Humeurs

Ce qu’on t’a attendue, 2017 !

Et ça y est, la voici, majestueuse dans son grand manteau gris et blanc. Fraîche, vivifiante, arrivant les bras chargés de tout ce qui a pu nous manquer en 2016, prête à en découdre : parce que oui, en 2017, on fête ENFIN les dix ans d’existence du magazine des filles à la page !

7842751478_b337f566f0_k

Chaque année, au moment des résolutions, on ne résiste pas à l’envie de regarder dans le rétroviseur pour savoir ce qui aurait pu être mieux fait, histoire de recalquer ce qui a déjà fonctionné et ajouter un peu plus de condiments à la grande marmite qu’est notre quotidien pour ingurgiter, jour après l’autre, une pitance de plus en plus exquise. Mais une fois n’est pas coutume : ne parlons pas du passé, ou si peu…

Concentrons-nous plutôt sur ce qui nous attend sur les prochains mois de cette belle année avec, pour commencer, l’annonce du renouvellement d’un partenariat de cœur, avec l’équipe de Faubourg Simone !

La webradio que nous suivons et supportons avec ardeur depuis cinq ans fait appel à nos services chaque semaine au sein des pages de son calepin, où nous serons en charge des chroniques “Nouveautés”. Ça commence dès cette semaine avec, entre autres, nos deux chouchous d’une sélection So Simone : Elbi et Catastrophe !

Mais ce n’est pas tout : que chacune et chacun réchauffe ses petits doigts gelés par le froid car une Journée Spéciale couronnée d’un jeu-concours est programmée dans les pages du magazine dès la semaine prochaine ! Affûtez vos plumes car les meilleur-e-s d’entre vous seront couronné-e-s au mois de février !

Avant de terminer, petit appel à toutes les unités : Ladies Room changera de peau dans les prochains mois à venir…

Si vous connaissez quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un capable de nous refaire peinture et plomberies – comprenez webdesign, intégration et développement – envoyez-nous leurs services à redaction@ladiesroom.fr !

Ladies and Gentlemen, pour 2017, nous ne vous souhaitons qu’une seule et unique chose : de l’amour, encore et toujours ! On ne contredira pas François Valéry, et certainement pas cette année : “aimons-nous vivants, n’attendons pas que la mort nous donne du talent…”

(cc) Curtis Perry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>