Humeurs

Etre infidèle, c’est quoi ?

C’est une question que l’on m’a posée hier à laquelle je me suis dit qu’il était bien plus difficile de répondre que ce qu’il n’y semble…

3578702739_b7f460533f_z

S’agit-il de cul ou de sentiments ?

Tromper sexuellement ou juste par la pensée, qu’est-ce qui est le plus grave ? S’agit-il de trahison si les corps ne se touchent pas ? Se réveiller à côté de l’homme qui partage sa vie, mais encore bouleversée par un rêve avec un autre, se retourner et lui faire l’amour comme pour se laver… Alors qu’il n’y a rien eu, cela peut sembler stupide, enfantin.

Entretenir une relation épistolaire avec un homme, sans jamais passer à l’acte, mais avoir le ventre qui se noue à chaque vibration de portable, c’est trahir ? Se voir offrir un moment de plaisir avec un Adonis dont on ne se souviendra même pas du prénom, entre deux réunions, juste comme ça, sans raison ? Parce que quand on m’offre un carré de chocolat, j’ai du mal à dire non.

Et pourquoi faudrait-il dire non, au nom de quelle sacrosainte loi de bonne conscience ? Le sexe c’est un peu de sport et de la gourmandise à la fois, s’il est dénué de sentiments, sans affect, il nous rapproche juste de nos instincts animaux. N’oublions pas qui nous sommes, ni d’où nous venons…

Alors certains hommes sont convaincus que nous, pauvres femmes, sommes des sentimentales, laissez-moi rire ! Plus depuis longtemps ! Nous sommes aussi capables de ce genre de relations purement sexuelles sans attache, sans mot, sans nom. Dans ce cas, pour moi, il ne s’agit pas d’infidélité, juste d’une gourmandise, un dessert rajouté au menu.

Mais si les sentiments interviennent, là ça change tout ! Je me suis sentie très mal d’avoir entretenu une relation épistolaire avec un homme pendant plusieurs mois. J’étais enceinte et je ne sais ce qui m’avait pris de reprendre contact avec cet ex d’un passé lointain… Nous échangions des mots qui me troublaient, me mettaient en état de dépendance, j’attendais comme une assoiffée ses messages et en même temps je sentais la vie d’un autre grandir en moi.

Cela a été une période extrêmement difficile pour moi, j’étais paumée dans mes sentiments, je ne savais plus quoi faire, j’ai fini par ne plus répondre à ses messages et mettre un terme définitif à nos échanges. J’ai souffert en silence, je ne pouvais le partager avec personne, ce mensonge délicieux, parce qu’il l’était.

Cette fois-là, j’ai été infidèle et pour moi, c’est la seule. « Parce qu’il y en a eu d’autres ? » me demanderez-vous. Oui mais je ne m’en souviens plus, ces autres n’ont pas touché mon cœur, juste mon corps…

(cc) MorkiRo

2 Responses to “Etre infidèle, c’est quoi ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>