Histoires

La femme Verseau

Ça y est ! La saga horoscopique est repartie ! Après  la femme Poisson, Balance, Vierge ou encore la femme Sagittaire et Cancer voici la toute dernière : la femme Verseau.

La femme VerseauJe connais une femme Verseau, une femme qui reste la même au recto comme au verso. C’est une femme entière, vraie, fière, à qui on peut se fier. De prime abord, cette femme Verseau peut paraitre dure, rude, inaccessible, insensible mais c’est qu’elle ne laisse entrer personne dans son monde si aisément. Elle se méfie, vérifie ; elle s’assure, se rassure… Elle a besoin de temps, de preuves, d’actions, de confirmations pour donner ses codes d’accès.

Une fois ce cap franchi, vous côtoyez librement son espace, son univers, sa vie. C’est avec générosité qu’elle vous reçoit, vous côtoie. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle relâche sa garde. Attention, à celui ou celle qui fera un faux pas ou pire un coup bas ! C’est que cette femme entière peut s’avérer aussi rancunière. Même si la patience n’est pas sa qualité la plus distinguée, vous attendre, sans s’y méprendre, elle s’aura. Qu’importe le temps qui passe, elle n’oublie pas, elle ne VOUS oublie pas.

Bien que cela lui en coûte parfois, cette femme Verseau est capable de reconnaitre ses «  torts », ses « pas encore », ses « pas assez », ses « pas faussés », ses « pas manqués », mais il ne faut tout de même pas en abuser ! Quand la coupe est pleine, elle ne peut longtemps la contenir. Elle a besoin de verser, de déverser toutes les eaux croupies qui la ternissent, qui la salissent.

Vous l’aurez compris, cette femme Verseau ne prendra pas des pincettes pour vous faire savoir que vous ne valez pas tripette ! Cependant avec le temps, elle a appris à se tenir, à se retenir. Mais se contenir face aux imbéciles pour elle c’est juste impossible ! Alors, elle bouillonne, elle gronde, elle devient lionne, elle devient bombe et au lieu d’imploser, elle préfère exploser.

Le trésor le plus précieux de cette femme Verseau est sans aucun doute sa tribu. Sa famille, c’est celle qu’elle a bâtie, qu’elle a construite, qu’elle a agrandie. Sa moitié et ses petits bouts sont ses plus belles pépites et gare à ceux qui de loin ou de près tenteraient de les assombrir, de les  nuire voire de les détruire. Sans hésitation, sans se poser plus de questions elle peut se faire poison, cobra, boa. Ce sont eux ses piliers, ses priorités, ses lignes de vies tracées. Rien ne pourrait les devancer.

Pour eux, elle se dépasse, elle se surpasse et quelques soient les intempéries, les temps pourris, les brumes noircies, elle se battra, se débattra et cela peu importe le temps qu’il faudra. C’est pourquoi, chaque jour, elle confectionne sous leurs toits, un cocon rempli d’affections, d’attentions, de respect d’équité et de vérité. Certes, tout n’est pas toujours rose mais qui a dit que le bonheur devait avoir cette couleur ! Les bleus moirés, les gris perlés, les jaunes citrons, les rouges vermillons, ont tout autant de valeur.

Pour les siens, on a bien compris, elle se veut forte, forteresse aussi mais il n’en reste pas moins que cette femme Verseau est parfois enclin aux doutes, aux peurs, aux torpeurs. Seules les rares personnes qui lui sont intimement liées ont pu percevoir ses failles, ses cicatrices, ses entailles. Même si celles-ci lui font mal jusqu’aux entrailles, elle les cache, elle les attache et les enfouit. Pour les panser, les compenser, elle s’accroche à ses prunelles, ses beaux et sa belle !

Au-delà de sa famille de sang qu’elle s’est construite, elle a fondé autour d’elle une famille de cœur sur laquelle elle veille également. Que personne ne s’avise à faire souffrir ou médire sur cette dernière au risque de se faire brûler, griller, griffer, griffonner. Avec celle-ci, elle aime passer du temps, donner de son temps aussi. Elle aime écouter, être écoutée. Elle aime échanger, se changer les idées, partager, bouger, jouer, sourire, rire, taquiner, titiller… alors elle organise, elle invite, elle planifie pour ne pas se laisser déborder par le temps et passer à côté de moments si précieux à ses yeux !

Enfin, vous pourrez trouver à cette femme Verseau des airs de garçon manqué… En effet, elle troque volontiers talons et jupettes pour un jean et des baskets. Chez elle, strass, gloss, mascara semblent juste être des mots « persona ingrata » ! Par contre sauna, hammam, spa peuvent la réconcilier avec le monde de la beauté car dans ces moments-là, pas besoin d’artifices pour être bien avec soi.

(cc) lo.tangelini

One Response to “La femme Verseau”

  • J’ignore qui est cette femme, mais elle peut être fière de t’avoir fait prendre ta plume.tu t’es déjà posée la question suivante : “pourquoi y a-t-il tant de gens admirables (et zinzin j’suis pas peu fière d’en faire partie) autour de moi? “…….on récolte souvent ce que l’on sème,,,,,,,,,,,,,,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>