Culture

“Les hommes préfèrent les hommes” de Brigitte Fontaine

Après l’éloge fait au dernier roman de Brigitte Fontaine, Les Charmeurs de pierres, j’ai eu envie de lire sans attendre son nouveau recueil de nouvelles, Les hommes préfèrent les hommes. J’ai aimé.

9782081254886

Situations loquaces, intrigues improbables, dénouements parfois déroutants… Ces histoires sonnent joliment. Le rythme nous embarque. Les consonances résonnent et déraisonnent avec raison. Le ton y est à la fois lyrique et comique. Le style lui, jongle subtilement entre poésie et érotisme.

C’est un délice pour les sens. L’imaginaire s’envole dans une nuée d’éclats de joie telles des pépites de bonheur jusqu’à la jouissance. Les images s’entrechoquent et titillent notre imaginaire, le ravivent, l’exaltent. La lecture du texte est mélodieuse et nous berce avec délicatesse. Nos sens sont en éveil.

Une invitation à l’expérimentation des genres. Les hommes et les femmes qui peuplent ces pages font bonne chère et explorent un univers tactile à la fois brutal et passionné, doux et suave. Une invitation à la découverte des corps et des sentiments. De la curiosité que suscite un regard ou un sourire, à la fascination d’un corps dénudé ou non. L’érotisme ne tient pas uniquement à ce détail facile du corps nu ou non. C’est beaucoup plus subtil et suggéré que ça. Nous sommes dans le suggestif, plus puissant, plus profond. Un regard, une intention, un sourire, une odeur, une situation… Tout érotise, à travers le regard et les mots de Brigitte Fontaine.

En toile de fond, une voix envoûtante, celle de Brigitte Fontaine elle-même. Elle se fait à la fois l’auteure et la narratrice pour nous raconter ces histoires singulières faites d’hommes et de femmes mis en scène de façon extraordinaire. Sa narration apporte tout son pouvoir littéraire afin de sublimer le réel pour le rendre presque fantastique, éphémère, jubilatoire ou fantasmagorique. La voix grave, suave, et si profonde de Brigitte Fontaine résonne, déliant sa puissance érotico-poétique jusqu’à la dernière ligne. J’ai aimé me laisser électriser par ce ton narratif si particulier et envoûtant. A travers ses mots, c’est réellement sa voix qui s’est infiltrée dans un cerveau en ébullition où l’imaginaire est mis à contribution avec délectation.

Je vous invite à lire Les hommes préfèrent les hommes. J’ai particulièrement aimé… L’irrévérence des situations décrites, écrites, racontées, mises en scène et narrées avec style et élégance. Un moment de pur plaisir littéraire sans aucune vulgarité. Sans gêne. Sans complexe. Les histoires défilent et frôlent la provocation sans jamais s’y glisser, la suggèrent avec onctuosité, lui donnent vie sans aucun doute. Avec tact et doigté. C’est tout à la fois parfaitement maîtrisé et complètement fou.

En un mot, c’est génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>