J’aurais bien aimé, mais non.

C’était un mec qui n’utilisait pas les smileys. Depuis notre idylle de deux jours et demi il y a trois ans dans un microcosme hôtelier, nos conversations virtuelles n’étaient que malentendus, incompréhensions et susceptibilités. Évidemment. Sans ces points-virgules et parenthèses, ou les – moins lourds de sous-entendus – deux points, je prenais toutes ses taquineries...

A quoi ça sert ?!

10 chansons… pour le chômage

Hélas, hélas, comme beaucoup de personnes en France en cette fin 2014, dont pas mal de personnes de mon entourage, je suis confrontée à la perte de mon emploi. C’est un drame que je vis pour la première fois sous cette forme, mais dont je connais par cœur les tenants et les aboutissants...

« Lettre à… moi »

Une cigarette pour trois

Exécution.

L’air était humide et le ciel si bas que l’on ne voyait presque jamais les toits des maisons. La vie, les ombres, les nuages, semblaient toujours comme suspendus, en attente. Nous étions heureux dans cette atmosphère étouffante qui étreint les peaux et les assèchent...

Hasard…passé.

La claque

C’est donc ça, le néant immense, plus aucune pesanteur dans le ventre, plus aucun suspens, plus aucun doute. Tout est clair, posé, précis, concis. Il va falloir décrocher les rêves, ranger les souvenirs dans le carton des belles choses, ne pas être amère, ne pas verser de larmes...
encart-FS_LR