Humeurs

Je suis Charlie et je n’irai pas au rassemblement.

Depuis 3 jours, nous vivons dans l’horreur et la terreur, nous stressons pour nos proches et l’émotion, les émotions, sont d’une intensité énorme.

16068761748_9823d7680e_z

Il y a eu toutes ces manifestations de soutien à République, devant les bureaux de Charlie Hebdo et puis il y aura cette marche demain…

Au départ, je me suis inscrite tout de suite, je voulais en être, marcher avec les autres et dire à quel point je suis choquée et que les terroristes ne gagneront pas. Mais voilà il y a eu plusieurs choses qui m’ont fait changer d’avis.

D’abord ce mot « Républicaine » : pourquoi pas une marche citoyenne ? Je sais que pour vous ce mot véhicule des valeurs libertaires, mais pensez à tous ceux comme moi pour qui de nombreuses dictatures ont régi ou régissent leur pays sous cet hypocrite étendard de « République ». Nous sommes tous des citoyens, pas tous français mais concernés, choqués et blessés ; une marche citoyenne aurait été plus appropriée, ne pensez-vous pas ? Oh, j’entends déjà les remarques fuser : « Oh tu joues sur les mots Lady Maléfica ! ». Non ! Ce sont pour les mots que nous nous battons alors utilisons les bons !

Un autre point, ce raccrochage politique. Je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni extrême, ni rien… Je suis apolitique, en plus je n’ai même pas le droit de vote en France, alors imaginez comme ça m’indiffère, les opinions des uns et des autres ! Mais je ne supporte plus cette politisation de l’humain ! La place des politiques n’est pas à cette manifestation ! Leur place est dans leurs bureaux, parce que, Mesdames, Messieurs, vous avez du boulot pour réparer ce qui s’est passé ! Il va falloir prendre des mesures et rapidement rétablir la confiance et le calme. Parce que depuis 3 jours, on nous parle de réseaux terroristes sous surveillance, mais existants et à première vue, certaines choses vous ont échappé ! Alors chacun son boulot et sa responsabilité, la vôtre est de garantir un état de droits, libre et en sécurité. Ce rassemblement est le nôtre !

Depuis ce matin, une photo circule sur les réseaux sociaux parce qu’il semblerait que je ne sois pas la seule à être écoeurée. Cette image montre les politiques à l’avant de la manifestation, attirés par l’odeur des objectifs (sic) et les milliers de manifestants derrière, et la deuxième partie montre une flèche avec ces mots : « Et on part dans l’autre sens. » Si seulement ! Ce serait un magnifique pied de nez à tous ces politiciens, je dis bien tous ! Je ne veux pas marcher à leur côté, je ne veux pas qu’ils pensent une demi-seconde que je crois en leurs discours, que je partage leurs idées.

Alors, je suis Charlie, mon âme et mon cœur sont meurtris, mais je suis désolée, je n’irai pas au rassemblement de demain.

(cc) Fumigraphik

One Response to “Je suis Charlie et je n’irai pas au rassemblement.”

  • Je ne suis pas Charlie (fallait voir quand même certains dessins, j’étais bien plus tolérante quand je lisais Charlie en fac avec mes potes. Peut-être que Philippe Val cadrait certains trucs que Charb n’arrivait justement plus à cadrer) et, comme toi, je n’irai pas demain parce que :

    - De leur vivant, ces mecs n’auraient certainement pas voulu tout ce tintamarre
    - Je reste traumatisée par la récupération politique de la mort de Clément Méric et de certaines manifs auxquelles j’ai participé (anti-Le Pen en 2002, même en faveur du mariage pour tous en 2013). Là même où je te rejoins, c’est en voyant la liste des personnalités politiques qui vont venir s’afficher demain.
    - Je suis agoraphobe, et si je ne joue pas de la musique en même temps, je risque de flipper.
    - Je ne crois pas aux convictions des gens, mais à l’effet de masse. Faut en être, haaaaaaaaan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>