Culture

28 chansons… pour l’Union Européenne

Ce dimanche 25 mai, outre faire la bise à toutes les mamans et, en ce qui me concerne, faire mon devoir de maman par procuration, nous sommes appelés à voter pour élire nos représentants au Parlement européen. A quoi cela sert-il ? Comme nos députés en France, ils permettent d’élire ceux qui vont voter ce qui va légiférer au niveau de l’Union Européenne. Ce parlement va contenir des représentants de 28 pays, qui sont intégrés au fur et à mesure dans l’UE depuis 1957.

europe

Aujourd’hui, en guise de devoir citoyen, je vais vous présenter ces pays de l’Union Européenne en musique, afin de vous inciter – ou pas – à vous intéresser à cette putain d’élection tellement inintéressante qu’en France, à quelques jours de l’élection, le Front National, ouvertement anti-européen,  est crédité de 25% des intentions de vote. Dur. A moi donc de vous convaincre en chanson que l’Europe, c’est cool.

Allemagne

Date d’entrée : 1957

Langue : allemand

Lauréats du concours Eurovision : Nicole (1982), Lena Meyer-Landrut (2010)

La chanson : Nina Hagen, Ich bin ein Berliner (1988)

http://www.youtube.com/watch?v=ZDDoN_P9sfE

J’aurais pu citer Rammstein, MON groupe allemand préféré, Scorpions, Blank & Jones, Dr Motte, Kraftwerk ou même Anton aus Tirol. Sauf que Nina Hagen fait partie de ces « personnages » des années 1980 qui m’ont marquée durant toute mon enfance. Et pour moi, cela symbolise parfaitement l’Allemagne : un peu effrayant aux premiers abords, mais très sympa et super fun quand on l’a apprivoisé.

Autriche

Date d’entrée : 1995

Langue : allemand

Lauréats du concours Eurovision : Udo Jürgens (1966), Conchita Wurst (2014)

La chanson : Hochtirol, Konis Hupen

https://www.youtube.com/watch?v=PcRyjkYdDxM

En termes de génies autrichiens qui s’exportent, Mozart et Arnold Schwarzenegger n’ont qu’à bien se tenir. Plus de muscles que dans Conan le Barbare, plus de dramaturgie que dans l’air de la Reine de la nuit, Konis Hupen est un tube en puissance. J’aime habituellement à me moquer de mon pays de cœur à cause de sa très populaire musique bavaroise, mais que dire de son pendant tyrolien…

Belgique

Date d’entrée : 1957

Langues : français, néerlandais, allemand

Lauréat du concours Eurovision : Sandra Kim (1986)

La chanson : Arno, Putain, Putain (1997)

http://www.youtube.com/watch?v=fEP7HyS–70

Capable du génie (Stromae, Jacques Brel, Dick Annegarn) comme du grave (Lara Fabian, Plastic Bertrand, Benny B, Frédéric François) en musique, la Belgique a aussi donné Arno. L’équivalent d’un OVNI tant musical que vocal, personne ne sait réellement ce qu’il prend, mais en tout cas, quand on l’interviewe, ça a l’air très efficace.

Bulgarie

Date d’entrée : 2007

Langue : bulgare

Lauréat du concours Eurovision : Néant

La chanson : Preslava, Kaji Zdravei (2014)

http://www.youtube.com/watch?v=dEFw406Uh18

Star du style « chalga » (pop-folk bulgare mêlée à des influences turco-arabes, merci l’Empire Ottoman), Preslava a déjà 15 ans de carrière derrière elle. Mais la Bulgarie se distingue très bien aussi au concours de l’Eurovision, notamment avec Elitsa Todorova et Stoyan Yankulov (2007 et 2013).

Chypre

Date d’entrée : 2004

Langues : grec, turc

Lauréat du concours Eurovision : Néant

La chanson : Anna Vissi, Eleni (1995)

https://www.youtube.com/watch?v=N7IF_BU62Tc

Certes, j’ai pris le parti de représenter la partie hellénophone de l’île, mais il se trouve que, avec trois participations au concours Eurovision (pour la Grèce en 1980 et 2006, pour Chypre en 1982), Anna Vissi est l’artiste pop chypriote qui s’exporte le mieux. Autant donc la mettre à l’honneur.

Croatie

Date d’entrée : 2013

Langue : croate

Lauréat du concours Eurovision : Riva (1989, à l’époque de la Yougoslavie)

La chanson : Azra, Balkan (1979)

http://www.youtube.com/watch?v=vVOUrPyNfh8

Très populaire en ex-Yougoslavie durant la fin des années 1970 et les années 1980, ce groupe de rock originaire de Zagreb a été représentant de la novi vai (new wave croate). Personnellement, ça me rappelle beaucoup ce que pouvait faire des groupes « alter » français tels que la Mano Negra ou les Garçons Bouchers. Preuve qu’il n’est pas bon, quelquefois, de se moquer de la musique balkanique.

Danemark

Date d’entrée : 1973

Langue : danois

Lauréats au concours Eurovision : Grethe & Jørgen Ingmann (1963), Olsen Brothers (2000),
Emmelie de Forest (2013)

La chanson : Enur feat. Nastasja, Calabria 2007 (2007)

http://www.youtube.com/watch?v=WL1hlzLsUaU

Et oui, MA chanson de libération est danoise, curieusement ! Sauf que, pauvre d’elle, la chanteuse de dancehall Nastasja Saad ne profitera pas du succès du single, puisqu’elle décéda dans un accident de voiture en juin 2007, au moment où sa carrière décolla réellement après quasiment 20 ans de métier.

Espagne 

Date d’entrée : 1986

Langue : espagnol

Lauréats du concours Eurovision : Massiel (1968), Salomé (1969)

La chanson : Ska-P, El Vals del Obrero (1996)

http://www.youtube.com/watch?v=65qjU0gEXX4

Je n’ai pas voulu céder à la facilité de Jeannette, ni de Mecano, et encore moins de n’importe quelle pétasse ayant posé le pied le pied à Ibiza dans les années 1990. Le Chevalier me suggérait Los Bravos (cette obsession des années 1960 ^^). Mais j’ai choisi un groupe espagnol qui a réellement marqué mon adolescence, à savoir un groupe de ska un peu sportif que j’ai réussi à voir en 2005, lors de leur dernière tournée.

Estonie

Date d’entrée : 2004

Langue : estonien

Lauréat du concours Eurovision : Tanel Padar, Dave Benton & 2XL (2001)

La chanson : Vanilla Ninja, Club Kung-Fu (2003)

http://www.youtube.com/watch?v=Y1E6NZzBSmI

Des blondes, de l’Avril Lavigne un peu bouilli, c’est bon, on tient un combo. Mais depuis 2003, cette triplette estonienne s’exporte en Allemagne et dans l’Europe de l’Est au point de représenter la Suisse au concours Eurovision de 2005. Elles ont également leur petite notoriété en Amérique du Sud et en Asie, notamment au Japon où le label Pony Canyon fait régulièrement des compilations de leurs albums.

Finlande

Date d’entrée : 1995

Langues : finnois, suédois

Lauréat du concours Eurovision : Lordi (2006)

La chanson : The Rasmus, In the shadows (2003)

http://www.youtube.com/watch?v=cxL0QLvauBU

J’aurais pu vous balancer du métal symphonique, voire du métal musette, étant donné que la Finlande reste LE pays de métalleux de base (coucou Nightwish !). Sauf que j’aime le métal, mais pas forcément les trucs trop weird ou larmoyants. C’est pour ça que je vous soumets l’un des gros tubes du début d’année 2004, tellement oh oh oh oh ! qu’il en est devenu le générique d’On n’est pas couché.

France

Date d’entrée : 1957

Langues : français (mais aussi basque, breton, corse, alsacien, occitan, picard…)

Lauréats du concours Eurovision : André Claveau (1958), Jacqueline Boyer (1960), Isabelle
Aubret (1962), Frida Boccara (1969), Marie Myriam (1977)

La chanson : Michel Farinet, L’euro, notre monnaie (2000)

http://www.youtube.com/watch?v=A6WwcYH3yDM

Car il fallait bien parler un peu d’Europe dans cette revue, il revient donc à un représentant de notre pays de chanter la gloire de la monnaie unique.

Grèce

Date d’entrée : 1981

Langue : grec moderne

Lauréat du concours Eurovision : Helena Paparízou (2005)

La chanson : Vangelis, Chariots of Fire (1981)

http://www.youtube.com/watch?v=RI9wiygIrrU

La musique qui te donne envie de courir au ralenti sur la plage pour faire un effet trop stylé a été composée par non seulement le Jean-Michel Jarre grec, mais aussi le comparse de Demis Roussos dans le groupe Aphrodite’s Child. Preuve qu’il a su indiquer bien mieux que sa compatriote Nana Mouskouri l’exportation de la musique grecque dans le dernier quart du XXe siècle.

Hongrie

Date d’entrée : 2004

Langue : hongrois

Lauréat au concours Eurovision : néant (voire ne veut plus participer)

La chanson : Elsö Emelet, Nézelödunk (1984)

http://www.youtube.com/watch?v=HZ2gszb4jIc

Cette référence m’a été suggérée de façon plutôt mignonne par le Chevalier, car ce groupe fait partie de ses madeleines de Proust fabriquées lors de son séjour dans le pays maternel. Bon, j’ai retrouvé la nappe de clavier de Photographic de Depeche Mode dans l’intro, mais ce n’est pas grave, c’est le moment mignoncité de la revue.

Irlande

Date d’entrée : 1973

Langues : gaélique, anglais

Lauréats au concours Eurovision : Dana (1970), Johnny Logan (1980, 1987), Linda Martin (1992),
Niamh Kavanagh (1993), Paul Harrington & Charlie McGettigan (1994),
Eimear Quinn (1996). Mine de rien, l’Irlande détient le record de victoires au concours avec 7 lauréats…

La chanson : The Dubliners & The Pogues, Irish Rover (1987)

http://www.youtube.com/watch?v=6rfT2Gmnm94

On retrouve ici ce qui fait la saveur d’un certain répertoire commun aux nations celtes, à savoir la chanson de marin. J’aime également tout ce qui est mélodies évaporées sur fond de harpe et ballades mélancoliques au uileann pipe. Bref, le répertoire breton, mais transposé de l’autre côté de la mer.

Italie

Date d’entrée : 1957

Langue : italien

Lauréats au concours Eurovision : Gigliola Cinquetti (1964), Toto Cotugno (1990)

La chanson : Adriano Celentano, Svalutation (1976)

http://www.youtube.com/watch?v=77sDW4_0s2M

Même si j’ai appris le peu d’italien que je parle grâce à Umberto Tozzi et Eros Ramazzotti, même si j’ai été biberonnée à l’italo dès que j’ai été en âge de marcher, même si Renato Carosone, Paolo Conte et Dean Martin me font fendre le cœur en deux, mon artiste italien préféré reste le brave Adriano des Pouilles. Pourquoi ? Parce qu’à l’instar de Johnny Hallyday ou d’Henri Salvador en France, il a su importer en Italie le rock et le blues dès la fin des années 1950. Et clairement, ça change un peu de la guimauve dont la variété italienne a pris l’habitude de nous semer.

Lettonie

Date d’entrée : 2004

Langue : Letton

Lauréat au concours Eurovision : Marie N (2002)

La chanson : Brainstorm, My Star (2000)

http://www.youtube.com/watch?v=ekoI2dM8b5s

Ce groupe qui tourne depuis 1989 se nomme Prāta Vētra en letton. Sa carrière acquiert un coup de boost en 2000 avec le titre My Star, grâce auquel le groupe accède à la troisième place du concours Eurovision. Outre la Lettonie, la popularité du groupe s’étend à la Finlande, à l’Ukraine et à la Russie.

Lituanie

Date d’entrée : 2004

Langue : lituanien

Lauréat au concours Eurovision : néant

La chanson : Bix, Akli Kariai (1991)

http://www.youtube.com/watch?v=36GE0YlXDJw

Ayant sorti 7 albums de 1991 à 1997, c’est le plus vieux groupe de rock actif en Lituanie. Formé alors que le rock était encore une chose interdite en URSS, ses tournées en Europe et aux Etats-Unis ont notamment contribué à sa notoriété.

Luxembourg

Date d’entrée : 1957

Langues : luxembourgeois, français, allemand

Lauréats au concours Eurovision : Jean-Claude Pascal (1961), France Gall (1965), Vicky
Leandros (1972), Anne-Marie David (1973), Corinne Hermès (1983)

La chanson : Ons Heemecht (1864)

http://www.youtube.com/watch?v=mLgdujXt0tc

Désolée, je n’ai pas trouvé plus fun et plus représentatif que l’hymne national luxembourgeois. Preuve s’il en est que je me demande réellement quelle est l’utilité de ce pays.

Malte

Date d’entrée : 2004

Langues : maltais, anglais

Lauréat au concours Eurovision : Néant.

La chanson : Fabrizio Faniello, I’m in love (The Whistle Song) (2004)

http://www.youtube.com/watch?v=zSCuD8zXrHM

Chanteur depuis ses 16 ans, après avoir fait une formation de footballeur à Turin, il a participé deux fois au concours Eurovision. En 2006 – année où Lordi a explosé tout le monde –, il a eu un score digne d’un candidat français avec un seul point donné par l’Albanie. Dur.

Pays-Bas

Date d’entrée : 1957

Langue : néerlandais

Lauréats au concours Eurovision : Corry Brocken (1957), Teddy Scholten (1959), Lenny Kuhr
(1969), Teach-In (1975)

La chanson : 2 Unlimited, No Limit (1993)

http://www.youtube.com/watch?v=qM5W7Xn7FiA

Et oui : dans les rangs de l’EuroDance des années 1990, les DJ et producteurs néerlandais étaient en bonne place. Encore aujourd’hui, quand j’écoute No Limit, j’ai l’impression d’avoir 10 ans et de revenir aux émotions de mes premières boums.

Pologne

Date d’entrée : 2004

Langue : Polonais

Lauréat au concours Eurovision : Néant

La chanson : Donatan & Cleo, My Słowianie (2014)

http://www.youtube.com/watch?v=rr1DSgjhRqE

Chanson représentant la Pologne au concours Eurovision cette année, My Słowianie souhaite jouer avec les clichés des poupées slaves. Mouais. A d’autres. Ou alors je ne comprends pas assez le polonais.

Portugal

Date d’entrée : 1986

Langue : portugais

Lauréat du concours Eurovision : Néant

La chanson : Linda de Suza, Tiroli-Tirola (1980)

http://www.youtube.com/watch?v=8cyewzsibEM

Davantage connue désormais pour son autobiographie La valise en carton (1984) que pour son répertoire musical, celle qui fut spoliée par son premier producteur a connu l’essentiel de son succès au début des années 1980. Aujourd’hui retraitée de la chanson, je me demande ce qu’aurait été sa carrière si elle avait davantage insisté sur son hommage à Amalia Rodrigues que sur le fait d’être la Portugaise de service dans les média.

République tchèque

Date d’entrée : 2004

Langue : tchèque

Lauréat au concours Eurovision : Néant

La chanson : Bedrich Smenata, Ma Vlast / Vtlava (1874)

http://www.youtube.com/watch?v=kdtLuyWuPDs

Plus connu sous le nom de La Moldau et plus familier à nos oreilles contemporaines susurré par la voix de Marc Lavoine, ce joli morceau, inclus dans le cycle Ma patrie (Ma Vlast en tchèque), évoque simplement la rivière qui traverse Prague, Vltava ou la Moldau, affluent de l’Elbe. Il faut savoir enfin que cet air a inspiré l’hymne national d’Israël.

Roumanie

Date d’entrée : 2007

Langue : roumain

Lauréat au concours Eurovision : Néant

La chanson : Alexandra Stan, Mr Saxobeat (2011)

http://www.youtube.com/watch?v=lAhHNCfA7NI

A l’image d’Edward Maya et d’Inna, la Roumanie est le nouvel eldorado de l’EuroDance produite à rallonge pour peu de frais. Mais au moins, les Roumains ont maintenant le mérite de contrôler toute la production, contrairement aux années 1990 et 2000 où la production venait davantage d’Allemagne, d’Italie ou des Pays-Bas, mais toujours avec des chanteuses des pays de l’Est. Preuve encore une fois que la production d’EuroDance traîne toujours des sales casseroles : on n’entend plus la pauvre Alexandra Stan depuis 2013 et sa possible agression par son manager, qui fait passer ça pour un accident de voiture.

Royaume-Uni

Date d’entrée : 1973 (il paraît)

Langue : anglais

Lauréats au concours Eurovision : Sandie Shaw (1967), Lulu (1969), Brotherhood of Man
(1976), Bucks Fizz (1981), Katrina and the Waves (1997)

La chanson : Two Door Cinema Club, Sun (2012)

http://www.youtube.com/watch?v=sKyK1Mme9Sc

Et oui, une chanson nord-irlandaise, parce qu’une chanson anglaise aurait été f*cking obvious *Et là, le Chevalier me regarde avec de la haine*.

Slovaquie

Date d’entrée : 2004

Langue : slovaque

Lauréat au concours Eurovision : Néant

La chanson : Bratisla Boys, Schlink (2006)

http://www.youtube.com/watch?v=arqG1KziZR0

Sérieux, ça fait 26 pays dont j’essaie de trouver un morceau écoutable, si j’ai pas droit de déconner un minimum, m*rde !

Slovénie

Date d’entrée : 2004

Langue : slovène

Lauréat au concours Eurovision : même remarque que la Croatie.

La chanson : Laibach, Life is Life (1987)

http://www.youtube.com/watch?v=OC73Os9NmZE

Mine de rien, la Slovénie héberge l’un des groupes d’indus les plus vieux et les plus connus (notamment à cause de controverses diverses liées à une identité naviguant de l’extrême-droite à l’extrême-gauche, merci la Mano Negra). Leur répertoire, outre des borborygmes incompréhensibles sur fond de gros son, contient de jolies reprises comme ce cover inspiré du tube d’Opus. Mais ceci n’est pas le seul lien avec la culture allemande : la plupart de leurs tubes originaux sont effectivement chantés dans cette langue, et le nom du groupe même est la traduction teutonne de Ljubljana, capitale de la Slovénie.

Suède

Date d’entrée : 1995

Langue : suédois

Lauréats au concours Eurovision : ABBA (1974), Herreys (1984), Carola (1991), Charlotte Nilsson
(1999), Loreen (2012)

La chanson : Lykke Li, I Follow Rivers (2011)

http://www.youtube.com/watch?v=90oVjSjmrbs

J’ai eu l’heurt de découvrir cette demoiselle sur le tard, et avec cette chanson. Pour moi, elle est bien plus caractéristique de ce que j’ai pu voir comme paysage et de ce que j’ai pu ressentir comme ambiance en Suède qu’ABBA ou les Cardigans.

Et n’oubliez pas : même blanc, allez voter le 25 mai.

(cc) Fdecomite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>