Quotidien

M’ame Sca’lett

M’ame Sca’lettBon, je vous raconte le dernier essayage et après j’arrête avec mon mariage, je sens que je tombe très exactement dans ce que je dénonce, à savoir l’obsession matrimoniale des derniers mois. Et j’ai bien conscience que certains détails du jour J n’intéressent que moi…

Alors voilà. Nous sommes arrivés chez Olivier en délégation. A six, très exactement. Dont Stéphane que je soupçonne de n’être pas forcément venu QUE pour la robe et Lilas, sept semaines au compteur. Oui, LA Lilas. Qui croyez moi va TRES bien maintenant !

Je vous raconte ?

18h: On débarque en troupeau. Olivier nous fait patienter, il n’a pas terminé avec la précédente cliente. Nous voilà donc agglutinés dans le minuscule couloir par une température de 38°, à pouffer de rire pendant que Stéphane tient le couffin de Lilas à bout de bras tout en criant bien fort que cet enfant n’est pas le sien. Je commence à me demander si le fait de venir accompagnée est VRAIMENT une bonne idée niveau sérénité.

18h12, on entre dans l’atelier. Stéphane semble avoir vu la vierge.

18h14: Je disparais derrière le rideau de la cabine avec mes chaussures dont je vais avoir la preuve que même avec les pieds gonflés je peux les enfiler. C’est juste mais on ne va pas chipoter. J’enfile la jupe tant bien que mal et sort en soutien gorge pour qu’Olivier me mette le bustier.

18h15: Olivier est blême, j’ai dû rétrécir en deux semaines, la jupe pendouille devant, il y a bien dix centimètres de trop.

18h16: Olivier reprend des couleurs et m’explique que la traine se met derrière. Par ailleurs, ce genre de jupe ne se porte pas taille basse, m’explique-t-il en remontant tout ça.

18h18: Olivier appelle mes trois témoins pour qu’elles apprennent à lacer. Je réalise que le jour J Olivier ne sera pas là, j’ai envie de pleurer.

18h19: C’est Mimi qui s’y colle parce que Zaz ne peut pas tout de suite participer rapport au fait qu’elle est en train d’allaiter sur le canapé rose et doré.

18h21: Stéphane s’accroche à un barreau de lit invisible et se prend pour Scarlett O’hara. “Allez m’ame Sca’lett !” crie-t-il. Je m’aperçois qu’il n’a plus toute sa raison, c’est tout ce rose, à mon avis il décompense.

18h23: Olivier reste héroïquement calme alors que Mimi vient de s’emmêler complètement les pinceaux. De dos je ressemble à une converse mal lacée.

18h25: Chloé me dit de remonter mes seins.

18h27: Olivier me dit de ne pas trop remonter mes seins quand même.

18h29: Olivier reprend les choses en main et tire tellement fort sur le lacet que le malaise n’est pas loin.

18h32: Stéphane a pété les plombs il croit VRAIMENT qu’il est m’ame Sca’lett. Il vient de mettre un voile et fait semblant de replacer sa traine d’un petit coup de pied vers l’arrière. Olivier a peur c’est très net.

18h35: Olivier me rappelle que deux règles sont à respecter. Ne pas marcher à reculons sous peine de me prendre les pieds dans la traine et ne pas me pencher pour ramasser quoi que ce soit sinon une de mes baleines se cassera.

18h38: Je fais sans arrêt tomber quelque chose. C’est plié, je vais mourir ce jour là, assassinée par une baleine de corset.

18h40: Ma copine Zaz me demande si je peux m’asseoir.

18h42: Olivier me jure que oui.

18h43: Je fais un test.

18h45: Après tout c’est très surfait de s’asseoir le jour de son mariage.

18h47: Je commence à m’habituer au bustier, pour la première fois de ma vie je ne sens pas le poids de mes seins.

18h49: En revanche ils me gênent un peu quand je parle.

19h00: Stéphane me dit que je suis une princesse. Il veut me mettre des plumes dans les cheveux. Il me propose aussi d’essayer la robe pour que je me fasse une idée.

19h02: Chloé a les yeux tous mouillés et Zaz aussi mais ça ne se voit pas parce qu’elle est en train de changer la couche de Lilas sur le canapé rose et doré. Je tente d’attirer l’attention d’Olivier en prétextant une aiguille oubliée.

19h05: Mimi est à deux doigts de replonger dans son addiction aux sacs à mains, il est temps de partir avant qu’elle achète une pochette en velours rouge alors qu’elle déteste le rouge.

19h12: Je quitte ma robe à regrets.

19h13: En même temps je récupère ma capacité respiratoire ce qui n’est pas négligeable.

19h15: Alors qu’on est dans l’escalier je suis obligée de ramener Stéphane pour qu’il rende le diadème en faux rubis qu’il a volé.

19h18: On est enfin partis.

20h45: Coup de téléphone de Zaz: “Caro, tu peux me donner le numéro d’Olivier, je crains d’avoir oublié sur le canapé les habits plein de caca de Lilas”.

Je dois aller chercher ma robe le 16 juin mais je ne suis pas sûre d’oser.

Edit: La robe est magnifique et moi je vais faire mon maximum pour être à la hauteur.

Edit 2: Un grand merci à Olivier pour son flegme et sa résistance aux piaillements hystériques que je lui ai fait subir à chacun des essayages?

Edit 3: Lilas a été un amour et quand on a sept semaines c’est normal de faire caca.

Edit 4: Stéphane, je t’aime, tu es la plus sexy des Scarlett.

Edit 5: Les filles, j’espère que vous avez bien retenu la leçon de laçage sinon on est mal. Enfin, surtout moi.

Edit 6: LA phrase de la soirée: “Caro, t’es tellement belle on dirait que t’es vierge”. Je vous laisse en deviner l’auteur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>