Culture

10 chansons… pour mon été 2013

Aaaaah l’été… Les barbecues, les heures heureuses à cuire dans son bureau pendant que les collègues sont en vacances, les apéros en terrasses, les teufs dans des jardins ou au bassin de la Villette, les concerts en plein air, la plage, les couples qui se font aussi vite qu’ils se défont, les MST, les puces des plages, les coups de soleil, les piqûres d’insecte, le camping sauvage dans des clairières, les mecs poilus en moule-bite… Le bonheur.

Vous le savez, maintenant, depuis 5 ans que je me plains, je n’aime pas l’été et sa chaleur. Par contre, j’aime bien les vacances à la plage. Bretonnitude oblige. Et si mes étés ont été ponctués par différents sons dont je me souviendrai toute ma vie, j’ai donc intérêt à bien choisir ma bande-son de l’été 2013 qui, je vous rassure, sera chargé (concerts, barbecues, voyages, etc.). Je me choisis donc 10 titres qui sont censés rythmer mon été (et le votre, par la même occasion).

Iggy Azalea, Work

Pour commencer cette petite playlist, un son wesh-sisi-tavu avec infrabasses qui résonnent bien dans la Merco avec caisson, tout ça pour que tout le quartier en profite. Mais le mannequin australien ne se contente pas de faire du gros son bien lourd. Elle fait aussi kiffer les lascars avec forces stilettos et oublis de jupette. Vulgaire, elle ? Noooon.

Robin Thicke feat. T.I. & Pharrell Williams, Blurred Lines

Ceci est donc le titre inévitable cet été, ma cousine me l’a dit. En même temps, comme je n’écoute plus de radio généraliste de jeunes, je suis bien obligée de suivre son avis dessus. Il paraît que des personnes qui gueulent parce qu’en gros, ça parle de l’objectification de la femme, toussa. Je dirais pourtant que Robin Thicke n’est pas le premier. Oui, c’est rageant, mais pousser des cris d’orfraie pour ça alors que personne ne gueule pour 2 guys 4 Everygirl de Peaches… Bon, d’accord, ça se danse, ça a utilisé une trame sonore du cri de Michael J. sans en avertir les ayant-droits… Blasée, moi ? Noooon

La Femme, La femme

Drôle de petit groupe sans chanteuse fixe que ces Français découverts en début d’année. Psycho Tropical Berlin
fait partie de la dernière charretée d’albums que j’ai daigné acheter avec mes maigres économies. Et, entre ambiances indus, 1960’s et 1980’s, je suis conquise et je conseille l’écoute à tout le monde. Définitivement, l’album de mon été.

Jake Bugg, Seen it all

Parce que c’est le festival Soirs d’été du 3e la semaine prochaine, place de la République. Le petit protégé de Noel Gallagher en sera lundi soir avec Puggy et les Babyshambles. Je dirais même que ce serait dommage de louper cette petite sensation anglaise d’à peine 19 ans, mais qui fait déjà du rock comme un Anglais de haut rang. Mais s’il n’y avait que lui d’intéressant dans la semaine : The Popopopops, Granville, Bastille, Tété, Jill is Lucky, Rachid Taha, Naïve New Beaters… Et tout ça gratuit o/

Bloc Party, Ratchet

Kélé a réussi à réunir ses comparses et le résultat est génial. Maintenant, à voir ce que ça donne sur scène, étant donné que j’ai quand même un assez mauvais souvenir du groupe à ReS 2009. Mais bon, rien que le titre studio me donne envie de sauter partout.

Lovin’ Spoonful, Summer in the city

http://www.youtube.com/watch?v=sc0F-fw3tkY

Parce que depuis 1966, pour symboliser l’été à rester en ville parce qu’on n’a pas de thunes/on bosse, on n’a pas fait mieux à mon avis. Et puis le Summer of Love, quoi o/

ABBA, Super Trouper

Mais pourquoi une chanson ringarde d’un groupe ringard dans une playlist ultra-hype ? Déjà, parce que Super Trouper est ma chanson préférée du groupe suédois de référence, mais surtout parce que je me prépare psychologiquement aux vacances que je passerai… Oui. Promis, j’enverrai une carte des fjords. En même temps, j’ai déjà vécu mon été en Asie cette année, donc le fait de passer mes vacances dans un pays froid ne me choque pas plus que cela.

Whitney Houston, I wanna dance with somebody

Parce que cette chanson résume très bien la philosophie que je partage depuis un certain temps avec la Samoise. Elle, accro au rock 4 temps, et moi qui twiste en la regardant avec ses cavaliers… Et le point d’orgue restera tout de même le bal des pompiers, auquel nous allons religieusement depuis quelques années.

Kaoma, Lambada

Sponsor officiel de l’été depuis 1989. Mis à part la Macarena, on a rarement fait tube de l’été plus efficace et plus fédérateur. J’étais en sociabilité l’autre jour chez une demoiselle qui avait le 33 tours en vinyle : on a passé une bonne partie de la soirée à danser soit le rock, soit le remuage de popotin lascif comme dans le clip. Bref, ça va faire bientôt 25 ans et c’est toujours hot.

Dalida, Itsi bitsi petit bikini

http://www.youtube.com/watch?v=hRShQ1dMcHY

Parce que voir Dalida brunette danser le mambo en pyjama vichy, c’est charmant. Mais aussi parce que tous les étés vient l’épreuve du maillot de bain : et si on a pris du poids par rapport à l’an dernier, est-ce que toute la plage profitera de ma cellulite et de ma culotte de cheval… Si en plus, on se retrouve dans la proximité d’une bombasse en string, notre paréo sera notre meilleur ami. Alors un conseil, Mesdames : jetez-vous à l’eau. Parce que le bronzage à outrance, c’est mauvais (c’est pourtant une brune qui vous dit ça) et surtout parce qu’au moins, pour vos rondeurs, le fait de nager sera plus efficace que de jouer au bernard-l’ermite.

Je vous souhaite donc un été riche en soleil, en fous rires, en baisers mouillés et surtout en musique.

2 Responses to “10 chansons… pour mon été 2013”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>