actu

J’ai lu Charlie Hebdo 1 an après.

Comme tout le monde j’avais lu le Charlie Hebdo post attentats, par contre je ne m’étais pas abonnée… Pourquoi ? Manque d’envie ou juste dû au fait que je ne prends pas de décisions sous le coup de l’émotion.

16037653309_2723ba21e9_z

Le 6 janvier est sorti le numéro « 1 an après » et j’ai décidé de l’acheter et le lire. Pourquoi me direz-vous (encore) ? Parce que depuis un an, il y a eu tellement de polémiques autour de Charlie Hebdo que l’on n’arrive plus à distinguer le vrai du faux, parce que j’ai lu que le Vatican était furieux contre la première page et si le Vatican est énervé, moi ça me fait plaisir et aussi parce qu’on m’a élevée en me disant qu’on ne jugeait pas sans savoir, etc.

Mon journal acheté, je m’installe tranquillement pour le lire, je me dis que cela va me prendre peu de temps, ce ne sont que des dessins…

Mais en fait non ! Bien sûr il y a des dessins, mais il y a surtout d’excellents articles de fond, sur la politique française et étrangère, des articles thématiques sur la laïcité, par exemple, et le premier article est bouleversant, retraçant la matinée de ce triste 7 janvier 2015.

J’ai été impressionnée par plusieurs choses : la qualité des articles, moi qui croyais que j’allais avoir droit à de la propagande gaucho, pas du tout ! Ce sont des articles documentés, bien rédigés avec des auteurs spécialisés dans divers domaines. Un régal de lecture !

Mais aussi l’orthographe, oui je sais, c’est minime comme impact sur vos vies, mais sachez que des humains comme moi ont la rétine brûlée par les fautes d’orthographe qui pullulent dans la presse et il y en a moins dans Charlie Hebdo que dans Le Monde ! D’ailleurs je ne me souviens pas en avoir trouvé une seule !

Pendant la lecture, j’ai oscillé entre différents sentiments ; tristesse, colère, soulagement et rire. Je vous explique.

Tristesse : évidemment le récit des premières pages est bouleversant, on revit les événements en y étant placé au cœur, en spectateur impuissant.

Colère : parce que oui, ça me met en colère de voir que ça ne va pas du tout mieux sur bien des points et que tout le monde s’en fout ! Ça me met en colère de voir que les religions dominent le monde et nous écrasent avec leurs idéaux sans respecter notre athéisme et que les intégristes utilisent la laïcité comme arme pour commettre le pire.

Soulagement (là vous vous dites que j’ai perdu la tête) : oui soulagement de voir qu’il existe sur cette terre des gens qui pensent comme moi, que les religions ça pue, que les Etats sont inefficaces dans la gestion des crises identitaires/culturelles/idéologiques que nous traversons.

Soulagement également de voir qu’il reste des gens intelligents  et qu’ils s’expriment bien, même si on ne les entend pas assez. Soulagement de savoir que je ne suis pas la seule à associer « politiquement correct » à « lâcheté ».

Et rire : parce que oui, leurs dessins me font rire, et beaucoup ! Je ne les trouve pas choquants et en plus tout le monde en prend pour son grade de manière totalement équitable.

J’ai donc lu les 32 pages, tous les articles et Charlie Hebdo m’a convaincue, j’ai enfin retrouvé un style de presse que j’aime : libre et sans censure (même si je suis certaine qu’il doit y en avoir) et ça fait du bien dans le paysage médiatique géré par des politiciens et des grands financiers ou autres oligarques !

Je crois qu’avant je disais comme tout le monde Je suis Charlie, mais maintenant je suis fière de pouvoir dire : Je lis Charlie, Je suis Charlie !

(cc) Pierluigi Luceri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>