Humeurs

Petite Annonce : Cherche mère célibataire pour partager quotidien

J’ai bien pesé le pour et le contre, et je crois que j’ai enfin trouvé une solution à la vie totalement schizophrénique et démentielle que je vis. Je vais la partager avec quelqu’un d’autre… Mais pas n’importe quel autre : avec une femme !

petite_annonce

En fait, la solution est simple, je pense que d’autres femmes que moi sont dans le même cas ; toujours débordées, fatiguées, légèrement à bout de nerfs, ne sachant plus où donner de la tête. Si à ça vous rajoutez le fait que je n’ai pas une seule conversation d’adulte après 21h, à moins d’épuiser mes copines au téléphone, ce que j’évite, elles ont des vies, elles ! Sans compter qu’à chaque fois que je veux sortir, entre la disponibilité des baby-sitters et les 8€/H, ben ça calme !

Je sors de 14 ans de vie commune avec un homme et je n’ai aucune envie de recommencer, je ne supporte ni la routine ni le quotidien qui, même si on lutte, finissent par s’installer ! De plus, les enfants, ces magnifiques petits bonheurs sont en fait des rois de la destruction du couple, ils provoquent tensions et engueulades. Et moi, je ne veux plus rien détruire, je veux construire ! Alors quoi de mieux qu’une copine qui aurait des enfants avec qui nous alternerions en fonction de nos disponibilités, le quotidien…

J’ai bien mon idée en tête de celle avec qui je voudrais partager ma vie, malheureusement, elle est un peu loin… Elle a 2 enfants du même âge que les miens, elle est fraîchement divorcée comme moi, et elle est mon amie depuis des années, Espagnole comme moi. Nous avons partagé nos mariages, les naissances de nos enfants, leurs différences (elle maîtrise super bien le problème des HP’s) et même la situation difficile de : « est-ce que je reste ou je pars ? ». (Marina, c’est à ce moment que tu te reconnais ;) !)

Nos ex-maris s’entendent bien et je les imagine déjà prenant soin conjointement de nos enfants les week-ends… Mais comme je vous le disais, elle est un peu loin et pour des raisons professionnelles, elle ne peut pas venir à Paris… Alors, je me suis dit que j’allais passer une annonce qui ressemblerait un peu à ça :

Nouvelle 30naire, mère de 2 enfants de 12 et 8 ans (garçon et fille) cherche mère célibataire d’enfants d’âges équivalents, pour se simplifier la vie à deux.
Partage des tâches ménagères, responsabilités parentales (récupération des enfants à l’école et autres joyeusetés que sont les devoirs) et le loyer.
En échange, en dehors de l’allègement d’une vie compliquée, un baby-sitting chacune par semaine et des soirées de détente à discuter entre adultes.

J’ai juste un petit problème, pas la moindre idée d’où je vais poster mon annonce !!! Si vous avez des idées ou même des amies à me présenter, je suis preneuse !

En attendant, je continue de mettre des croix dans les grilles d’Euromillions, parce que si je devais gagner, je pourrais engager : une nounou à temps plein, une femme de ménage, un majordome, une cuisinière et un chauffeur ! On est vendredi 13, je vais continuer de rêver jusque demain !

(cc) Michael Verhoef

 

 

3 Responses to “Petite Annonce : Cherche mère célibataire pour partager quotidien”

  • J’ai beaucoup aimé ton texte que j’ai aussi trouvé drôle, savourant ici et là une ironie (volontaire ou non) que j’apprécie en connaissance de cause. :-)

    Si ta volonté d’annonce est réelle: http://www.parent-solo.fr/

    Peut-être connais-tu déjà ce site? Je ne sais pas ce qu’il vaut aujourd’hui mais j’y avais trouvé pas mal de soutiens de toutes natures, beaucoup d’échanges, d’expériences de galères de “néo parents solos”, et pas mal de bienveillance, il y a quelques années… et puis les légendaires “pique-niques de parents solos”… ;-)

    • Merci Kwelet! Oui l’ironie est volontaire, parce que mieux vaut en rire qu’en pleurer!
      Et non, je ne connais pas ce site, mais je vais aller faire un tour!
      En fait ce texte m’a été inspiré par une amie venue passer 2 jours avec moi!
      Et je me suis rendue compte que c’était super de partager avec une adulte!!!

  • Amelie

    Oh punaise comme je te comprends!! J’ai eu la même envie, longtemps: veuve avec un petit de quelques mois j’ai connu l’épuisement, le ras-le bol, la quête de l’autre moi qui me comprendrait et partagerait mes galères (pas de famille donc jamais un WE pour souffler)… et puis le petit a grandi, il est devenu un ado très autonome, et qu’est-ce qu’on est bien tous les deux, il a parfois un copain qui vient dormir, idem pour moi, mais je n’échangerais plus ma vie contre celle des femmes en couple qui se coltinent toutes un gamin de plus!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>