Histoires

Parce qu’en 2012…

Ce n’est pas que je sois très fana des bilans mais je me dis aussi qu’il est important de se souvenir des bons moments et des moins bons moments qui ont fait de cette année et de moi ce que je deviens.

Parce qu’en 2012…Alors moments choisis de 2012… Parce qu’en 2012, j’ai pris de grandes décisions professionnelles. J’en bavais tellement dans cet ancien boulot que j’ai pris mon courage à deux mains pour en chercher et surtout trouver un autre ; pour aller annoncer ma démission et survivre à un long préavis de 3 mois ; pour reprendre un nouveau boulot à la rentrée, pour m’accrocher et m’arracher pour faire du bon boulot.

Parce qu’en 2012, j’ai encore beaucoup pleuré. Pleuré pour ceux qui me manquent, pleuré pour ce qui me rend triste, pleuré de fatigue, d’épuisement, d’émotions. Mais aussi laissé déborder des larmes de joie dans ces petits moments inattendus.

Parce qu’en 2012, j’ai passé beaucoup de temps dans la cuisine. Toute seule ou avec ma moitié à préparer de jolies choses et de jolis plats. Pour apprivoiser cette nouvelle passion qui m’anime et me remplit de bonheur et faire des projets, des tas de projets réalistes ou pas, peu importe, tant que ca me fait me lever le matin.

Parce qu’en 2012, j’ai pris un mois de vacances d’été. Juste pour lire et profiter des gens que j’aime. Mon amoureux, ma famille, mon chat, mes fidèles amis. Faire le vide dans la nature, à la montagne et à la mer. Pour oublier tous ces mois de travail difficile, tous ces investissements sans retour et réapprendre à respirer sans suffoquer. Oublier cette douleur lancinante dans la poitrine le matin. Revivre et se redécouvrir à sa juste valeur.

Parce qu’en 2012, j’ai découvert le Portugal. Avec mon amoureux. Un nouveau paradis à mettre sur ma liste des paradis. Parce que j’ai mangé du poisson comme jamais, rencontré des gens tellement gentils, bu du vin tellement bon et profité de lui.

Parce qu’en 2012, j’ai écrit un peu plus et rencontré les filles de Ladies Room. Toute cette équipe que j’aime tant et que j’ai eue tant de plaisir à découvrir « en vrai ». Et ces moments passés en dehors aussi notamment avec Electricalstorm, Nouvelle30Naire, Magadit pour l’instant et j’espère avec plein d’autres très vite. Et puis ces pages de lecture et d’écriture qui font mon bonheur quotidien. Qui sont mon refuge et ma thérapie.

Parce qu’en 2012, j’ai grandi et appris. Encore une année de plus et l’apprentissage de la vie et de la sérénité au fur et à mesure des rencontres, des décisions et des différents choix. L’apprentissage de la confiance en soi aussi qui n’est pas une mince affaire mais je progresse, j’avance et tends vers l’équilibre.

Parce qu’en 2012, j’ai organisé une grande fête surprise pour ses 30 ans à lui. Ma plus grande fierté de l’année. J’ai tout géré de A à Z. Je me sentais tellement bien ce soir là. De voir le bonheur dans ses yeux et dans ceux de ses proches. Le buffet, les photographies, les cocktails, l’ambiance, le cadeau et son sourire.

Parce qu’en 2012, j’ai pris un engagement. Un grand et important engagement. Je lui ai dit oui à sa demande de fiançailles. J’ai accepté l’idée qu’un jour il ait envie de partager sa vie avec moi. J’ai accepté tout simplement l’idée que quelqu’un veuille au final bien partager sa vie avec moi. Un engagement de sa part, j’en attendais un depuis longtemps, j’avais fait les efforts jusque là. Comme quoi, ça valait la peine…

Alors voilà, 2012 s’en est allée, le monde n’a pas explosé et j’ai un peu moins le cœur serré qu’à la fin de 2011. Me reste donc plus qu’à vous la souhaiter bien belle cette année 2013, mes Ladies, vous toutes que je lis tous les jours… Des textes bien riche en émotions, bien remplis en sincérité, bien fournis en amour et tout plein d’autres bonnes choses…

(cc) Giovanni Orlando Photography

2 Responses to “Parce qu’en 2012…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>