Humeurs

Le fruit défendu… Ca se défend !

Que d’émotions et de rebondissements à l’annonce de cette Journée Spéciale qui se révèle à la hauteur des attentes fomentées en secret par la rédaction du magazine des filles à la page, et ce depuis de nombreuses semaines. Œuvrant dans l’ombre à la manière des lutins pendant la période de Noël, Phlppn s’est dévouée corps et âme à la relecture de vos articles tous plus captivants les uns que les autres, tandis que Rose H., qui débute 2015 avec des accès de delonnade, écrit en ce moment même les colonnes d’un édito qu’elle se figure au moins aussi rocambolesque que vos contributions. (Je viens tout juste de bouter Alain Delon hors de mon corps : je vous laisse imaginer que c’était très loin d’être agréable.)

6689136427_fe132d4bb0_o

Alors, l’infidélité, c’est quoi, c’est qui ? Les anecdotes se sont enchaînées autant que les avis ont défilé sous nos yeux. C’est avec plaisir que nous aurions fait les comptes, mais à quoi bon, finalement ? Mieux, pouvoir profiter de chacun de vos écrits dans sa singularité, afin de se faire un avis plus net et plus ou moins définitif sur la question, nous a semblé la meilleure posture à adopter.

Comme dans tout débat qui se respecte, les opinions ont commencé par diverger. Il y a évidemment eu celles et ceux ayant estimé – entre autres – que l’infidélité n’avait qu’un seul visage : celui de la calamité, de la désillusion, de l’amertume. Entre discussions à cœur ouvert et dialogue à charge, difficile de sortir son épingle du jeu, surtout dans une partie de cartes où tous les coups sont joués d’avance : certains l’auront compris – ou non – à leurs dépens.

Pourtant, comme l’amour a ses raisons que la raison ignore, une goutte d’indécision a glissé le long des tempes de nombre d’entre vous qui, soudainement, envisageaient que les torts puissent être partagés. Parce que l’attachement ne se commande pas, que rien n’est parfois plus fort que les souvenirs, et qu’il est parfois plus simple de se laisser aller à l’indulgence plutôt que de tendre le bâton pour se faire battre.

La complaisance a vite laissé place à l’assurance que les choses ne se font pas par hasard, pas n’importe comment et encore moins avec n’importe qui : l’infidélité se décide. Ou alors, elle se savoure, avec délectation. Elle se vit telle qu’elle est, avec ce qu’elle a de touchant ou d’implacablement vrai. Tant et si bien que la question reste entière, et devient même double : qu’est-ce que l’infidélité si l’on est incapable de définir la notion même de fidélité ?

C’est sur ces considérations – et en musique, maestri ! – que nous vous laissons profiter aujourd’hui, demain et tout le weekend des splendides contributions d’Azalée, BoloCalliopeChatfrenchie, KweletLady Maléfica, Leonore, Llissa, Louise, LuvAddict, Mademoiselle Coeur, magaditMimiMiss HorneMorgane, Storia Giovanna, xena et 3asyG33 : notre MERCI pour votre collaboration est si majestueux qu’il pourrait presque en paraître coupable !

Rendez-vous au Léopold dès ce soir pour celles et ceux qui peuvent, et à très bientôt pour tous les autres. Et souvenez-vous que “L’infidélité n’est pas l’inconstance”, Ladies and Gentlemen ! Love always.

Rose H. pour la rédaction de Ladies Room.

(cc) Carmen Jost

9 Responses to “Le fruit défendu… Ca se défend !”

  • Mannnndieu! Mais quelle beauté cette une et cet édito!!!! Waouw ça claque! Merci @ vous pour ce beau boulot. Amusez-vous bien ce soir… ;)

    • Absolument RAVIES que ça te plaise !

      Merci à toi pour ta participation et ce billet sublime qui restera dans les annales. J’ai absolument adoré.

      A très bientôt !
      <3

      • Merci Rose H! Ca me touche! :^)
        Un grand bravo aussi pour votre choix de la photo d’illustration que j’adore: sujet, cadrage, lumière (aquatique), vêtement, tissus, couleurs dans le vert/vert sombre, bijoux… ‘soupir’
        Et puis le rose/fushia, la pomme pour la thématique… magnifique! Si ça ce n’est pas de la dream team…
        @ bientôt! <3

  • Superbe Une:)
    très joli Edito et merci pour la photo d’illustration, elle représente si bien ce moment raconté, elle peut être l’image de la femme ou bien celle de Summer… elle est lumineuse comme ce moment dans le bus… elle est parfaite. Un grand merci …

  • Mademoiselle Coeur

    Merci pour ce superbe édito
    Mission remplie!! Le sujet reste et restera toujours aussi complexe à définir.
    Un sujet qui fâche et qui tâche mais aussi un sujet brûlant et fascinant…
    Profitez bien ce soir!!

    Plein de joyeux bisous

  • Merci la rédaction ! C’est canon !!! Si bien résumé et si bien écris !
    Continuez à nous gâter comme Ca !
    Je vous embrasse de loin, grosse pensée pour ce soir !

  • Vous allez me manquer ce soir les poulettes ! toujours un crève cœur de rater une soirée LR… snif gros snif… plein de becos à toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>