Back Room

Comme tu te donnes, dit-il…

Quand une femme fait l’amour on dit qu’elle se donne.

4039228046_4e44266c3c_z

Quand je fais l’amour on dit que je me donne comme personne.

Souvent même on interprète l’absolu de mon abandon comme l’expression d’un sentiment profond. ”Une femme qui n’aime pas ne se donne pas comme ça“.

Ah bon. Mais qu’en savez-vous, au juste, vous qui me prenez et savourez ce que je vous abandonne et cela seulement ? Qui êtes-vous pour savoir ce qui est dans ma tête ?

Vous assénez, sûrs de vous, cette vérité : ”une femme qui n’aime pas ne se donne pas comme ça“.
Parfois même vous vous inquiétez : cette femme se donne tant à moi, c’est donc qu’elle n’aime que moi ! Que va-t-elle attendre de moi ?

Cette vérité c’est la vôtre. Celle de la société. Celle qui dit qu’une femme a besoin d’aimer pour se donner. Celle qui dit qu’une femme se donne, au mépris de la physique la plus élémentaire. Car au fond dans une relation pénétrant/pénétrée, qui est celui qui donne ? Qui est celui qui prend ? Qui est celui qui s’abîme en l’autre ?

S’il faut vraiment qu’il y ait quelqu’un qui prenne et quelqu’un qui donne, pas sûr que je sois celle que vous croyez. En définitive chacun prend, chacun donne, chacun se prend, chacun se donne. Ce qui n’enlève rien au pouvoir des mots.

Baise-moi.
Prends-moi.
Je suis à toi.

(cc) ashley rose,

Tags : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>