Humeurs

Pourquoi je ne fêterai jamais Halloween

Depuis une dizaine d’années, une tradition anglo-saxonne envahit la France : il s’agit de se déguiser en quelque chose d’effrayant, de vider une citrouille pour en faire ce que l’on appelle une Jack o’Lantern et de taper aux portes des voisins en disant Tricks or treats (surtout quand on a moins de 12 ans et qu’on vit en banlieue), le tout le 31 octobre au soir. Je veux bien sûr parler d’Halloween.

Pourquoi je ne fêterai jamais HalloweenAlors oui, c’est fun, en ce temps de frimas, de se faire un maquillage digne d’un film de John Carpenter et de se déguiser en diablotine sexy. Puisque nous glissons dans la morte saison et que nous célébrons prochainement nos morts dans la tradition catholique (le 2 novembre, hein, pas le 1er. Le 1er, c’est le jour des Saints), prenons cette occasion pour se relire les contes de la Crypte ou les meilleurs Stephen King, de se faire une nuit Vendredi 13, etc.

Sauf que je ne fêterai pas Halloween. Et je ne le fêterai jamais. Outre les convictions que vous me connaissez, je refuse depuis le début de la mode en France de m’y soumettre. Et pour cela, j’ai plusieurs raisons :

- Je n’ai pas super envie de faire la fête. Avec le nombre de passages à vide que j’ai connus dans ma vie entre la mi-octobre et la mi-novembre, vous comprendrez que je n’ai pas vraiment assez de joie de vivre pour aller m’éclater durant cette période. Surtout en me déguisant en zombie. Je ressemble déjà à un zombie tous les jours, je ne vois pas l’intérêt de forcer le trait.

- Il fait trop froid et humide. C’est particulièrement vrai cette année. D’ailleurs, ne dit-on pas d’un temps froid et humide Un temps de Toussaint ? Ben voilà, exactement.

- Je respecte trop la Toussaint et le jour des morts. En fait, c’est ça, la raison principale. Mais comme je passe rapidement pour une arriérée quand je balance que je respecte encore certaines traditions chrétiennes (le Carême, aller aux vêpres le 1er novembre l’après-midi…), j’essaie de me planquer le soir d’Halloween pour éviter qu’on me propose quelque chose et que j’aie à argumenter encore une fois sur mes convictions.

- Mardi-Gras, c’est quand même vachement plus fun ! Ben oui ! Je me souviens de mon jeune temps – au début des années 1990 – où j’allais défiler dans mon village déguisée en petite chinoise et avec un masque pour aller chercher des bonbons avec ma soeur et mes cousins. Bref, on fait la même chose qu’à Halloween, mais on n’effraie pas les petits vieux. Mais vous me direz : Ouais, mais Mardi-Gras, on ne se souvient jamais de la date, et puis c’est quand même une fête chrétienne ! Dans ce cas, je précise qu’Halloween va dans le même sens, puisqu’elle est la veille de la fête des Saints – ou du Nouvel An celte selon les plus new age.

Ce n’est donc pas cette année que vous me verrez encore déguisée en zombie ou en sorcière. Mais comme j’ai pour principe de ne pas en dégoûter les autres, je vous souhaite à toutes un Happy Halloween.

(cc) Ramyo

5 Responses to “Pourquoi je ne fêterai jamais Halloween”

  • A l’origine, Halloween est une fête celte nommée Samain. Les traditions druidiques comme celle-ci se sont éteintes vers le V° siècle, la Toussaint n’a été instaurée qu’au IX°. Ce n’est donc pas un manque de respect pour la Toussaint que de fêter Halloween, puisque c’est une fête qui existait bien avant.

  • @electricalstorm : Je le sais, j’ai même fêté Samain qui est en réalité le Nouvel an celte.

  • Alors que Halloween est, il me semble, un dérivé direct de la fête de la Toussaint et du mémorial des défunts (puisque Hallow eve = Veille des esprits, donc veille de la Toussaint). La fête de Samain était davantage une célébration du passage à la saison morte, comme pouvaient l’être les fêtes germaniques du solstice d’hiver que l’on a assimilé dans la religion chrétienne à Noël.

  • Oui voilà, c’est exactement ça. Je crois que la signification du mot Halloween est plus ou moins la même que Toussaint. Comme beaucoup de fêtes païennes ont été englobées dans le christianisme, le mix qui en résulte n’a plus rien à voir avec la fête originelle.

  • Moi je préfère mardi gras …. pour les crêpes ! Lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>