Culture

Dans le vidéoscope #17 : Hommage.

L’année passée vous avez assisté à la renaissance du Vidéoscope, remasterisé certes mais toujours dans la même veine : nos coups de coeur artistiques et esthétiques entre danse en état de grâcefilles à suivreclips hypnotisants et courts-métrages délicats. On espère que ça vous a plu, malgré l’absence généralisée de réactions de votre part, mais on table sur un émerveillement permanent qui laisse sans voix pour justifier tout ça (laissez-nous croire ce qu’on veut). Cette année, le Vidéoscope revient toutes les deux semaines, pour vous offrir encore plus de qualité et de surprises indé. C’est cadeau !

En ce jour d’hommage national aux victimes des attentats barbares du vendredi 13 novembre à Paris, qui ont meurtri la capitale en son sein, touchant aveuglément une génération et avec elle toute une nation, nous voulons partager un moment particulier.

Ce matin aux Invalides, Camélia Jordana, Yaël Naïm et Nolwenn Leroy ont conjugué leurs voix pour offrir à l’assemblée très émue une interprétation extrêmement délicate et sobre de Quand on a que l’Amour, de Jacques Brel.

Nous n’ajouterons rien de plus, car cela se passe de commentaires, si ce n’est que les larmes qui embuent nos yeux en écoutant leurs harmonies traduisent une chose simple : la poésie et la beauté sont vitales contre la terreur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>