Histoires

L’adieu

Si tu savais comme je regrette, j’avais dix ans, j’ai pas oublié tu sais, j’y ai pensé très fort, tout le temps, j’y ai pensé des heures, des jours durant.

8969281227_901002bba9_bC’était trop tard, t’étais trop loin. Je ne voulais pas tu sais, moi j’pensais que tu allais rester. Je savais pas que tu allais, dire adieu, abandonner.

On m’a tout dit, on m’a tout raconté, j’ai eu vent de ton courage, j’ai eu vent de ta douleur, de tes larmes, et l’eau qui courait le long de ton corps.

J’avais dix ans et j’y pense comme si c’était hier, la douleur est toujours là, présente, pesante, cinglante, je te demande pardon en vain, c’est trop tard.

J’ai pas vécu depuis, le temps s’est arrêté et a figé mes larmes, a figé la brûlure.

Et ton corps, éparpillé au vent.

(cc) Jaione Dagdrømmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>