Humeurs

33 ans, ou l’âge de ton chemin de croix

33 ans quand on y pense, c’est l’âge du sacrifice de ce bon vieux Jésus…Remis en contexte post contemporain pour ma part, c’est plutôt l’âge des questions existentielles, l’année de transition, l’année de tous les (mises en) dangers…

https://www.flickr.com/photos/143510315@N05/36011097755/

Et pourtant ! Tout pour être heureuse : un homme (un vrai!) fabuleux (si, si), une maison, la santé pour tous, un boulot…

À croire que, pour le coup, le bonheur est tout aussi simple à gérer qu’une crise de la quarantaine puisqu’il te pousse à te créer de faux problèmes (?), mais, somme toute, te dirige aussi et tout bonnement vers des questions pas si cons (et puis merde, légitimes aussi!) quand on y regarde bien…

À savoir, en tête de liste :

1/ Faire un bébé, et donc basculer définitivement et irrévocablement du côté obscur de la vie d’adulte

2/ Changer de boulot pour se rapprocher de la vraie vie et retourner en quelque sorte à l’essentiel tout en pouvant évidemment subvenir confortablement à ses besoins….

Number 1 : Faire un bébé – Pros & Cons (Sorry, on arrête le “politically correct”, moi ça m’épuise)

Tic tac tic tac… entends-tu la pression sociale du “Qu’en dira-t-on ?”… Et bin non…

Ce qui peut te faire flipper à cette idée peut s’exprimer comme suit – en vrac sans hiérarchie aucune :

- L’instinct maternel n’existe pas, on ne naît pas parents, on le devient… ou pas ?

- C’est une responsabilité / avoir peur à vie ?

Excuse my French, mais merde le monde se barre en couilles… Par conséquent, est-ce bien avisé de vouloir procréer et léguer ce monde de putes à ta progéniture ?

HOWEVER / CEPENDANT : tu sens que vivre la grossesse est une chose (de malade mentale) que tu veux vivre

Un chiard après tout, c’est un mini-toi et un mini-de-ta-moitié, un minidoux que tu auras envie de voir grandir et s’épanouir, un(e) futur(e) guerrier/ière que tu auras vu évoluer ou tout simplement un petit geek qui ne demandera que de l’amouuuûr !

Number 2 : Le boulot dans un bureau est-il vraiment fait pour toi ?

Ne serais-tu pas, après tout, (encore) plus heureuse à faire des fromages de brebis et tricoter des moufles en laine d’alpaga ? Sauf que problème il peut y avoir lorsque :

1/ tu ne sais incontestablement pas utiliser tes mains et

2/ que quoi foutre d’autre à la fin ?

Retour à un brainstorming intérieur… C’est parti…

To be continued…

(cc) Seth Drum

2 Responses to “33 ans, ou l’âge de ton chemin de croix”

  • Coucou

    Je suis passée de l’autre côté de la barrière, et crois-moi que, contrairement à, par exemple, mes 19 ans, mes 25 ans ou mes 30 ans, mes 33 ans sont passés comme une lettre à la poste. Pourquoi ? Parce que :
    - Je suis autiste, donc j’ai compris avec le bonheur conjugal que je passerai mon temps à angoisser. C’est donc à partir de 33 ans que je me suis mise à relativiser sur mes angoisses, c’est donc un âge qui m’a apporté une certaine forme de paix intérieure.
    - Concernant la pression sociale de la maternité à laquelle nous confine la trentaine, j’estime que tant qu’on n’a pas réglé ENORMEMENT de choses concernant son corps, son passé, son rapport à la famille et à la transmission, il ne faut pas procréer. Ce devrait être une loi totalitaire des sociétés humaines. Je vois se développer tellement d’atavismes familiaux ne serait-ce que dans ma famille et dans ma belle-famille, il faut savoir briser la chaîne des traumatismes avant de transmettre ça à qui que ce soit. Je l’ai fait de mon côté, mon mari est en train de le faire de son côté. Nous avons 34 et 33 ans et je m’estime enfin prête à élever des enfants (il n’y a qu’à voir comment je m’occupe de ma nièce).

    Par conséquent, non, ce n’est pas un chemin de croix, bien au contraire. Je t’assure que tu gagneras en sérénité à te poser certaines questions. Certaines font mal au cul, mais tant que tu ne t’estimeras pas bien avec ce que tu as déjà accompli, tu n’avanceras pas. Ce n’est pas une question d’âge, mais de recul…

Répondre à Storia Giovanna Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>