Autres

Ma Béatitude

J’ai comme un besoin irrépressible de l’écrire. A toi, à vous, à eux. Le soleil de ma vie, la personne qui m’a tant donné sans jamais rien demander en retour, Maman.

2259772_2b13e1da8a_o

Cette reine qui n’a jamais hésité une seconde à tout sacrifier pour ses mômes. Elle a fait le voyage que tout musulman rêve d’accomplir. C’est une Hadja. Elle a revêtu l’habit blanc et a foulé la terre du prophète de l’Islam, accomplissant tous les rites préconisés, touchant la Kaaba et remplissant son cœur d’amour.

De l’amour elle en a ma Maman, elle en a toujours eu, pour le monde entier. Je doutais que ce pèlerinage puisse accentuer ce trait de sa personnalité déjà bien développé, mais je me trompais. A son retour, son visage était plein de lumière, sa voix encore plus douce et son sourire encore plus éclatant. Lorsque que j’ai posé les yeux sur elle, si majestueuse dans sa robe blanche, j’ai été remplie d’amour. Pour elle, pour les autres, pour le monde.

Oui, à travers son regard j’ai eu le sentiment de voir, de toucher, de sentir de l’amour. Mon cœur battait très fort et les larmes me sont venues aux yeux. Est-ce Dieu ? Est-ce seulement parce qu’elle est ma Maman ? Ai-je fumé un pétard juste avant de la revoir ? Je ne sais pas, et vraiment je m’en fiche. Je me moque d’elle, je la taquine et la traite de hippie depuis qu’elle est revenue, parce qu’elle nous balance de grandes phrases avec son accent et sa poésie du bled :

« - Tu sais ma fille, le monde est un endroit merveilleux. Après toute tempête, vient le beau temps. Même si tu prends la pluie, le soleil va te sécher… (regard énigmatique).

- Ouais ok d’accord, dis ça aux gens qui ont pris la foudre en pleine gueule ! 

- La foudre peut être un don de Dieu, l’épreuve qu’il envoie pour éprouver les cœurs… (en prenant mes mains dans les siennes).

- Mais t’as pris de la ganja ou quoi vieille folle ? Tu vas finir avec des dreadlocks sur ton tapis de prière à parler d’amour et de weed ! »

Assez perplexe, je me suis demandé si ma p’tite Maman resterait toujours comme ça, philosophe du dimanche défoncée à l’amour de Dieu. La réponse est non, l’océan d’amour dans lequel elle baigne depuis peu s’est rapidement trouvé amoindri par ses remarques sur l’actualité :

« - Mais ce Zemmour là, il a une femme ?

   – Oui je crois.

   – Un homme comme ça là ? La pauvre…

   – Pourquoi la pauvre, si elle est avec lui c’est qu’elle le kiffe !

   – Ouais mais bon, j’veux dire, il doit avoir un petit zizi quand même. La crevasse doit pas être bien pleine !

   – Okayyy Maman ! Qui te dit qu’il a un p’tit zizi ?

   – Bah oui, t’as vu comme il se tient, comme il rit, ce besoin de toujours ouvrir sa bouche là, on sent qu’il n’y a pas assez de poids dans son caleçon. 

  – Oui c’est certainement ça Maman !

  – Et les gens qui manifestent là, ceux qui aiment pas les PD ?

  – Ah, la « Manif Pour Tous », bah ils continuent leur bordel !

  – Par Allah ! Ils doivent vraiment se faire chier le dimanche, faut qu’ils se trouvent des amis hein ! »

Bon ça me rassure, elle n’est pas devenue un mutant à la sagesse de baobab mais toujours demeure cette lueur dans ses yeux, ce sourire qui ressemble à la plénitude.

Rayonnement. Non, irradiation… éclat… splendeur… Non, BÉATITUDE. J’ai toujours cru en Dieu, mais comme je le dis souvent, je suis une croyante en carton… Je ne prie pas, je ne jeûne pas, je critique les gens, il m’arrive de blasphémer et (Alerte Blasphème) je pense parfois que Dieu a abandonné la terre quand il a vu l’échec de sa création ! Mais…

Même si je priais, j’aurais honte de ma prière. Je suis très loin d’être une sainte ou digne de l’amour de Dieu mais je suis si heureuse et reconnaissante qu’elle ait pu vivre ce qu’elle a vécu. Parce que toute ma vie, j’ai rêvé de pouvoir lui voler son malheur, j’ai rêvé de lui offrir un trône et de l’installer là, à jamais. Son amour et sa foi lui ont apporté cette sérénité que je n’aurais sans doute pas pu lui garantir.

Pour cela, je remercie Dieu. Pour cela, j’écris. Pour cela, je suis pleine de joie.

« Bénis sont les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Bénis sont les cœurs purs, car ils verront Dieu. »

(cc) McBeth

One Response to “Ma Béatitude”

  • D’accord à 100% avec ce que tu racontes. J’ai l’impression de voir ma mère dans tes mots. La religion a beau avoir très peu de sens pour moi, je serai toujours émue par l’effet qu’elle fait à beaucoup de gens, dont celles et ceux qui me sont très proches.

    C’est… tout simplement divin ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>