Histoires

Dans le Vidéoscope #18 : accoucher sans douleur, seule !

Dans ce nouveau numéro du Vidéoscope, un témoignage découvert il y a peu que nous avons envie de partager avec vous depuis un certain temps, de quoi surprendre les Ladies déjà mamans et de redonner du courage aux nullipares angoissées à l’idée de donner naissance : accoucher sans douleur et dans le plaisir, c’est possible !

Si nous avons beaucoup trop de respect pour la médecine moderne pour inciter qui que ce soit à déserter les maternités, nous avions tout de même vraiment envie de vous parler du parcours de cette maman de trois enfants qui avait fait le choix, pour sa seconde grossesse, d’accoucher à domicile.

Dans cette vidéo, elle explique avoir senti les premières contractions de son deuxième enfant à venir alors qu’elle était à la piscine. Détendue, bien renseignée – il s’agissait là de sa seconde grossesse – elle décide de profiter de ses derniers instants à la piscine pour ensuite rentrer chez elle attendre l’arrivée de sa petite. Rentrée chez elle, les contractions se font de plus en plus pressantes et au bout d’une heure, elle perd les eaux.

À cet instant, pour éviter de salir le canapé sur lequel elle s’était allongée, elle se précipite vers la cabine de douche pour se nettoyer et attendre l’arrivée de la sage-femme, seule praticienne habilitée à réaliser des accouchements à domicile à l’époque, dans sa région (en Belgique).

Après quelques instants dans la douche, changée et nettoyée, elle ressent une sensation étrange dans son corps : elle porte la main à son sexe et touche la tête de son bébé, réalisant son arrivée imminente. Seule dans sa salle de bains, sans sage-femme, paralysée par la douleur, elle rassemble ses esprits pour trouver une solution de se détendre, en attendant la sage-femme.

La solution, quoique cocasse, lui semble évidente : et si elle se masturbait ? Cette simple action, visant simplement à lui faire du bien pour lui permettre de se détendre, va déclencher son accouchement.

On vous laisse prendre connaissance de la suite de son histoire absolument incroyable, qui se passe en deux temps, d’ailleurs – la seconde partie de la vidéo est ici.

Elle y souligne plusieurs choses : l’importance du clitoris comme l’organe du plaisir, certes, mais qui servirait également, peut-être, à alléger les souffrances au moment de l’accouchement ?

Le fait de pousser, en outre, alors que son corps s’est mis à fonctionner, seul, pour permettre à l’enfant de sortir tout à fait naturellement. Et enfin, l’importance de se sentir bien dans son corps pour pouvoir accoucher seule !

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle nous redonne foi dans le fait que le corps de la femme peut effectivement accomplir des merveilles !

Relire Dans le Vidéoscope #17 : Solange Demands A Seat At The Table
Relire Dans le vidéoscope #16 : Sandra’s Smile.
Relire Dans le vidéoscope #15 : Fragments.
Relire Dans le vidéoscope #14 : Too Much of Me.
Relire Dans le vidéoscope #13 : Etat de grâce.
Relire Dans le vidéoscope #12 : Ann Wants to Dance.
Relire Dans le vidéoscope #11 : Bloomers
Relire Dans le vidéoscope #10 : l’immanquable Greta Gerwig.
Relire Dans le vidéoscope #9 : la danse comme un poème.
Relire Dans le vidéoscope #8 : Willow Smith, fille à suivre.
Relire Dans le vidéoscope #7 : Nepal Times.
Relire Dans le vidéoscope #6 : In love with Bo.
Relire Dans le vidéoscope #5 : “Hypnotized”.
Relire Dans le vidéoscope #4 : “Quitter la Ville”.
Relire Dans le vidéoscope #3 : “Skateboarding in Palestine”.
Relire Dans le vidéoscope #2 : L’omerta des petits riens.
Relire Dans le vidéoscope #1 : “This American Life”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>