Humeurs

Cher Monsieur Picard…

Cher Monsieur Picard,

Cher Monsieur Picard…Oui je sais que ce n’est pas votre nom, mais vous n’allez pas vous formaliser pour si peu ! Ce n’est pas à vous personnellement que j’adresse ce courrier, mais bien au PDG de Picard qui me harcèle d’emails et de lettres depuis 2 semaines !

Donc, Cher Monsieur Picard, je suis vraiment désolée que vous ayez des soucis avec vos fournisseurs et j’ai bien compris que l’on vous avait vendu un lapin dans un chapeau ou plutôt un cheval pour un bœuf. Je comprends votre désarroi et partage vos inquiétudes, mais je n’y peux rien ! C’est la vie, mon bon Monsieur !

Je dirais même plus, c’est partout pareil… Par exemple en tant que cliente régulière de Starbucks, je peux vous dire qu’il est rare, qu’une fois arrivée à la maison, je ne découvre pas que les Donuts soient au nombre de 2 au lieu de 4 ou que mon Cheesecake soit devenu un Crumble ! Croyez-moi, nous sommes tous dans le même bateau !

Mais revenons à vous… Pourrais-je vous demander d’arrêter de polluer ma mailbox  et ma boite aux lettres par la même occasion. Parce que si vous faites une recherche dans mon historique client, vous constaterez par vous-même que je n’achète pas de lasagnes ! Pourquoi ? Parce que je sais les faire ! Eh bien oui ! J’ai eu dans ma jeunesse de nombreux petits copains italiens et leurs Mamas m’ont appris leurs recettes pour éviter de sevrer leurs rejetons de manière radicale.

Ces relations se sont terminées, mais j’en ai gardé le meilleur; de bonnes recettes que je sers maintenant à mes petits, étant moi-même devenue une Mama. Sans compter qu’il y a 2 super traiteurs italiens à 2 rues de chez moi ! Parce que ce que j’aime dans vos magasins, ce sont les matières premières, les simples, celles qui « normalement » ne sont que conditionnées sous un autre format.

Oui, Cher Monsieur Picard, je suis une vraie bonne cliente, de celle qui dévalise le rayon Bio et achète vos oignons en cubes au prix de l’or massif ! Petite-fille de restaurateur, mais aussi mère célibataire 85% du temps, j’adore mitonner des petits plats qui, grâce à votre aide en amont, sont plus facilement réalisables.

Voilà Cher Monsieur Picard, j’ai décidé de jouer la carte de la franchise et de l’honnêteté (vous saurez apprécier au vu des récents événements) et je vous demande de ne plus m’écrire, j’ai compris l’information ! Si vous pouviez en toucher un mot à votre responsable communication, ce serait parfait. Et si elle ne veut pas entendre raison, virez-la et engagez-moi, j’ai en plus de mes grandes qualités culinaires, 14 ans d’expérience dans le Marketing et la Communication !

Sur ces mots, je vous laisse, j’ai un autre courrier à rédiger à l’attention de Monsieur Ikéa, parce que lui, pour le coup il m’en a fait manger du cheval ! (Eh oui, j’ai toujours eu un faible pour les méditerranéens!)

Salutations,

Nouvelle 30naire

(cc) Madpole

4 Responses to “Cher Monsieur Picard…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>