je connais intimement…

Ouais, c’est à toi que je pense, mon ventre. Pas la peine de faire genre que t’as pas compris.

Bref, elle a un pli. Preuve que quelque part il y a comme un peu de chair sur son abdomen. Les autres tops, au mieux y’a rien, au pire un creux.

Ah et puis aussi, ses seins sont un tout petit peu lourds. Là encore, je ne parle pas d’une tentative d’évasion mamaire dès que le soutien gorge n’est plus de la partie, – voyez ce que je veux dire bande de fuyards ? Oui oui, vous deux, parfaitement – mais tout de même, ils semblent subir la loi de la pesanteur, et quelque part c’est rassurant.

Bon, voilà, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, la demoiselle n’a rien de rond, mais elle est belle. Elle n’incite pas à l’anorexie, elle n’est pas ridiculement jeune pour parader à poil, elle n’a pas l’air de manger de la cocaïne à tous les repas en plus de sa pomme hebdomadaire.

Alors moi je dis, si elle pouvait travailler pour les féminins en dehors des jours consacrés aux soit-disant rondes, juste comme ça, sans qu’il soit fait allusion à sa morphologie “particulière”, et bien le monde tournerait un tout petit peu plus rond(e).

Edit: Savez quoi ? J’ai fait une recherche sur Internet. Et Kate Dillon, à priori, elle ressemble plutôt à ça:

A se demander si elle n’est pas en réalité vraiment ronde mais trop pour Elle qui l’a photoshopée. A moins bien sûr qu’elle n’ait beaucoup maigri… Quoi qu’il en soit elle est magnifique, mais ça fait réfléchir, non ? Et encore je vous assure que je n’ai pas pris les photos où elle est la plus gironde.

2 Responses to “Kate grosse ?”

  • Ne faisant pas partie de la catégorie ronde puisque mon IMC (indice de masse corporelle) est inférieure à la moyenne, mes cuisses ne se touchant pas non plus lorsque je suis debout et que mes deux pieds se joignent, il n’en est pas moins que je suis ultra receptive au sujet de l’article. Non c’est vrai malgré le fait que je sois grande et plutôt mince n’empêche pas le fait que moi aussi je suis mal dans ma peau. Mais de quoi elle se plaint vous allez me dire? Je ne me plains pas, je suis juste quelqu’un qui aimerait que ses seins se touchent lorsqu’elle joint ses bras…. Et puis j’ai fait aussi partie des adolescentes complexées qui ont eu pour seules références ces mannequins anorexiques qui innondaient les girl’s magazine et qui souhaitent vraiment, aujourd’hui, que les choses changent. Merci Kate ni ronde, ni maigre, tout en volupté, juste femme !

  • Très joli article, très touchant, je suis également loin d’être ronde, mais je suis loin d’être Kate (Moss).
    Ladiesroom ne mangera pas le pain de l’anorexique c’est promis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>