Humeurs

Mes étoiles contraires et moi ; une famille monoparentale.

J’ai réalisé pendant les vacances un projet qui me tenait à cœur depuis un an : une séance photos avec mes enfants. Un projet banal en apparence…

19771205399_e6753a96aa_z

Cela fait plus de 4 ans que nous vivons tous les 3 ensemble, sans leur père.

Notre trio a dû se chercher, se battre un peu, chacun a eu un peu de mal à y trouver sa nouvelle place mais maintenant on peut dire que l’on se sent bien entre nous. Oui entre nous, parce que pour le reste de la société nous n’existons pas, ou alors on vous dira que nous ne sommes que temporaires… Je vous donne quelques exemples simples qui vous feront comprendre notre quotidien.

Commençons par la représentation de la famille monoparentale… Elle est inexistante, que ce soit dans les pubs, la communication ou même dans les émoticônes ! Les familles homoparentales ont leurs émoticônes et pas nous ! Même si cela me fait rire, j’ai parfois les dents qui grincent.

Si je vous parle des offres commerciales adaptées, comme les voyages, les entrées de cinéma ou de musée… Pas la moindre proposition adéquate ! Si vous voulez réserver une chambre pour 3 dans un hôtel, vous pouvez être 2 adultes et un enfant ou rien ! Quand vous demandez si vous pourriez avoir 3 lits on vous dit une fois sur deux (et je suis gentille) que ce n’est pas possible ! Inexistence de pass pour un adulte et plusieurs enfants dans les musées, expos et cinéma. Il est aussi impossible de voyager seul(e) en avion avec 3 enfants de moins de 12 ans, vous le saviez ça ? La présence d’un autre adulte est requise…

Et puis il y a les gens, pas méchants, parfois bien pensants : «  Non mais tu vas retrouver quelqu’un et reconstruire une famille. » Mesdames et Messieurs, J’AI DÉJÀ UNE FAMILLE ! Elle est très bien ma composition sur le nombre 3, elle n’a pas besoin d’être recomposée.

« Ce serait plus facile pour toi si tu avais la présence d’un homme pour gérer les enfants, surtout qu’ils sont grands maintenant ! » Mesdames et Messieurs, mes enfants ont un père et il est présent dans leurs vies, il s’implique dans leur éducation et me soutient dans mes décisions, je sais qu’il ne vit pas avec nous mais je vous jure, il existe ! En plus, ne doutez pas de mon autorité, je ne suis pas une petite chose fragile en pleine dépression !

Vous comprenez mieux maintenant le pourquoi de ces photos, pour avoir des souvenirs de nous 3, heureux et bien ensemble mais aussi pour montrer au reste du monde que dans les familles monoparentales il y a, comme chez les autres, beaucoup de joie, de bonheur et de rires. Certes nous sommes différents, mais nous existons et vous pouvez nous ignorer, cela ne nous empêchera pas d’être heureux !

(cc) KellarW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>