beauté

Eres mon amour

Il y a deux jours, j’ai eu une révélation.

Quand t’es riche, c’est moins dur d’être grosse.
Enfin vous saisissez ce que je veux dire quoi ! Non ? Mais si, heu ! Que en gros, quand on est riche, t’es plus aidée que quand t’as pas un rond.

Dans quel contexte exactement j’ai eu ces pensées aussi profondes ?

En achetant un maillot de bain. Ben oui, à trois jours de partir et au moment où les premiers manteaux commencent à s’afficher dans les boutiques, il était temps.

Bien sûr que c’est un acte manqué d’aller acheter son maillot au moment où y’en a plus.

Mais c’est pas le sujet. Le sujet c’est que ce maillot, je suis allée l’acheter…

Chez Eres.
Bref, ça ne vous éclaire pas sur le fait d’être grosse et heureuse grâce à l’argent.

Je m’explique. Quand t’es pauvre et grosse, tu vas chez Etoum, Carrouf ou Kiabo et t’essaies un maillot de bain dans une cabine éclairée au néon, que parfois même tu rentres pas dedans
Y’a en général plein de filles qui veulent te piquer la cabine et qui font semblant de pas avoir vu qu’il y avait quelqu’un et qui tirent sur le rideau au moment où t’es en train d’essayer de faire rentrer les DEUX seins dans le maillot.

Bref quand t’es pauvre l’essayage du maillot c’est probablement ce qu’il y a de pire après la visite chez le nutritionniste, la première, celle où tu t’aperçois que putain quand même tu pèses tout ça.

Du coup tu finis par acheter n’importe quoi en pleurant. Et comme tout ce qui est au dessus du 44 est vraiment vilain, en général matelassé avec des armatures solides, au mieux bleu marine au pire avec des grosses fleurs, tu jettes ton dévolu sur un adorable deux pièces rose taille 40 avec culotte haute que t’as pas essayée mais qui au moins est joli.

Alors que quand t’es riche…

Quand t’es riche, tu vas chez Eres.

Là bas les cabines elles sont minimum de la taille de ton salon. Y’en a plein et en plus faut croire que les vrais riches ne font pas les soldes et que du coup y’a pas une pouffe qui va venir te mettre la honte en ouvrant le rideau quand tu es en train de te livrer à une partie de kick boxing avec ton maillot. Chez Eres la lumière est douce, à tel point qu’on dirait que tu es bronzée. Et qui dit bronzée dit grosse claque à ta cellulite.

Autre avantage de taille si je puis dire, à priori les riches ne sont pas grosses. Du coup chez Eres à deux jours de la fin des soldes il y a toute la gamme des maillots taille 44, 46 et 48. A 40%.

Et un maillot en taille 46 chez Eres, chais pas, tu le regardes, il ressemble pas à celui de Maité comme à la Halle aux vêtements. C’est sûrement psychologique. Ou pas. Toujours est-il que ce bout de tissu anodin, quand tu le mets sur toi, il glisse. Tellement bien que ta peau on dirait qu’elle veut se marier avec et que tout ton corps il est tellement heureux de la confiance que tu lui accordes que pour te remercier il se met de lui même pile comme il faut dedans. Même tes seins ne décident pas d’aller dire bonjour à ton nombril ce qui en soi change la vision que tu as de l’exercice.

Alors bien sûr, le modèle que tu choisis, chez Eres, c’est pas celui est décolleté jusqu’au kiri. Non, le modèle c’est le bon vieux une pièce couvrant bien haut sur les cuisses et taillle empire histoire d’attirer un maximum des regards vers ton décolleté selon le bon vieux principe du détournement d’attention.

Aussi, tu l’essaies en rose et puis couleur ardoise foncée – noir en fait – et tu le prends ardoise foncée parce que le rose tu vas t’en lasser.  Il n’empêche que passées les quelques heures à digérer le fait d’avoir laché 144 euros pour un truc en nylon couleur ardoise même pas à la mode, tu te surprends pour la première fois de ta vie à avoir envie de le mettre direct en arrivant chez toi pour le montrer à ton mec. Et dans les yeux de ton homme, tu vois que le coup du décolleté ça marche à mort.

Alors bien sûr, tes enfants n’auront jamais de Game Boy et vont devoir s’habituer aux gâteaux Leader Price parce que les Kinder c’est la ruine. En même temps, peut-être que cet été tu feras un chateau de sable avec eux sans avoir envie de mourir de honte à l’idée d’être ASSISE sur une plage alors que d’habitude tu passes direct de la position “debout” à “sur le dos les bras tendus vers l’arrière”.

Ben oui, et là je termine parce que j’ai conscience d’avoir été très longue, le maillot Eres, quand t’es assise, y a un truc de fou qui se passe: il cache tes bourrelets.


One Response to “Eres mon amour”

  • Ah ben, dès que j’ai deux euro si sous, je sais où je vais aller acheter mon maillot. J’en suis à un point où je n’ai même pas osé me montrer à la plage cette année. Quand on habite le Sud, c’est un comble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>