Coeur

L’Instinct

C’était inné : dans tes yeux, j’ai tout de suite eu confiance. Sous ton regard, je me suis sentie unique, vivante, vibrante.

François Cap JambesCes périodes où tout va bien, j’ai voulu les immortaliser, ces moments éphémères entre deux plongeons dans le vide, je te les ai confiés. Tu en as fait de l’or. Mes sourires, mes songes, mon corps sans plaie béante, tu as su en tirer le meilleur, pour que je me sente belle.

Sans retenue, je t’ai ouvert la porte sur mes secrets, ma plus stricte intimité, complètement malléable, jamais soumise. Dans ton travail, tu as su sublimer ce que je n’osais regarder, tu as harmonisé mes formes, gommé mes doutes et mes complexes. Je n’ai meilleur moyen pour te remercier que de t’écrire ces quelques phrases, après tout, chacun son job, tu immortalises les âmes sur papier glacé et moi je pose les mots sur papier mâché. Ce n’est pas ce que j’ai composé de mieux, mais tu sais comme je suis critique et comme je ne laisse rien passer quand quelque chose me tient à cœur.

Tu as réussi à me faire me regarder, me retourner sur moi-même et me rendre un peu d’humanité, quand j’ai tant de mal à l’exprimer. Tu es de ces belles personnes qui m’ont fait me sentir bien, à l’aise, pas tracassée. Je ne m’épuise plus à me cacher, je me suis donnée entière et sans limites. Tu as su capter le mystère qui fait de moi une ombre et une lumière à la fois, tu as su dompter le sauvage et doser ma timidité ; mes émotions sans artifices, du rire franc à la sérénité sincère.

Sous ton objectif, j’ai réussi à vivre, sans aucun ennui ni mépris, sans aucune crainte ni stupeur. Juste dans l’instant, avec la détermination la plus pure. Cette envie de m’accepter enfin, de profiter, finalement, de chaque seconde que la vie m’offre, comme encore un peu de répit, quelques temps de bonheur simple.

Je ne te remercierai jamais assez de m’avoir laissée entrer dans ton monde et de t’être approprié le mien avec tant de justesse. Tu es de ces rencontres précieuses, qui marquent, qui illuminent et qui vrillent. Ma confiance est rare et tu l’as toute entière.

Photo: François Capdeville - FranPics

One Response to “L’Instinct”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>