Humeurs

Grand moment de solitude… Mère ou Femme ?

Je pensais qu’en changeant de vie et de pseudo, ma copine Miss Catastrophe allait me lâcher…

527637163_5b11956226_z

Evidemment c’était sans compter sur son pote le destin, mon pire ennemi depuis longtemps !
Mais je commence par le début…

Jeudi, je sors avec une copine dans un endroit very chic, très classe où les hommes ne sont pas en sweat à capuche mais en costard et où les filles arborent leurs plus jolies robes… Sur la fin de la soirée, j’y fais la connaissance d’un charmant jeune homme avec qui je discute et sympathise tout en douceur, nos mains s’effleurent à peine. Il prend mon téléphone et y glisse son numéro en me demandant de le contacter.

Dans mon taxi de retour, je lui envoie un petit message pour le remercier de cette agréable fin de soirée… Nous passons la soirée suivante à converser, l’échange est coquin mais soft et les photos que nous nous envoyons ont été prises en soirées… Donc tout va bien ! Nous nous quittons sur un « bonne nuit » et j’éteins mon téléphone.

Le lendemain matin vers 10h30, appel de mon fils : « Il faut qu’on parle, je reçois tous les messages que tu envoies à ce mec et des photos et vous parlez de fantasmes ! Mais tu es folle ? Tu ne vas pas un peu vite ? » Moment. De. solitude. Respiration abdominale. Evacuer les tensions. Se remémorer toute la conversation et les photos. Oublier que c’est mon fils au téléphone… MON FILS ! « Alors mon chéri, je suis désolée que tu aies reçu tous les messages, mais peut-être n’aurais-tu pas dû les lire ? En te rendant compte qu’ils m’étaient destinés ? »

« Tu es folle ! Tu es une mère ! Une mère de 2 enfants je te rappelle et tu vas coucher avec ce mec ! Et tu vas mettre une robe parce que ça s’enlève plus vite c’est ça ? » (Eh oui j’ai écrit ces mots…) Cette conversation est en fait un cauchemar, je suis dans un mauvais rêve, le réveil va sonner, je vais aller à la danse et tout ira bien, c’est juste un avertissement ! Je veux mourir ! « Mon chéri, je suis une mère et une femme et ma vie de femme ne te regarde pas ! J’en fais ce que je veux ! Quand je suis ta mère, je suis ta mère et quand je ne suis pas avec toi, je suis moi ! »

Je vous passe un long échange de SMS, je vais à mon cours de danse où je ne suis absolument pas concentrée, où j’ai l’impression de tout faire de travers, mon week-end est fichu ! Je ressors de la danse, renvoie encore un message d’excuses pour le choc causé par les messages mais lui explique que pour le reste je ne fais rien de mal… Je lui demande de me rappeler quand il sera seul.

Il me rappelle vers 17h et nous parlons pendant près de 2h. Je lui explique que je ne veux pas lui parler de mes histoires si elles ne sont pas sérieuses, que si un jour je rencontre un homme qui en vaille la peine, je promets de le lui présenter, mais que vu ma collection de loosers à ce jour, je vais m’abstenir ! En discutant avec lui, je me rends compte que malgré sa grande maturité et son avance sur les autres enfants, ce n’est qu’un jeune ado de 13 ans. Pour lui l’acte sexuel, c’est important. Il me dit : « Mais pourquoi tu couches avec des mecs si tu n’es pas amoureuse ? »

Je ne peux pas répondre « Pour le plaisir… Parce que c’est agréable », non… JE PARLE A MON FILS.
Je réponds cette horrible phrase que je hais plus que tout : « Ce sont des trucs d’adultes, tu ne peux pas comprendre. On en reparle dans quelques années… » Pour lui, une relation est basée sur l’amour et le jeu amoureux ; lui expliquer à son âge que c’est beaucoup plus que ça serait dangereux, il le découvrira bien assez vite. Il me reproche mes mensonges, je lui explique que ce ne sont pas des mensonges mais que j’ai juste omis de lui raconter un truc qui ne le regarde pas…

« Tu ne veux pas que je te raconte tous les mecs avec qui je couche ? » MISS CATASTROPHE IS BACK ! « Ah parce qu’il y en a beaucoup ? » Eh merde… Je le rassure et lui dis que non. Que celui qui n’a jamais pêché me jette la première pierre ! Nous passons du temps à mettre les choses à plat et convenons de lui créer son propre identifiant Apple lundi soir, oui parce qu’on est en week-end et qu’il est avec son père… Je lui demande de ne pas lui en parler ni à sa sœur, que cela reste entre nous…

Bref j’ai passé un samedi un peu compliqué, je ne communique plus que par Whatsapp. Je voudrais rentrer dans un trou de souris, j’appréhende pas mal lundi matin et le fait de se croiser comme si de rien n’était… Ça va être dur dur ! Il n’est pas toujours facile d’être Lady Maléfica, mère et secondée par Miss Catastrophe et son ami le Destin !

(cc) Stephen Harlan

7 Responses to “Grand moment de solitude… Mère ou Femme ?”

  • @Rose H. Chose promise, chose due ;)!

  • C’est ce que je constate !

    Je suis hyper impressionnée par sa réaction quand même :) son “tu ne vas pas un peu vite” est hyper protecteur, c’est tellement mignon !

    Du reste, à la question “pourquoi tu couches si t’es pas amoureuse ?” , intelligent comme il est, t’aurais même pu lui dire la vérité , je pense. Parce qu’il va continuer de penser à cette histoire sans trop comprendre pourquoi il t’a surprise dans cette situation, comme si c’était étrange, alors que ca n’a rien de plus normal :)

    Toujours est-il que tu t’en sors bien quand même ! Heureusement qu’il est brillant ! ;)

    • Je crois qu’il est mieux de le laisser encore imaginer que l’Amour fait partie du jeu ;)!
      Pour le reste on en a discuté 5 min, ce matin, mais je crois qu’on va s’en sortir, un peu égratignés tous les 2! Mais plus forts!!!

  • Ahah, le malaise !
    J’ai adoré lire ton texte !

  • Mais comment il a eu accès à tes messages ?
    Le truc qui ressort de tout ça c’est qu’il a peur qu’on te fasse du mal et ca ca n’a pas de prix :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>